Mont Pelvoux - Pointe Puiseux : Couloir Coolidge et Traversée
{{ '2008-06-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Mont Pelvoux - Pointe Puiseux : Couloir Coolidge et Traversée
{{ '2008-06-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: overcrowded

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

PD+     III 

heights

height_diff_up: 1250 m

Access

hut_status: open_guarded

snow

glacier_rating: easy

participants

Antoine Basuyau, Emilie et brize

weather and conditions


Grand beau et chaud, qqs nuages sur le Pelvoux vers 10h.


Regel à partir de 3200m cette nuit.

  • approche jusqu'à la bosse de sialouze : pas mal de neige encore, ce qui facilite la progression.
  • Couloir coolidge : excellentes conditions, bon regel, bonne trace. ça grimpe tout seul.
  • plateau sommital : bon regel, neige portante.
  • Glacier des Violettes : très bien bouché, pas vu une seule crevasse. ça chauffe très vite dès 7h du matin : neige molle la plupart du temps en face E.

timing

Départ 3h15 du refuge.
Sommet : 6h25
Ailefroide : 13h15
Total : 10h

personal comments

Voila une course que j’avais en tête depuis presque 10 ans. Une classique du massif qui fait toujours autant rêver. La course commence réellement au sommet. La descente n’est pas difficile mais bien longue et demande un peu d’attention et de concentration jusqu’au bout. Nous avons eu la chance d’être les premiers à la descente, donc pas de bouchons aux rappels, ce qui est appréciable.

Quelques infos pour la descente :

  • 1er ressaut sur l’éperon : on l’a désescaladé plutôt que de tirer un rappel en pensant gagner du temps. Ce n’est pas forcément un bon calcul car même si la désescalade n’est pas dure, elle demande un peu de vigilance, et donc prend du temps.

  • 2ème ressaut : 1 rappel de 50m qui abouti dans un couloir de neige/glace + 1 rappel d’une vingtaine de mètres pour rejoindre le glacier. Le premier rappel est très exposé aux chutes de pierres (attention aux cordes notamment). Le mieux est peut-être de tirer à gauche sur l’éperon dans des pentes de neige, pour rejoindre la brèche qui domine le couloir de neige/glace.

  • Ensuite, un rappel de 50m à chaque ressaut (névé intermédiaire et névé Pélissier).

  • La descente par les vires d’Ailefroide demande un peu de concentration, mais n’est pas si terrible que ça (par beau temps !).

Quelques photos de la course sur mon site

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu