Pic de l'Étendard : Arête NW
{{ '2008-08-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pic de l'Étendard : Arête NW
{{ '2008-08-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

heights

height_diff: +1270 m / -1400 m

Access

access_condition: cleared

lift_status: open

participants

flet

weather and conditions


Voilé le 28 août - grand beau temps le 29 pour l'arête.


Arête entièrement dégagée, aucun névé. L'arête est constituée de couloirs d'éboulis. Approche entièrement déneigée.

timing

1 heure d'approche entre le lac de Balme Rousse et le pied de l'arête. A peu près 2 heures de montée.

personal comments

Montée par le téléphérique de Vaujany (ouvert jusque fin août) jusque l'Alpette. Puis montée au plan des Cavales pour bivouac près du lac de Balme Rousse. Au passage, petit arrêt au charmant refuge de la Fare, tenu par les sympathiques gardiens Cath et Freddy. Le lendemain montée au Pic de l'Etendard.

L'approche se fait du lac de Balme Rousse par le lac glaciaire au dessus (sans nom sur IGN, chemin cairné), puis cheminement à vue sous le glacier sud de la Barbarate (ou ce qu'il en reste...). L'arête est évidente (cairns).

L'arête elle-même est plus de la rando soutenue (par les conditions que nous avons eues - en début d'été il peut rester de la neige) que de l'alpinisme. Elle est faite de couloirs d'éboulis. Casque très recommandé. Par contre, la corde nous était inutile (impossible de protéger dans les éboulis) et aurait été même dangereuse : le principal problème est le risque de chutes de pierres, donc il vaut mieux rester mobile. Le cheminement est globalement cairné. Attention : il n'y a pas de pas d'escalade obligatoire. Si on se retrouve dans un pas plus dur que du II, c'est qu'on n'a pas trouvé le passage facile. Il y a des cairns tout du long.

Descente par le même chemin. Certains topos proposent une descente par le col et le glacier Nord de la Barbaratte... C'est vraiment aimer la complication. Nous avons apprécié de ne pas porter piolet/crampons/grosses godasses et de ne pas avoir de problème d'horaire (pique-nique/bain de soleil au sommet). La descente par l'arête est un peu pénible, à cause des pierres qui roulent, mais pas difficile.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de