Aiguille des Grands Montets : par le glacier des Rognons
{{ '2008-03-30' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Aiguille des Grands Montets : par le glacier des Rognons
{{ '2008-03-30' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

PD+

heights

height_diff: +2027 m / -2027 m

Access

access_condition: cleared

lift_status: open

snow

glacier_rating: easy

participants

Kryst0f, groschat, Nicolas Defretin

weather and conditions


beau, vent fort en haut de l'aiguille


très bonne poudre tassée jusqu'au glacier d'argentière, très agréable à skier

Accès depuis le belvédère tracé et bien enneigé

personal comments

Faut se lever tôt pour être sûr de choper la première benne quand on vient de l'autre bout du département. 5h30, c'est pas suffisant en fait. Nous avons attrapé la deuxième et encore en s'obligeant à participer à la traditionnelle bousculade du matin, au cours de laquelle les plus faibles s'écroulent par terre mais c'est pas grave y'a qu'à marcher dessus ça fait prendre de la hauteur pour respirer.

Suivent 20 minutes de queue où là ça va pas trop de complexes à avoir, car le public matinal est essentiellement constitué de randonneurs et de guides. On va dire qu'avec 88 en patin nous sommes encore en dessus de la moyenne. Après quand l'armada de pro rider, black crow, monster fat Bsquad et compagnie s'amène alors là nous sommes complètement dépassés avec nos allumettes (sauf qu'après nous les dépassons à la descente but that's an other story, you know).

La benne décolle enfin après un bon tassage de clientèle à coup de pelle à neige. Le tassage est inclu dans la formation des employés des Grands. Ils sont vraiment très pro ça se sent et ça fait mal. En fait la combine à Heydelride (entrer en dernier pour sortir en premier, ça me rappelle un certain J-C d'ailleurs), elle est débile. J'ai des bleus partout sauf à la tête, merci le casque pour une fois...

Enfin la benne décolle. A mi parcours elle s'arrête. Le pauvre cabinier bipe le QG avec sa radio. Pas de réponse. La tension monte. Certains tentent des blagues hasardeuses pour détendre l'atmosphère. "Bienvenue aux glands montets", lance un habitué. D'autres se lachent de façon nauséabonde, ça finit par bien le tendre l'atmosphère. C'est même tendu du cul.

La benne redémarre. Ouf les plexiglas ont tenu bon, personne n'a craqué d'alumette.
Ca monte vraiment doucement. "C'est les lents Montets" lance un autre habitué. En fait y'a plus de courant alors ils sont en train de moufler la cabine depuis en haut. Avec du matos de grimpeur genre poulies en plastique, machards et cordes dynamiques. Sont pas des pro du mouflage à Cham. Feraient mieux d'emprunter le matos flambant neuf que certains quéqués armés de gros skis trimballent sur leur bodar Blck D. Mais surtout qu'ils ne comptent pas sur ces derniers pour leur expliquer comment s'en servir.

Ouf, ya pas trop de candidats pour le deuxième tronçon. Nous encapons direct. 1000m en 10minutes et sans forcer, malgré le lestage de la benne à cause du vent. L'entraînement commence à payer.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en