Dent d'Hérens : Épaule depuis le Rif. Aosta
{{ '2008-04-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Dent d'Hérens : Épaule depuis le Rif. Aosta
{{ '2008-04-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: poor

quality: medium

Rating

3.1
AD-

heights

height_diff: +2050 m / -2050 m

Access

access_condition: cleared

hut_status: open_guarded

snow

glacier_rating: possible

participants

Pierre Bonnamour, Jean Lyard Dimanche. Agnès, Philippe et Famille Samedi.

weather and conditions


Neige poudreuse samedi matin qui s'est rapidement transformée dans la matinée. Dimanche neige croutée jusqu'à 3400m puis poudreuse. Neige soufflée et très dure aux abords de l'épaule.
La descente du refuge d'Aosta au refuge de Prarayer a été abominable : Neige détrempée, on a enfoncé, vent de face. On a du marcher sur de longues distances. Et ensuite 1 heure de portage pour retrouver enfin la voiture (plus de neige entre le barrage et le refuge de Prarayer)


Arrivé vendredi soir au refuge de Prarayer, il a neigé 20 cm de neige froide et sans vent pendant la nuit. Au petit matin la montée et la descente du col de Bella Tsa étaient bien agréable bien que la visibilité était réduite par les nuages naviguant. Nous sommes ensuite monté au refuge d'Aosta. Il a fait très chaud sur le long plat qui mène vers le refuge.

La nuit de Samedi à Dimanche était clair mais au levé, les nuages étaient de retour. Nous sommes tout de même parti avec pour mot d'ordre de faire demi tour si la visibilité devenait vraiment mauvaise. Nous avons rejoint l'épaule sans trop de difficulté en contournant la barre de sérac comme le gardien/guide du refuge nous l'a conseillé bien que les nuages nous ont parfois empêché de nous repéré avec certitude. Il y a un passage délicat vers 3400 m où un gros trou de crevasse est proche des rochers délimitant le glacier. Nous l'avons négocié en passant au plus proche des rochers. Attention le gardien/guide nous a prévenu que la corniche sommitale était très grande (de l'order de 7 m) dû a un fort épisode de vent de plus de 8 jours.

Descente en suivant nos traces sans encombres jusqu'au niveau des séracs que l'on a contourné à l'aller vers 3700 m. Le vent a balayé nos traces et nous avons eu beaucoup de difficultés à trouver le passage que nous avions emprunté à l'aller. Peu de repère visuels et les nuages étaient bien présent. Nous avons fait demi tour plusieurs fois devant les crevasses avant de trouver un passage sûr. Moments pas faciles à gérer.
Ensuite sous les séracs, la trace de montée était bien visible et nous sommes descendu sans problèmes.

access_comment

L'accès à Prarayer est long quand la neige manque et le retour d'Aosta à Prarayer est horrible par mauvaises conditions, suutout quand on est déjà bien fatigué de la course du matin.

hut_comment

Très bon accueil au refuge d'Aosta, le gardien qui est un ancien guide est de très bon conseil et de plus un bon cuisinier. On recommande.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en