Orpierre : Cascade - partie de gauche
{{ '2008-08-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Orpierre : Cascade - partie de gauche
{{ '2008-08-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: good

quality: medium

weather and conditions


Petite averse en milieu de matinée, pas de quoi fouetter un chat, le rocher a à peine été mouillé. Éclaircies le reste du temps


Rocher parfois patiné, prises assez franches dans l'ensemble...
Les tracés du topo (édition 2003) ne sont pas franchement corrects ([i]e.g.[/i] "What's up ?" qui traverse à gauche à la fin, marquée tout droit sur le topal), mais bon, il en reste qu'il est impossible de se perdre !

timing

La journée

personal comments

Réveil en douceur et enveloppés par le vent frais... Nous parvenons à être prêts sur le coup des 10 h...
Après une première après-midi aux Blaches, nous avons jeté notre dévolu sur le secteur cascade.

  • Coupe-doigts (5a) : pour s'échauffer, belle voie dans ce niveau, nettement moins patiné que ses voisines, peut se faire uniquement sur les pieds, idéal pour s'entraîner aux transferts de poids et pour prendre confiance en ses pieds !

  • Tout sur les pieds, rien dans la tête (5c) : on continue l'échauffement, mais ce coup-ci, rien de bon, rocher patiné, voie non homogène, le pas dur de la voie est particulièrement patiné.

  • L'homme débloque (6a+) : ça commence à se corser, comme beaucoup de voies de ce secteur de gauche (voies à gauche des sept pêchés capitaux), ça démarre très facile, puis un bombé avec un passage assez bloc ; tout particulièrement dans celle-ci, comme l'indique son nom. Michmuch l'a adorée :P

  • Là où il y a une volonté, il y a un chemin (7a+) : (rien que pour son nom, je l'aime, cette voie) la pluie arrivant, et ne sachant combien de temps ça va durer, je passe aux choses sérieuses ; voie bien verticale, un petit bombé à passer ; les prises sont rendues bien visibles par les abus de magnésie, ça aide à enchaîner... Un 7a+ bien gentil, somme toutes.

  • Chérie, fais-moi mal (6c+) : l'averse est passée, la voie la plus dure également, il ne reste plus qu'à écumer le secteur ;) ... Faut se sortir les doigts à nouveau, c'est assez pêchu mais ça se passe bien. Gislain va se mettre les bouteilles dedans à ma suite et avant déjeuner...

  • C'est où qu'c'est dur ? (6c) : Vraiment une belle voie, une des plus belle du secteur, très homogène, de beaux mouvements. Ça coche toujours, miam.

Pause déjeuner dont je passerais le menu sous silence histoire de ne pas trop faire saliver le lecteur :P . En tout cas, ça file la pèche à Michmuch qui part derechef dans le 6c pour se ré-échauffer... Ça doit être l'effet œuf dur (?).

  • 2000 bains, la baignoire de l'espace (5c) : RAS, si ce n'est qu'on peut grimper sur deux voies proches avec une 70 m...

  • Rivière de pastis (6a+) : un pas de dalle à mi-longueur qui fera jurer la bête à cornes pourtant moule inné, l'occasion de bons fous-rires quand on le verra chercher désespérément les prises disparues à son passage.

  • Yen en péplou (6b) : cf. la description générale du secteur, une marche d'approche qui ne mérite pas la foultitude de points (ils sont riches les orpierrois !), suivie d'un bon pas bloc, un peu comme sa voisine de droite un tout petit cran au-dessus.

  • Tais-toi, tais-toi (6b+) : on remonte en niveau, on change de style. Pour le coup, la dalle de départ réserve une sacrée surprise, un pas de bloc bien dur qui demande en plus un peu d'intuition (à gauche ou à droite ? Hé hé, vous saurez pas), puis une bonne section déversante qui nécessite d'avoir gardé ses forces jusqu'au relais... J'étais -presque- aussi content de l'avoir enchaînée que le 7a+, c'est dire !

  • What's up (6a) : un peu plus originale que L'homme débloque voisine, toute la partie finale grimpe sur des trous (taillés ?), pas encore trop patinés ; ça traverse franchement sur la gauche sur les 2-3 derniers points.

  • Gaine ton corps (6b+) : Jolie voie, un peu plus athlétiques que le 7a+ juste à gauche (toutes proches l'une de l'autre sur la fin, mais bien distinctes néanmoins), de beaux mouvements, un peu en amplitude.

  • Spécial mammouth (6b) : histoire de les avoir vraiment toutes faites (ah non, zut, il restera État d'urgence pour une hypothétique prochaine fois). Pas déçu de s'être acharné sur ce secteur, car c'est certainement ma préférée. Début (2 points) un peu patinoche, surtout pour les mimines, mais ça passe. Puis très belle longueur, beaux mouvements un peu athlétiques mais pas trop ; Michmuch confirme les trois étoiles !

On change de secteur histoire de se rapprocher de nos acolytes... Gislain bataille dans "Zone érogène", un 6c+ me tends les bras à côté (Parcours santé (alors qu'il n'y a pas de "t" à parcours, comme le fera remarquer Michmuch avec son esprit d'à-propos légendaire :P), au nom bien peu mérité). Mon but affiché était d'en prendre un après ces 13 voies enchaînées... Ce fut fait, quelle rouste ! Très à doigts, très teigneuse, mon poignet s'en souvient encore ce matin (malheureusement)... Je vous la laisse !

La lumière du soir nous permet de profiter de la cascade, du chocolat noisettes raisins de Michmuch (méfiez-vous de Choupi' quand elle est en présence de chocolat : elle devient intraitable en affaires !) et autres agapes avant de reprendre la route.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en