La Tournette : La Danse des Magiciens
{{ '2008-06-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

La Tournette : La Danse des Magiciens
{{ '2008-06-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

ED  
6c+
    P1 

heights

height_diff_up: 300 m

participants

Louis Demangeat

weather and conditions


Beau temps, chaud se couvrant en fin de journé avec un petit orage et de la grèle (20mn)vers 18h !
Juste à la sortie de la dernière longueur...

access_comment

compter environ 3/4h-1h d'approche.

personal comments

Cette voie est longue, dure et surtout engagée.
En effet, les protections sont minimales et il faut bien souvent faire le « pas dur » juste avant le spit. Il y a également de belles envolées avec des points très espacés.
Par contre, on rencontre tous les types de grimpe : dièdre athlétique, mur raide avec passage surplombant, cannelures, dalles, passages bloc, artif (A0 et A1)…
Les cotations ne sont pas homogènes (certains 6b sont bien bien durs et d’autres plus abordables). La dalle en 6c n’est pas donnée et les pas sont obligés avec également la pression de l’espacement des clous…
Cette voie est donc éprouvante aussi bien physiquement que psychologiquement et pas besoin de berceuse pour s’endormir dans son lit !

Merci à Pascal qui a sorti les longueurs dures en ne ménageant pas ses efforts (et il a fallu en fournir !).

L1 : (5c) Dièdre tire bras, rétablissement sur touffes d’herbe puis à nouveau un dièdre en bon 5c. Les bras sont déjà bien échauffés !

L2 : (6b) Un début dur (morpho) puis bien soutenu ensuite et athlétique.

L3 : (4) Une petite traversée de liaison pour rejoindre L4.

L4 : (6c) Du bon 6c qui va relativement bien, assez court (mur à trous)

L5 : (4) Pour se reposer un peu avant de démarrer les cannelures de L6

L6 : (6b) Grande envolée bien exposée dans des cannelures avec 2 passages durs. Ne pas regarder en dessous si l’on veut rester un minimum serein ! Un grand ouf de soulagement à l’arrivée au relais.

L7 : (6ccc !) La fabuleuse dalle aux pas aléatoires exposés et obligés. Ca chauffe dans les chaussons et le mental est mis à rude épreuve ! Dur.

L8 : (6b et A0) Pas évident non plus ce 6b et la fin se termine en A0 (d’ailleurs les clous sont très rapprochés) alors que le topo ne le mentionne pas.

L9 : (6b + et A0) Des pas obligés et durs (dalle fine et trous peu marqués) aux pas aléatoires.

L10 (A1) Le passage du bourrelet final (impressionnant tout au long de la voie). Artif (2 sangles) sur des clous qui semblent tenir. Le dernier clou est trop loin !

L11 (5c) Fabuleuses cannelures et grande envolée (50 m) avec 3 ou 4 points ! Vraiment magnifique.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu