Hubelhorn : Traversée Bachlitalhütte - Gaulihütte
{{ '2008-05-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Hubelhorn : Traversée Bachlitalhütte - Gaulihütte
{{ '2008-05-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

2.2
PD

heights

elevation_access: 1700 m

height_diff: +1500 m / -1500 m

snow

elevation_up_snow: 1700 m

elevation_down_snow: 2200 m

participants

BertrandSemelet, Daniel Huguet, Carine, Daniel et moi. 2 autres petits groupes sur le même itinéraire.

weather and conditions


Jeudi après-midi bouché pour monter à la cabane de Bächlital, petit exercice de GPS...la météo personnalisée de Cointrin avait annoncé avec aplomb une éclaircie sur le Grimsel, moyennant quoi la visi n'a jamais dépassé 200m et il a commencé à neiger dès notre arrivée ! Vendredi grand beau frais puis doux, vent faible, conditions de rêve.


Enneigement abondant dès le départ du parking du téléphérique à 1700m. Neige de névé ne ramolissant plus guère sous les 2300m, printemps au dessus, excellent regel avec 5cm de fraiche tombés jeudi 22, ski *** (cf photos).

Descente de l'Ober Bächlilicka un peu délicate avec la neige récente, nous avons dû ressortir les chaines non sans mal.

Le lac au dessus de Gauli se traverse encore à skis mais l'eau apparait tout le long de la rive et l'accès sera bientôt délicat. Une paire de courts passages déneigés entre le lac et la cabane.

Nivologie sans souci, toutes les avalanches de fond sont déjà descendues. Glaciers parfaitement bouchés.

timing

6h20 à Bachlital - 15h à Gauli.

hut_comment

Bächlitalhütte non gardée mais confort ***, chauffage et plaques électriques, toilettes à l'intérieur, bibliothèque, eau courante chaude et froide (!)...
Gauli gardé (le gardien est monté juste pour 9 personnes et pour 3 jours, quand on voit l'éloignement de la cabane en hiver...merci à lui).

personal comments

Jeudi 4h30, Daniel et Carine passent me prendre à Berne. Je leur ai promis 3 jours de mini raid dans un coin bien alpin et encore gavé de neige, sans portage et en optimisant génialement un court créneau météo. Le ciel est encore bouché mais MétéoSuisse a annoncé que ça se lèverait, on y croit donc...le projet est ambitieux : encaper les 7h de montée à Gauli par Bächlital en se faufilant à coup de GPS à travers les nuages jeudi...pour profiter du beau vendredi pour un AR à l'Ankebälli...avant de retraverser sur Handegg par le Golegghorn samedi matin avant le retour annoncé du mauvais (et accessoirement assez vite pour permettre à Dan d'être à un mariage l'après-midi à Neuchatel !).

Handegg 6h : on dépose un vélo pour faciliter le retour à la voiture samedi matin...il pleut un peu...

Ratrichsboden 6h10 : ça commence à sentir la loose, il pleut de plus en plus, la visi ne dépasse pas 100m, l'ambiance est sinistre au delà de l'imaginable, on est bien sûr les seuls dans ce mauvais plan...et Carine qui a fait 3h de voiture depuis son Valais ensoleillé pour venir s'enterrer ici. Nous entamons une longue recherche de bistrot en attendant l'éclaircie promise : celui de Handegg est fermé. A Guttanen, 10km plus bas, pas mieux. Un indigène nous affirme que le "Bären" ouvrira à 7h, 1/2 de pied de grue sous la pluie n'y changent rien, le patron est semble-t-il sagement resté au lit. Encore 10km plus bas, à Innertkirchen, les choses s'arrangent : il ne pleut plus est le resto est ouvert.

Café-croissant, 1h de glande...et il commence aussi à pleuvoir ici ! Welcome to Berner Oberland...Les 7h de montée à Gauli sont maintenant clairement à l'eau. L'alternative est simple : rentrer à la maison pour aller au bureau le lendemain (horreur), ou tuer encore qques heures pour ne monter qu'à la 1ère cabane (Bächlital) l'après-midi, au sec si possible. Exit l'Ankebälli, on fera juste Hubelhorn en J2 et Golegghorn en J3.

Un accord sur la version 2 est finalement vite trouvé. Reste à tuer encore une poignée d'heures en attendant le retour du sec (plus personne ne parle de soleil), de toutes manières inutile de se presser, la montée à Bächlital ne prend que 2h selon le topo. Par chance Meiringen (encore 6km plus bas, mais on n'est plus à ça près) dispose d'une salle d'escalade flambante neuve. La chance commence à tourner : c'est ouvert, désert, on peut tout louer sur place, les voies sont vraiment sympa, Carine grimpe comme une pro et nous met la corde. Sur les coups de midi il s'arrête même de pleuvoir. Retour à Ratrichsboden, même là il ne pleut presque plus, et la visi est passé à au moins 300m. Pique nique idyllique assis par terre sous le hangar de béton du téléphérique, GPS en marche, et c'est parti.

Les nuages se referment vers 2000m, mais comme je suis un pro du GPS, j'amène rapidement mon petit groupe hors de la trace du groupe qui nous précède ("ouais, il se sont manifestement gourés !") avant de faire 1/2 tour devant des barres infranchissables et de revenir - piteusement mais sagement - dans ladite trace qui nous mène sans coup férir au refuge.

Bon fin du paragraphe loose. Après une soirée délicieuse dans un refuge au confort impressionnant, le vendredi sonne la revanche avec une traversée sur Gauli via le sommet du Hubelhorn dans des conditions parfaites, une neige et un temps de rêve. La suite au prochain épisode, celui du samedi, sera à nouveau plus pimentée...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu