Dent Parrachée : Traversée Rateau d'Aussois >> Dent Parrachée >> Dômes et Aiguille de la Vanoise >> Grand Bec
{{ '2007-08-15' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Dent Parrachée : Traversée Rateau d'Aussois >> Dent Parrachée >> Dômes et Aiguille de la Vanoise >> Grand Bec
{{ '2007-08-15' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: medium

Location

Rating

AD-     II 

heights

height_diff: +8500 m / -8500 m

Access

public_transport: yes

access_condition: cleared

hut_status: open_guarded

participants

hom, Raphaelle Gueydon

weather and conditions


beau temps jusqu'au refuge du grand bec, puis couvert


[abs]Une traversée alpine de 6 jours en itinérant. Superbe![/abs]

Itinéraire suivi :

1er jour

De la gare de Modane, suivre le GR5 pour rejoindre le refuge de l’Orgère.

2ème jour

Monter au râteau d'Aussois, et traverser le col de la Masse pour rejoindre le refuge de la Dent parrachée.

3ème jour

Faire l'ascension de la Dent Parachée par la voie normale et redescendre par la Selle du Pape, puis le col de la Loza et revenir au refuge de la Dent Parrachée.
[i]Option :[/i] sur le retour au refuge, faire l'ascension de l'une des voies du Grand Chatelard (plusieurs voies du D au ED de 150m)

4ème jour

Du refuge de la Dent Parrachée, monter au col de Labby et traverser les glaciers de la Vanoise pour atteindre le refuge du col de la Vanoise.

5ème jour

Traverser l'Aiguille de la Vanoise (AD).
Puis, traverser sur le refuge du Grand Bec en passant par le col Rosset, et le col de Leschaux.

6ème jour

Monter sous la pointe du Vallonet, réaliser la traversée de l'arête jusqu'au sommet du Grand Bec et descendre par le glacier du Troquairou jusqu'au refuge du Plan des gouilles.
Descendre alors jusqu'à Champagny le haut, puis Champagny en Vannoise d'où l'on retrouve le bus.
[i]Option[/i] : du refuge du Grand Bec, traverser par la Fontaine Froide et la grande Marianne pour rejoindre le refuge du Plan des Gouilles.

access_comment

accès en train jusqu'à Aussois. on a vu passé notre bus en arrivant à Champagny, du coup on a fait du stop pour éviter d'attendre le suivant (a 8h). retour en train galère.

en quelques mots : Les transports en commun c’est génial… :
- …quand y en a,
- …quand on est à l’heure,
- …sauf les jours fériés.

hut_comment

refuge de l'Orgère très sympa mal grès la route et l'aspect hôtel.
refuge de la Dent Parrachée : Gardien atypique à connaitre...
refuge de la Vannoise : usine, mais sympa quand même.
refuge du grand bec : ambiance sympa.

personal comments

Cette sortie à été entièrement réalisée en transports publics, dans le cadre du concours changer d'approche.

L’intérêt de cette sortie réside à plusieurs niveaux :
- le fait même de réaliser une traversée justifie totalement l’utilisation des TC, car c’est beaucoup plus simple que d’aller au lieu de départ en voiture puis d’être « coincé » ou de galérer pour revenir chercher la voiture ensuite !
- le choix de dormir en refuge, qui nous a permis notamment de ne pas surcharger des sacs déjà bien remplis et donc de pouvoir prendre du matériel d’alpinisme, permet de contribuer également au maintien de ces hébergements de montagne. C’est plus ou moins vrai selon les refuges car certains en ont moins besoin que d’autres (comme celui de refuge du col de la Vanoise déjà surchargé), en revanche, le refuge du Grand Bec, à l’écart des grands sentiers, est beaucoup moins couru (et même insuffisamment) et beaucoup plus accueillant.
- Enfin, la pratique de la randonnée itinérante sur plusieurs jours permet de facilement déconnecter grâce à l’observation de tout ce qui nous entoure : autant les animaux, que les fleurs, les sommets, les glaciers… bref on se retrouve complètement immergé dans le milieu dans lequel on progresse, ce qui est vraiment très riche.

Nous avons choisi de dormir en refuge et non sous tente car les sacs étaient déjà suffisamment lourds avec le matériel d’escalade et d’alpinisme. On aurait également pu faire le choix de ne prendre que les affaires pour glaciers mais nous n’avons pas regretté car la traversée de l’aiguille de la Vanoise et même la voie d’escalade au Grand Châtelard étaient superbes.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu