Pic de Saboredo : Par le vallon de Gerber

{{ '2010-05-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Download track as

participants

participants

Philippe Queinnec

heights

heights

elevation_max: 2851 m

elevation_access: 1900 m

height_diff: +1000 m / -1000 m

length_total: 13.255 km

snow

snow

elevation_up_snow: 2100 m

elevation_down_snow: 2100 m

Licence

Licence

weather and conditions


Beau, pas de vent, chaud.


1 heure de portage jusqu'à l'étang qui précède l'estany de Gerber (2120m). Bon regel nocturne.
L'enneigement est limite jusqu'à l'estany Llong et deviendra très bientôt insuffisant : il faut prendre immédiatement de la hauteur vers le pic de Xemeneies et chercher un cheminement entre les accumulations de gros blocs, en repérant les passages pour le retour.
La pente vers le col de l'Estany Gelat, exposée plein E, chauffe très tôt.
A l'opposé, la montée vers le col d'Amitges, en exposition NW, est restée très dure (couteaux à la montée, crampons au retour pour la traversée, bien trop exposée avec des gros blocs déneigés en bas).
À la descente, j'ai choisi de repeauter à l'estany Llong pour passer le plus haut possible près du pic de Xemeneies, où c'était mieux enneigé, puis de plonger par un joli vallon sur le petit lac 2120m. En rusant un peu rive droite, on peut encore grapiller quelques mètres supplémentaires.

timing

Départ 5h40, sommet 9h30, retour 12h.

hut_comment

Propre. 6 matelas, quelques couvertures.

personal comments

Ça sent la fin : portage plus long qu'espéré + terrain peu adapté à la fin de saison (accumulations de blocs entre lesquels on parcourt un labyrinthe pour ne pas déchausser).
La courte traversée pour rejoindre le col d'Amitges se fait sur une pente modérée mais quand il y a des gros blocs apparents un peu partout et qu'elle n'a pas encore vu le soleil à 10h, ça ne donne pas envie de se planter (c'est une traversée où il faut faire des virages !) et j'ai préféré passer en crampons à la descente. Cette course présente un problème d'exposition : la pente du col de l'Estany Gelat était déjà bien lourde à 10h, alors que la liaison avec le col d'Amitges ne doit pas décailler avant 12h ou 14h…
Pour autant, c'est une jolie vallée et une belle sortie. Le panorama du pic de Saboredo est magnifique (et plus intéressant que celui du pic d'Amitges).
http://philrando.free.fr/20100524

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • en
  • es
  • de
  • it
  • ca
  • eu