Tacul >> Maudit >> Col de la Brenva >> Corridor
{{ '2010-06-05' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tacul >> Maudit >> Col de la Brenva >> Corridor
{{ '2010-06-05' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: overcrowded

condition_rating: good

quality: medium

Rating

4.2
D

heights

elevation_max: 4350 m

elevation_access: 3780 m

height_diff: +950 m / -2300 m

Access

lift_status: open

hut_status: open_guarded

snow

elevation_up_snow: 3780 m

elevation_down_snow: 2300 m

glacier_rating: easy

participants

Nick l'Ermite, Nico S.

weather and conditions


grand beau temps, très chaud, pas de vent.
Les cumulus sont restés en moyenne montagne.


Le Tacul, 1ère étape
Le Tacul, 1ère étape
le Maudit, 2è étape
le Maudit, 2è étape
le Mont Blanc, une prochaine fois peut-être
le Mont Blanc, une prochaine fois peut-être

[i]De visu[/i]:
- du monde dans la goulotte Chéré, glace grise
- le Mallory est tracé, la sortie directe est en glace et la trace traverse en contrebas à gauche pour l'éviter.

[i]Descente de l'Aiguille du Midi[/i]:
- bonne trace sur l'arête en neige dure (crampons)
- pente SE sous l'arête commençant à bien transformer
- neige dure soufflée par le vent (vaguelettes) sur le plateau

[i]Epaule du Tacul[/i]:
- ça monte entièrement à skis moyennant un déchaussage de 30m dans un raidillon (bonnes marches, crampons inutiles).
- la face est globalement en neige dure (couteaux recommandés et bonne technique de conversion).
- la traversée de la chute de séracs de la semaine dernière passe bien mais rappelle la forte exposition de cet itinéraire.

[i]Epaule du Maudit[/i]:
- ça monte entièrement à skis jusqu'à la rimaye.
- la face est globalement en neige dure.
- chute d'une personne à la descente, impressionnant vu de loin, ça a failli être un strike. Ceux qui descendent envoient de beaux parpaings de neige dure, du coup il vaut mieux monter en crampons pour ne pas être déstabilisé.
- la rimaye passe très bien, neige dure glacée au dessus. Corde fixe en place, inutile à la montée mais sûrement très appréciée à la descente.

La descente du Col de la Brenva par le Corridor
La descente du Col de la Brenva par le Corridor

[i]Col de la Brenva[/i]:
- descente par le Corridor en tirant sur la gauche vers les rochers. Pas de trace, bien bouché.
- Neige cartonnée juste sous le col puis bonne transfo jusqu'au plateau.

[i]Grands Mulets[/i]:
- itinéraire surtracé, neige excellente bien transformée jusque 100m au dessus du refuge où ça commençait à devenir de la bonne soupe.
- quelques dépots de chute de séracs à traverser rappelant la dangerosité de cet itinéraire.

Après le passage de la Jonction
Après le passage de la Jonction

[i]Retour au Plan de l'Aiguille[/i]:
- retour effectué le lendemain matin pour minimiser les risques au maximum (neige soupe sous le refuge, crevasses de la jonction, risques d'avalanche de fonte sous l'Aiguille du Midi).
- descente réalisée vers 9h.
- regel très moyen voire nul sur le bas, neige globalement pourrie.
- encordement pour le passage de la Jonction, passage délicat, mieux vaut enlever les skis pour être le plus rapide possible.

timing

départ avec la 2è benne

personal comments

Refuge des Grands Mulets
Refuge des Grands Mulets

Ça faisait un bout de temps que je n'étais pas allé à Chamonix... suffisamment longtemps pour oublier la file d'attente le matin pour prendre la benne, et pour constater une belle augmentation du prix du téléphérique (probablement pour rentabiliser le nouveau bâtiment au départ).

La course en elle même est belle (paysages sympas), mais l'exposition permanente à la montée comme à la descente ne fait franchement pas rêver. Sans oublier le bruit permanent des hélicos...

A l'origine on devait aller dormir au refuge du Goûter, mais le manque de forme et la faible motivation nous ont fait préférer la descente directe par les Grands Mulets. Arrivés au refuge, on décide d'y passer la nuit (gardien très sympa) pour éviter les risques d'une descente tardive (soupe de crevasses, avalanche de fontes). Stupéfaits, on constate quand même que ça ne semble pas gêner grand monde de passer la jonction après 16h, et là on se dit qu'on est vraiment des gros nazes et qu'on aurait du tenter... Mais le lendemain on comprends qu'on a eu raison, le champ de mines de la jonction doit être bien glauque en soupe, et les nombreuses coulées recouvrant la trace en passant sous l'Aiguille du Midi ne font vraiment pas rêver.

D'autres photos ici et .

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de