Pic W du Vaccivier ou Pointe Duhamel : Arête S
{{ '2010-09-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pic W du Vaccivier ou Pointe Duhamel : Arête S
{{ '2010-09-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Rating

PD+     II 

heights

elevation_max: 3296 m

elevation_access: 2440 m

participants

Rozenn, Pascal

weather and conditions


Beau temps, nuages accrochant les sommets à partir du milieu de matinée


Rocher globalement très sain.
L'attaque décrite par le topo et les précisions de Margueritat (cf. commentaires du topo) dans les gradins mi-dalleux mi-herbeux humides n'est pas bien raide mais effectivement improtégeable.
Si l'on descend en rejoignant la voie normale des Rouies, le matériel de glacier est inutile : on aboutit sur une zone neigeuse mais non glaciaire. En revanche, en fin de saison la pente peut avoir un passage en glace. Elle était lors de notre passage recouverte de neige fraîche en cours de croutage très agréable et sûre. Le couloir de descente plus directe n'était pas en condition.

La VN des Rouies n'aurait, selon les dires des guides dans le secteur,jamais été en aussi bonne condition...

timing

Départ 6h
Approche 1h
Arête 3h

personal comments

Jolie promenade un peu décevante mais néanmoins, il faut le reconnaître, conforme à la description de Sylvain... il fallait juste ne pas trop extrapoler; ce que j'avais bien évidemment fait.
On voulait un truc tranquille avant de reprendre, après une nuit trop courte, un boulot à quelques centaines de kilomètres de nos nids douillets. J'avais imaginé une arête en III entrecoupée de ressauts en IV mais c'était un excès d'optimisme. On est presque plus près d'une arête en II entrecoupée de ressauts en III; quand on ne se croirait pas carrément à la plage sur des rochers clairs qui semblent avoir été lessivés par le ressac.Et quand on parle de ressaut... on parle de la Méditerranée plus que de l'Atlantique : le 3ème ressaut fait tout au plus 7 mètres (du pointe de vue de l'escalade s'entend et non du dénivelé)!
De par le niveau et la configuration de la course (montée sur une arête et descente par un couloir neigeux), c'est me semble-t-il comparable à l'arête des Papillons à l'aiguille d'Entre Pierroux mais dans une ambiance plus alpine, eu égard à l'altitude et aux sommets environnants beaucoup plus grandioses (la vue est assez époustouflante, surtout après le plâtrage des jours précédents).
On notera que l'avantage des itinéraires non-parcourus c'est, outre d'être tout seul, qu'ils permettent une vendange tardive de genépi. C'est toujours ça. Et puis, il n'est plus si exempt que ça de matériel cet itinéraire : un friend vert prend désormais racine au fond d'une fissure...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • eu
  • it
  • en
  • de