Jungfrau : Traversée Innere Rottalgrat - arête SE
{{ '2009-09-06' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Jungfrau : Traversée Innere Rottalgrat - arête SE
{{ '2009-09-06' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

AD     III 

heights

elevation_max: 4158 m

elevation_access: 910 m

height_diff_up: 3248 m

Access

lift_status: open

hut_status: open_non_guarded

snow

glacier_rating: easy

participants

Andrey, Mikhail Kirsanov, Mikhail

weather and conditions


Samedi: beau, puis passages de brouillard.
Dimanche: -1° à 4h. à la cabane, beau, vent modéré dès la sortie sur l'arête de neige et jusqu'au Junfraujoch.


Partie rocheuse:
du verglas (vraiment scabreux dans les dalles avant la selle neigeuse);
présence de neige, pas gênant;
cordes fixes en bonne état.
Partie neige / mixte:
neige dure comme il faut, pas de glace, pas de trace.
Descente:
tracée le matin même (les anciennes traces visibles par endroits);
plusieurs cordées sont descendues droit dans la pente depuis Rottalsattel (il y serait un rappel de 10 m. sur un champignon de neige dure);
dans la VN, l'accès à Junfraufirn est délicat: désescalade avec de la glace et passage de la rimaye, ne passe pas en rappel avec un brin de 50 m.

timing

J1: 4h.
J2: départ à 4h30 / 6h20 jusqu'au sommet, 10h au total.

access_comment

Parking à Stechelberg CHF 8,- par 24 heures (pas vu de parking gratuite).
Train Jungfraujoch - Lauterbrunnen CHF 96,20.
Bus jusque Stechelberg CHF 4,80.
Les trains et le bus sont bondés.
Compter plus de 2h de trajet.

hut_comment

Le sentier dénivèle bien, un petit faux plat avec un névé à traverser vers la fin.
Refuge *, surtout si on n'est que 4.
Il y a quand même quelques dizaines de personnes qui ont fait cette voie en 2009, selon le livre de cabane.

personal comments

Bien manger le soir, bien dormir, bien déjeuner: ceci est un gage de succès. Et il y avait tout ce qu'il faut pour cela dans cette cabane magnifique.
Nous n'avons pas vu l'accès à l'arête la veille, mais il est bien indiqué, juste à la fin il y a une vire en gravier avec les traces qui vont bien à droite, ne pas y aller, mais monter et traverser à gauche.
Une lune presque pleine éclairait bien.
Du verglas sur les dalles, cela a été prévu. D'ailleurs, on a été trop à gauche car pas vu de tiges de fer quand on est revenu sur la crête, et les deux allemands encore plus à gauche dans du plus raide. J'ai trouvé un endroit pour mettre les crampons, mais cela n'a rien donné: le calcaire avec des prises renversées passait bien en adhérence, mais point d'aspérités pour les crampons. Du coup je les ai enlevé et passais entre les gouttes gelées (je les ai remis une fois sortie sur l'arête après les cordes fixes).
Évidemment, la corde n'y servirait à rien, car pas moyen de rien mettre. D'ailleurs, on ne s'est pas encordés qu'à la sortie sur l'arête.
Il y a des anneaux de rappel sur les endroit clés, cela devrait descendre si tout va bien, mais pour nous il est devenu claire que notre projet de redescendre ici est tombé à l'eau (gelée).
Il faut dire que les passages mixtes après le point 3790 n'ont pas été donnés non plus car il y avait des endroits où la couche de neige a été trop fine, cela ne tenait pas et grattait sur le rocher.
Finalement nous sommes arrivés au sommet peu après les premiers ascensionnistes de la VN, et la cordée des allemands juste après. Quand nous passions devant le bifurcation "droit dans la pente" ou "voie normale", il y avaient 5 personnes qui ont descendu droit, mais cela n'a pas été claire si ça passait. Comme nous avions pas de broches à glace, nous avons préféré de jouer la sécurité et suivre la trace de montée. Elle menait à la gallérie de Sphynx, tandis que nous avons coupé à gauche pour arriver à Jungfraujoch même.
C'est les allemands que nous avons re-croisé dans le bus qui nous ont raconté comment cela passait tout droit: un rappel à même la corde sur un champignon taillé dans la neige - pas dans la glace, ont-ils précisé.
En voilà un vieux projet qui se réalise. Jungfrau à pris une ride! Heureusement que chez les montagnes cela s'efface au prochain coup de neige.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de