Le Cuchon de Charance : Face SE
{{ '2009-02-15' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Le Cuchon de Charance : Face SE
{{ '2009-02-15' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: average

quality: medium

Rating

5.3
TD+

heights

elevation_access: 1048 m

height_diff: +750 m / -750 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1300 m

elevation_down_snow: 1300 m

participants

Mabo, Martin Boissonnat et Benoit Martin

weather and conditions


Grand beau temps et froid trés vif le matin. Vent nul.


La neige à la montée était béton et portait bien. Vers 10h30 dans la pente médiane ça commence à chauffer fort et ça se ramollit : on accélere pour sortir le sommet. Neige décaillé à la descente, croute dans la pente médiane et dure dans le dernier couloir après la rampe.

location | altitude | orientations soft snow total snow comment
Du départ au sommet neige béton puis décaillée.

timing

8h00

personal comments

Super Super sortie. La veille en rentrant gros repérage de la face sous tous les angles pendant 3 heures pour imaginer un itinéraire dans cette face compliquée : la clé sera la rampe sous la falaise.
Départ à 8 heures pour remonter dedans : nous avions peur de trouver cette rampe pas assez enneigée pour passer mais finalement ça va. La sortie sur l'éperon est correcte et nous passerons sans rappel (nous pensions rappeler sur le gros pin bien visible pour arriver sur la rampe). Nous passons le tobogan et la dépression sans encombres pour déboucher dans la pente médiane, nous sommes au dessus de la falaise : l'ambiance est au rendez vous.
Nous traçons péniblement dans la croute qui se réchauffe pour venir sous les barres de la dernière partie. Nous coupons quelques branches d'aulnes pour pouvoir passer facilement à la descente. La dernière partie est vraiment raide et impressionnante. Il est 11h15 et nous sommes au sommet, petit thé avant de se lancer sans faire les malins.

Les premiers virages dans le raide sont mesurés. Les branches coupées nous permettent de passer sans problême. Nous skions la pente médiane plus raide que prévue avant de se calmer pour aborder la partie dans la dépression et dans le tobogan, l'exposition est au rendez vous. Nous sautons le petit caillou puis nous remontons 3 mètres en escalier pour rentrer sur la rampe.
Finalement la corde portée à la montée n'auras servi à rien, tout passe à ski et c'est tant mieux.
Oups ! c'est raide aussi, on skie tranquillou pour ne pas se mettre taquet puis on sort de lâ pour attaquer le couloir final en neige dure. Un petit saut lâ aussi nous amméne à la fin de la descente.

WAAAAHOOOOUUU !!!!! on l'a fait ! La pression se relache et la fatigue arrive d'un coup. Nous restons 20 minutes à bloquer, assis dans la neige mouillée à reflechir à une cotation. Ce sera 5.3 S5 TD+ Expo 4.
Le retour à la voiture est pénible dans le lit du ruisseau qui n'est plus glacé mais que de bonheur que de bonheur…

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • de
  • ca
  • eu
  • en
  • it