Eiger : Face W
{{ '2010-05-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Eiger : Face W
{{ '2010-05-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: medium

Download track as

Rating

5.2
TD

heights

elevation min/max : 2331 m / 3972 m

elevation_access: 2320 m

height_diff: +1650 m / -1650 m

length_total: 5.904 km

Access

access_condition: cleared

lift_status: closed

snow

elevation_up_snow: 2320 m

elevation_down_snow: 2320 m

glacier_rating: easy

weather and conditions


Grand beau temps, vent nul au sommet


Neige béton parfois glacée pour la montée jusqu'à la hauteur du glacier suspendu. Grosses goulottes par endroits à cause des purges des derniers jours. Au niveau des rétrécissements principalement. Ensuite, croûte épaisse de 3-4cm reposant sur une neige poudreuse compacte. Pour la descente, neige poudreuse compacte pour les premiers virages sur l'arête ouest, parfait.
Ensuite, haut de la face: belle neige lisse revenue sur croûte épaisse ne cassant quasi jamais. Ensuite neige transfo parfois un poil trop mais on ne va pas se plaindre. La descente dans les zones goulottées ne gêne pas du tout en neige transfo. Passage en glace facilement évitable à la descente (zone de barres).

timing

8h20 env de la station Eigergletscher. 13h30 au sommet. Début de la descente à 14h env.

personal comments

Sylvain

Superbe sommet. Pente longue, longue, longue et magnifique. Des conditions incroyables en fin de compte. Le top quoi...! Une sympathique équipe au départ qui va rapidement perdre deux équipiers préférant redescendre par manque de motivation aujourd'hui. C'est donc à trois que nous foulerons le sommet. Une de mes plus belles sorties pour ma part. Merci à Vincent et Alex pour la trace. Je n'avais pas trop la pêche à la montée...!

Laurent

Sacrée motivation des 3 "pros" !!! La mienne, pourtant bien bonne ce matin, en a pris un gros coup quand j'ai vu l'état du bas de la face, ça s'arrangeait un peu juste en dessous du sérac, mais comme on ne voit pas encore vraiment la face, j'ai stoppé. Le soleil aura très bien fait son oeuvre et rendu visiblement les conditions bien meilleurs. Bravo à vous ! On reviendra, hein dit Terence !!!

âlex

pour préciser les conditions indiquées par Sylvain, je dirais quand meme que c'était des conditions plutôt bof : beaucoup de boules au pied de la face, des grosses zones de (grosses) goulottes, des zones en glace, le sérac pas si débonnaire, un enneigement globalement pas fantastique. Bref au début ca sentait pas très bon. D'ailleurs y en a 2 qui ont renoncé et Sylvain et moi on s'est quand même posé la question de continuer en voyant encore des goulottes après le passage sous le sérac. Mais Vincent était super motivé et on s'est bagarré pour le suivre. D'ailleurs il a presque fait toute la trace, merci ! L'arrivée au sommet : fantastique ! P*tain on est en haut de l'Ogre ! On a la fameuse face N à nos pieds : c'est mythique ! Ensuite on a bien optimisé la descente pour éviter les zones merdiques et au final on tire bien notre épingle du jeu.

Vincent

Euh, ben...Grandiose, génial, content, même plus, heureux, ... Quand on a un tel objectif en tête depuis plusieurs années, et qu'on peut le concrétiser de si belle manière, les qualificatifs manquent. Mais la satisfaction est énorme, car on ne va pas dans ces coins peu recommandables pour se faire peur mais bel et bien pour se faire plaisir. (les Fous)!
Bon, faut reconnaître que quand on est sorti du train à Eigergletscher, et que l'on a vu l'état du bas de l'itinéraire, et plus haut sous le sérac, des zones de glace bleue, on était un petit peu crispé, pas persuadés que ça passe. Mais on est là pour ça, et il faut aller voir de plus près; en progressant dans l'itinéraire, on découvre au fur et à mesure que l'on va pouvoir passer à ski, mais seulement si le soleil fait son oeuvre, car ce matin, la surface est bien dure, voir vitrifiée par endroits, et si par malheur des cumulus viennent ombrer la face, et que ça ne dégèle pas, on va être mal!
Si une bonne partie de l'ascension, j'ai douté du bien fondé de notre entreprise, en se rapprochant du sommet, la surface devenant nettement plus lisse, le moral est à la hausse. L'arrivée sur ce sommet prestigieux est mémorable, il se mérite. Aujourd'hui, les qualités requises étaient persévérance et motivation, faut aussi avoir une saison bien remplie derrière soi, pour ne pas être juste sur le plan physique.
Pour résumer la descente, je dirai déçu en bien! Beaucoup mieux qu'imaginé en montant, bien sûr que les 1500m. de face ne peuvent être en top conditions du haut en bas, le crénau pour skier cet ligne est très court, et encore, pas toutes les années. On a pas déchaussé de toute la descente, sautant une barre rocheuse dans le bas pour la skier intégralement!
C2C a le mérite de nous avoir permis de se rencontrer et de se connaître, et au gré des sorties, d'envisager des objectifs tels que celui ci. Merci à Sylvain, initiateur de la sortie.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en