Passage du Dérochoir : Versant S
{{ '2010-03-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Passage du Dérochoir : Versant S
{{ '2010-03-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Rating

4.3
D

heights

elevation_max: 2240 m

elevation_access: 1360 m

height_diff: +890 m / -890 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1360 m

elevation_down_snow: 1360 m

participants

Grégoire Huguin, Seul de chez seul...

weather and conditions


Témpérature douces (+3° à Passy à 7h30 et -4°c à 1750m à 7h45 annoncé par le thermomètre de la station) et même chaude ensuite (+12°c à Plaine-Joux vers 11h).
Beau temps mais ciel voilé en altitude, un peu plus sur l'Est, ce qui a contribué à limiter la transformation de la neige.


Les conditions sont bonnes, j'aurais pu mettre excellentes mais je suis descendu une première fois un peu trop tôt et du coup, la neige était encore bien dure. Par contre à la deuxième descente, c'était de la moquette 4*.

Le manteau est bien stabilisé. Le regel nocturne a été plus faible que les jours précédents mais quand même bon. Il y a de nombreuses traces de petites coulées qui ont dû se produire aux heures chaudes, sur toute la montée. Il convient d'être vigilant tout en haut avec le parpinage de petits objets (glaçons +/- gros et petits cailloux)qui se détachent des parois. Le risque reste cependant faible tant qu'on est dans un horaire raisonnable.

L'enneigement est encore bon mais il y a des nombreuses fractures ou fissures de reptation, et ce, dès la première pente au-dessus des pistes. Difficile de dire quand-est-ce que ça va lâcher.
Au deuxième ressaut, même phénomène mais sur plus large avec des trous de 1m à 1m50 de large sur 1m de profondeur. La trace de montée passe au milieu, il faut bien choisir son passage et je n'ai pas traîné. Je pense qu'il n'y en a plus pour longtemps.
La toute dernière pente est en sorte de petits pénitents bien pénibles à traverser.
Les couteaux sont bien utiles au début mais pas indispensables une fois le deuxième ressaut atteint.

A la descente, on peut prendre les pentes un peu plus à gauche au début puis retrouver la descente habituelle ensuite. La neige était encore dure avec cependant un bon grip.

Je suis remonté dans la belle pente à droite du gendarme (voir photos) jusqu'au niveau du chemin d'été qui va au Dérochoir vers 2000m.
La neige est plus uniforme, mieux ancrée (pas vu de fissures) et j'ai eu une superbe moquette vers 10h25-30.

timing

départ 7h50 sommet vers 9h15, fin de la première descente vers 9h30, remontée vers 9h50 et descente vers 10h20-30.

personal comments

Ben voilà, une bonne demi-journée de congé bien rentabilisée. Je n'avais plus trop de certitudes sur mon choix de sortie depuis que le copain qui devait venir avec moi m'avait annoncé qu'il ne viendrait finalement pas.
Je n'avais pas envie d'aller traîner trop loin de chez moi, et puis tout seul, je voulais limiter les risques...
Le Dérochoir, reste un très bon choix, assez court, de la belle pente, raide juste ce qu'il faut.
Comme j'avais la forme, je suis remonté pour une nouvelle descente 100% plaisir.

Petite anecdote en passant, alors que je terminais ma première descente, je croise 4 personnes, les skis sur l'épaule, qui commencent à remonter la pente. Je m'arrête vers l'un d'entre eux et je lui demande où est-ce qu'ils vont. Il me dit tout en haut. Comme ils ne paraissaient pas très sûrs d'eux, ni très expérimentés et surtout pas équipés (l'un d'eux était torse nu...), je les ai avertis du risque de parpinage vers le haut et leur ai signalé les fissures dans le manteau. 2 sur les 4 ont renoncé et les 2 autres ne sont pas allés plus loin que le haut de la première pente.
A un moment, je me suis demandé si je n'étais pas allé un peu loin et si je n'aurais pas dû me taire? Qu'auriez-vous fait?

Cependant, un des 2 qui sont allés le plus haut, est tombé dans un trou jusqu'au menton et a mis beaucoup de temps à ressortir(je les ai entendu raconter ça alors que je sirotais une bonne binouze au bar). Ça m'a donc conforté dans mon intervention.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en