Traversée de Belledonne : Chamrousse >> Pas de la Coche
{{ '2009-09-05' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Traversée de Belledonne : Chamrousse >> Pas de la Coche
{{ '2009-09-05' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: excellent

partial_trip: yes

quality: medium

Rating

T5 

heights

elevation_max: 2977 m

elevation_access: 1300 m

height_diff: +2400 m / -2800 m

length_total: 21.0 km

Access

hut_status: open_guarded

participants

Michmuch06, Milaya

weather and conditions


Optimal (ensoleillé mais frais le 1er soir)


Ce trip jusqu'à la Grande Lauzière est une très bonne immersion dans la moyenne montagne (à l'écart des foules en semaine) pour quelqu'un de novice en la matière.
De plus, certaines parties peuvent s'effectuer par des chemins différents à l'aller et au retour.

[b]1er jour[/b] :
Départ à l'arrache comme d'hab.
La montée vers le Lac Achard s'effectue dans une fraicheur relative avec un petit vent frais.
Trois groupes s'étaient installés avec tentes et feux de camp aux effluves nauséabondes (ça pue le plastique brulé, les feux de résineux ?).
Trois mauvais plans car tous se sont installés bien à l'ombre vis à vis du soleil du matin. En plus, vu qu'il s'est produit une inversion de température entre le plateau de l'Arselle (pelouse givrée) et La Botte (600m plus haut, mais environ 5°C), ils ont dû cailler bien longtemps ...
Arrivée au col de La Botte à 20h, presque à l'heure du lever de Lune à l'est.
Peut être un bon plan pour le Bubu moon challenge !!
Donc sprint à fond au sommet de La Botte pour une vue dégagée, mais bof, lever sur les Grandes Rousses.
Par contre, superbe crépuscule.
Et Milaya qui gèle en bequetant dans le duvet, adossée aux sacs dressés et derrière un bouclier de matelas mousse !

[b]2eme jour[/b] :
Apparition du soleil à 7h30.
Départ à 10h30 (on est en vacances quand même).
Descente aux Lacs Robert pour voir les libellules (pas vu une seule ...).
On continue par une montée à l'Echaillon agrémentée de framboises.
Et Milaya qui réclame un torrent pour ses petons.
Normalement, il y en a un qui coule vers la Combe de Jasse Bralard. Lors de son approche, damned, il a l'air sec (impossible, il a plus 2 jours avant). Bon, il est sans doute souterrain, car je sais qu'il affleure un peu plus haut.
Ouf ...
Bivouac à 2500m, au dessus des lumières de Grenoble.

[b]3eme jour[/b] :
Milaya a encore eu froid aux pieds (et partout ailleurs ...)
Départ à 10h30 (c'est bien, 10h30).
Aller-retour à la Grande Lauzière, puis redescente au refuge de la Pra.
Normalement, on n'y serait jamais allé, mais j'ai complètement fouaré le compte des réserves de bouffe avant de partir ...
Et Milaya veut manger bio (pas évident avec des chips Carrefour et un twix)
On prendra une excellent Assiette de la Pra !
Tiens, mon portable SFR reçoit parfaitement ici (1 message dans ma boite : RDV pro obligatoire le lendemain après-midi ... qu'ils périssent tous !!).
Retour prévu à Chamrousse par le chemin le moins fatigant en 4h30. On va vérifier.
Juste avant le lac Léama, un sentier alternatif sur la gauche permet de court-circuiter le reste de la descente mais au prix d'une montée ... (zone d'ailleurs pas très claire sur la carte, ça descend plus que prévu et ça remonte ensuite).
Arrivée à Chamrousse Le Recoin à 20h30, la voiture étant à l'autre bout de Chamrousse Roche Béranger ...

Un grand bravo à Milaya qui a tenu la route sur 21km et 1300m de montée sur 3 jours, malgré une convalescence, sans aucun entrainement, une fâcheuse tendance à la sous-alimentation et des bivouacs spartiates.

timing

Départ : 5 septembre, 18h
Retour : 7 septembre, 20h30

personal comments

Bouquetins à gogo si on s'écarte des sentiers autoroutiers.
Vraiment pas des masses de marmottes.
3 libellules qui se battent en duel aux Lacs Roberts (alors que j'en avais vu plein également au Lac Achard 1 mois auparavant; sont parties ...)
Framboises petites mais fréquentes et savoureuses.
Myrtilles nombreuses mais insipides.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de