Nadelhorn : Nadelgrat par le couloir 3859m (Selle) du Dirruhorn >> Hohberghorn >> Stecknadelhorn >> Nadelhorn
{{ '2009-08-13' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Nadelhorn : Nadelgrat par le couloir 3859m (Selle) du Dirruhorn >> Hohberghorn >> Stecknadelhorn >> Nadelhorn
{{ '2009-08-13' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

AD     III 

heights

elevation_max: 4327 m

elevation_access: 2886 m

height_diff: +2000 m / -3000 m

Access

hut_status: open_guarded

snow

glacier_rating: easy

weather and conditions


Grand beau, bon regel, pas froid.


Sentier cabane-glacier bien balisé pour la nuit.
Glacier sans problème.
Couloir de la Selle difficile 2ème partie en glace.
Toute l'arête en très bonnes conditions.

timing

Cabane 3h >pied du couloir 6h > sommet couloir 8h >retour à Bordier 18h ! > Gasenried 22h.

Et oui on est pas rapides...mais c'est tellement beau...

hut_comment

Beaucoup de monde...d'ailleurs il s'agrandit !
Bien servis, bien mangé, bien bu, bien dormi !

personal comments

Le gardien-guide;(qui à fait 270 fois la traversée)nous a conseillé de faire l'intégrale, par le Galenjoch, pas plus longue..? mais en voyant qu'il fallait descendre de 250m avant de commencer l'ascension...! nous avons opté pour le couloir de la Selle.

Tout va bien jusqu'au pied...on monte 50m.,pause équipement et erreur de manipulation, je laisse échapper mon casque...et le plastic ça glisse !
Première moitié du couloir en bonne neige dure..il faut traverser quelques sillons délicats.. et Olivier passe en tête. On reste bien coté droit, plus accueillant..à la limite des rochers et sous nos pas un gros bloc glisse et dévale la pente en libérant une poche d'eau et de limon...! Ouf..il n'y à personne derrière...sans quoi..A partir de là on prend les rochers du bord..pas facile et pas de possibilité d'assurage. Il nous reste une centaine de mètres à 7h15 et le soleil arrive et avec lui..immédiatement les premières chutes de pierre(petites) crépitent sur nos casques !

Soulagés de sortir sur l'arête; la "chevauchée" commence..le rocher est assez bon...un premier sommet..on croit être au Dirruhorn...erreur c'est l'antécime..
On est heureux, le panorama est superbe, le temps splendide, et l'escalade facile...que du bonheur tout au long de la traversée.

Mais c'est long...très long... en plus le maniement de corde n'est pas notre spécialité, on assure un peu trop..on enlève et remets souvent les crampons et profite de jeter un œil sur les nombreuses cordées qui évoluent sur le Dom...il y a même une trace de ski !
Une petite pause après la belle escalade du Stecknadelhorn mais quelques "nuages de beau temps" masquent le paysage. La descente nous parait interminable et les genoux manquent d'huile...
Pause à Bordier et le gardien rigole...il nous avait prévenu sur la longueur de l'itinéraire..

Dans la descente vers Gasenried, par le sentier "déruppe" rive gauche...on utilise pour la 2ème fois de la journée nos frontales..mais les odeurs de la forêt, le bruissement furtif d'un animal, le grondement du torrent impétueux, ajoutent des notes bucoliques à cette fin de journée...à travers les arbres on distingue la chapelle éclairée de Schalbettu..on est sur le bon chemin...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca