Tête de la Muraillette : Face N par le Col de la Muzelle - depuis Valsenestre
{{ '2010-04-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tête de la Muraillette : Face N par le Col de la Muzelle - depuis Valsenestre
{{ '2010-04-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Location

Rating

4.1
D-

heights

elevation_max: 3019 m

elevation_access: 1300 m

height_diff: +2710 m / -2710 m

Access

access_condition: cleared

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 1350 m

elevation_down_snow: 1350 m

participants

Cédric Colomban

weather and conditions


Grand beau. Quelques cirrus et cirrostratus en milieu de matinée. Pas de vent.
Douceur au lever du jour puis chaleur (Iso 0°C vers 3700m).


  • Les quantités de neige encore présentes sont très satisfaisantes pour la période. La plupart des courses autour de Valsenestre sont en bonnes conditions pour le ski (Col de Côte Belle, Brèche des Marmes, Col d'Aillot, Col du Vallon de Lanchâtra, et même le Ramu ou le Col de la Muzelle). Idem pour celles autour du refuge de la Muzelle (Col Jean Martin, Col du Vallon et Tête de la Muraillette).
    Le portage est par ailleurs tout à fait symbolique ce jour. C'est parfois "sanglier" et de moins en moins continu au fil des jours, mais on chausse/déchausse les skis vers 1350m, à quelques minutes du parking de Valsenestre ! La route en terre est assez ombragée et a gardé de la neige. Mais à la sortie du Bois du Bot, il faut toutefois marcher un peu... En tout cas, nous avons là un des meilleurs coins du moment ! Mais vue la chaleur, pour combien de temps ?

  • Le manteau neigeux est de type printanier sur la quasi-totalité du parcours (grains ronds même en profondeur). le regel nocturne est inexistant jusqu'à 1800m. En amont de cette altitude, il est bon mais relativement peu durable.
    Seul le versant N de la Tête de la Muraillette fait exception. Au dessus de 2700m, il y a une croûte de regel (portante à ski mais pas à pied) sur une neige encore assez froide et sèche. Mais l'humidification semble pénétrer rapidement. Dans les zones les plus encaissées - sous le sommet - on trouve encore une bonne épaisseur de gobelets.

  • La skiabilité est généralement excellente car les pentes suivies sont restées relativement lisses. Dans la dernière partie sous la tête de la Muraillette et le versant S du Col de la Muzelle, elle est plutôt moyenne car ces zones ont été ravagées par de nombreuses coulées.

[b]--->[/b] Le risque d'avalanches annoncé par Météo france est de 1/5 (faible). Il évolue en 3/5 (marqué) sous l'effet du réchauffement.

timing

[i]De 6h00 à 14h15 (horaire global)[/i]

6h00 : départ de Valsenestre >> 8h30 : Col de la Muzelle >> 9h10 : Lac de la Muzelle >> 11h15 : Tête de la Muraillette >> 12h30 : retour au Lac de la Muzelle >> 13h30 : retour au Col de la Muzelle >> 14h15 : fin du périple.

hut_comment

Refuge de la Muzelle seulement aperçu de loin.

personal comments

Le parcours du jour, en aller-retour (photo du 31/03/09)
Le parcours du jour, en aller-retour (photo du 31/03/09)

Cette Tête de la Muraillette me tentait depuis longtemps. Pourtant depuis Bourg d'Arud ou la Danchère, le portage quasiment systématique est vraiment décourageant, surtout fin avril (presque 1000 mètres de dénivelé en ce moment). Profitant des bonnes conditions de ce printemps 2010, j'ai donc élaboré cet itinéraire détourné beaucoup plus "skieur". A la journée, c'est sacrément long (2710m de dénivelé : 1315+900+495) mais vu l'enneigement - surprenant à basse altitude - ça se fait assez facilement.
Je ne peux d'ailleurs que conseiller ce cheminement pour les prochains jours : pour le Col Jean Martin notamment, c'est royal ! Enneigement actuellement excellent et refuge divisant la course en deux. Que demander de plus ?!
Sans trop y croire, j'étais au départ parti pour essayer la nouvelle ligne en versant E (ouverte récemment par Louis Grenet et Thomas Charbonneau) mais ça ne passe plus. De grosses goulottes rayent toute la pente et des rochers sont apparus à plusieurs endroits. La voie normale par la Combe des Ruines s'est donc imposée. Et c'était bien sympa.
J'ai effectué le final en piéton. Passage par un petit couloir raide sur la droite du cirque final, puis par l'arête NW jusqu'au sommet. La vue est vraiment magnifique. Malgré tout, impossible de s'attarder car comme il fait très chaud, j'ai une bonne heure de retard. La dernière montée permettant de retourner au Col de la Muzelle a été exténuante.
Une belle promenade, particulièrement variée.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • ca
  • it
  • es
  • en
  • eu