Entre Haut-Diois et Hauts Plateaux du Vercors
{{ '2008-06-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Entre Haut-Diois et Hauts Plateaux du Vercors
{{ '2008-06-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: overcrowded

condition_rating: average

quality: medium

Location

Rating

T2 

heights

height_diff: +1200 m / -1200 m

Access

access_condition: cleared

hut_status: open_non_guarded

participants

Thomas Ribière, Gabriel Roussel, ACE - CAF de Savasse, Vivi, Yann, et Gab (club ACE Savasse, affilié FFCAM).

weather and conditions


Beau et chaud le samedi, dégagé (cumulo-nimbus au loin sur le sud Dévoluy).
Beau et chaud le dimanche, devenant "lourd" (avec ciel très chargé vers les cols de Menée et Grimone et au-delà à partir de 14h00) et quelques gouttes à Bénevise vers 15h00.


Bonnes à moyennes, selon que l'on apprécie ou pas la chaleur. Pas de neige évidemment (névés ridicules visibles en haut du Gd Veymont). Cairns suffisants, sentiers tracés.

timing

samedi : 10h20 - 17h20
dimanche : 8h20 - 15h45

access_comment

Il faudrait presque éviter la route entre Bénevise et la stèle du Vallon de Combau, mais se pose un problème d'organisation...

hut_comment

Refuge des [b]Chaumailloux [/b]: assez propre. Souris curieuses qui pénètrent dans le sac de celui/celle qui ne l'aura pas fermé... 15°c dans le refuge au petit matin. Dormeurs à la belle étoile et sous tente autour, on était que 3 dedans. Forte rosée dès le soleil tombé.

Sources en eau vers Chaumailloux, mais [b]sangsues [/b]en prime!!!

personal comments

La montée sur macadam entre Bénevise et la fin de la route n'est pas très agréable, heureusement que le cadre est superbe : gypaètes, faces impressionnantes, vallon de Combau magnifiquement fleuri.
La partie entre la stèle et le Pas d'Essaure est agréable : sentier encore herbeux, trolles et boutons d'or, lis et gentianes à foison... Un peu de monde quand même, foule polyglotte. Premier aperçu sur le Mont-Aiguille.
Du Pas de l'Essaure au Pas de la Chevrière, ambiance aride! Peu d'arbres, beaucoup de calcaire!
La descente sur Chaumailloux est enfin ombragée. La vue depuis Chaumailloux est superbe : Grand-Veymont et Mont-Aiguille, toutes les crêtes du Vercors en enfilade, Belledonne à l'est, etc.

Samedi soir : le porc au gingembre, curry, citron vert, amandes et piment accompagné de son riz basmati (2 kilos montés à dos de c2ciste), avec un rouge de Rivesaltes (monté en bouteille plastique, Gab, t'es un fainéant et pornographe du pinard!), ont été fort appréciés. Manquait un petit stick quand même. NB : c'est normal de dégazer autant quand on monte???

Le dimanche, départ plus tôt. La traversée jusqu'au dessus d'Archiane est typique : pâtures et forêts, bergeries debout et murs en ruines, lapiaz multiples desqules émergent parfois de magnifiques fougères.
La descente sur Archiane est longue et brûlante, avec pierriers à l'infini, parfois ombragés, sous des faces de rocher parfois pourri. A 12h00, certains randonneurs montaient et n'étaient qu'à la cote 1000m. Paix à leur âme!
Le ruisseau d'Archiane est... plus que frais! Dommage, seuls les pieds s'y sont trempés!
Enfin, la montée entre Archiane et Bénevise est la cerise acide sur le gâteau : elle n'en finit pas!!! 15% en fin de journée avec le sac et le temps étouffant et l'odeur de pisse des buis = 50 ou 75 minutes selon, notre groupe de 4 a explosé et s'est séparé en deux.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de