Grande Cournouse : Voie du dièdre
{{ '2010-10-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Grande Cournouse : Voie du dièdre
{{ '2010-10-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Location

Rating

TD  
6b
    P3 

heights

elevation_max: 1195 m

elevation_access: 580 m

height_diff_up: 615 m

weather and conditions


Beau temps voilé, température agréable


RAS, approche rapide et rocher sec

timing

5h dans la voie

personal comments

Nous avions déjà fait la voie du Dièdre il y a 5 ans, et avions bien apprécié ce secteur sauvage typé "terrain d'aventure".

Après avoir lu les renseignements du site hotroc, nous avions jeté notre dévolu sur "Emeute tranquille", une voie qui semblait dans nos cordes : "TD, 250m, voie intéressante, équipée (coinceurs utiles)". Et qui devait nous changer de la voie du Nid d'Aigle faite la veille, plutôt suréquipée (je plaisante, n'allez pas déséquiper, je sais que c'est à la mode...)

Toutefois, la signature "frères Rémy" et l'absence d'autres informations nous incitaient à douter de ce que nous allions rencontrer. Mais le mieux n'est-il pas d'aller voir ?
A l'attaque de la voie, nous sommes vite au parfum : un trou dans le rocher indique la présence d'anciens spits.
J'entame la première longueur jusqu'au pied d'une énorme écaille : c'est déjà une fissure bien soutenue, avec tout de même la présence d'un piton.
Au pied de l'écaille, encore un trou de spit, puis plus grand-chose, sans doute un piton un peu plus haut. Je doute du niveau 5b/5c affiché, et je crains de ne pouvoir tenir toute la longueur en posant les protections...

Par une traversée à gauche, nous rejoignons la voie du dièdre, que nous suivons jusqu'au sommet, sans topo.
Après les longueurs arbustives, vient une très belle longueur raide en 5, bien pitonnée, même si l'un des pitons est complètement pourri.
Puis vient le bombé en 6b/A1, qui me paraît toujours aussi dur, puis le mur raide (qui semble pouvoir se contourner à gauche), que je parviens à franchir laborieusement (difficilement protégeable).
La suite est assez logique et l'escalade est plaisante. Finalement, cinq ans plus tard, nous ne regrettons pas d'être revenus.

De retour à la maison, nous découvrons une description d'Emeute tranquille sur le site promo-grimpe, qui correspond plus à la réalité : 6b/c max, 6a obligatoire.

En grimpant cette voie TD, nous repensons au message sympathique reçu ici-même, à l'issue du CR de "Oiseau de passage" à l'Olan, que je m'étais permis de rétrograder à D+ (alors que la voie est TD+ dans le Cambon !). Et nous nous disons que celui qui viendrait faire la voie du Dièdre parce-qu'il a eu le niveau dans Oiseau de passage, aurait bien des surprises !

En tout cas, la Grande Cournouse est un très beau site, et c'est dommage qu'il n'y ait pas plus de voies TA abordables... Nous reviendrons peut-être faire d'autres tentatives, mais sans l'obligation d'attraper un train le soir même à 19h30 à Valence !

Photos ici

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • en
  • ca
  • eu
  • es
  • it