Tête Blanche (Val d'Hérens) : Depuis Zermatt
{{ '2008-03-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tête Blanche (Val d'Hérens) : Depuis Zermatt
{{ '2008-03-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: overcrowded

condition_rating: good

quality: medium

Rating

2.2
PD

heights

elevation_access: 1600 m

height_diff: +2120 m / -2120 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 2000 m

elevation_down_snow: 2000 m

glacier_rating: easy

participants

Maurice Mischler, Sacha Faoro

weather and conditions


Beau dans l'ensemble, mais un sale vent nous a passablement refroidit et un peu de brouillard a failli nous désorienter au sommet de tête Blanche


On chausse vers Stafel, puis poudreuse à "poudreuse compactée" sur tout le trajet, c'est particulièrement agréable sur la descente de Bertol. Mais les chutes du 21 on dû augmenter le risque d'avalanche très nettement. Les crevasses sont bien bouchées sur tout le parcourt

timing

9h18/8h17 de course (soyons précis, vous verrez pourquoi après)

personal comments

On a fait la "semi-patrouille écologique": parti de Lausanne à 6h20 en train, on arrive à Zermatt à 9h18 et le dernier car à Arolla est à 17h15...si on ne traîne pas c'est tout-à-fait jouable. On a perdu bêtement 20 minutes au sommet de Tête Blanche ce qui nous a fait arriver à 17h35 vers l'arrêt d'Arolla. On a fait un peu de stop, mais personne ne descendait. Nous décidâmes donc de faire un bout a pied; et là, monstre coup de bol : un car amenait quelqu'un à notre arrêt pour une course sur demande. Le gentil chauffeur nous a accepté jusqu'aux Haudères (merci à lui de nous avoir pris et de nous avoir montré des chamois et des chevreuils. Parlez avec ces chauffeurs de cars postaux ! il connaissent tout de leur vallée) et des Haudères un bus "officiel" jusqu'a Sion (chaufeur tout aussi sympa), puis train jusqu'à Lausanne, arrivée à 20h40.

Alors qu'est-ce qui nous a fait perdre ces 20 minutes : le brouillard et le froid. Il y avait une bonne trace jusqu'au sommet, puis, au sommet, un fort vent l'a complètement balayé. Ayant l'habitude du coin, je continue "tout droit". Mais c'était en fait trop "à droite" (SW) en direction de Ferpècle (grosses crevasses). Un rapide coup d'oeil sur la carte et la boussole (imaginez quand il fait -20 avec bien du vent ce que ça donne...) nous a fait reprendre plus à gauche (W) et retrouver le chemin normal. Sacha a même failli avoir le nez gelé : je l'ai vu tout blanc, un petit massage lui a fait reprendre sa belle couleur rouge ! Tout ça pour dire qu'une course tout à fait classique et banale peut basculer en rien de temps si on ne garde pas sa lucidité et si on néglige les habituels principes de sécurité.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de