Dents de Lanfon : Traversée classique des arêtes
{{ '2008-03-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Dents de Lanfon : Traversée classique des arêtes
{{ '2008-03-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

PD-     II 

heights

height_diff_up: 980 m

Access

access_condition: cleared

participants

Alpinetwins, Tom

weather and conditions


Beau en matinée, couvert dans l'après-midi.
Vent froid


Même si les dents paraissent sèches vue d'Annecy, ne vous y trompez pas!!
Les arêtes sont encore très enneigées,ont y trouve 10 à 20 cm de neige et plus dans les zones d'accumulation.
Par endroit la neige est simplement posée sur l'herbe.
Neige poudreuse et neige de printemps sur l'ensemble du parcours.
La descente dans les lapiaz ressemble à une descente sur glacier, on zigzag entre les crevasses avec beaucoup de neige poudreuse.

timing

6h30/9h30

personal comments

Nous sommes partie de Ponnay, le chemin est sec quasiment jusqu'au col des Frêtes. Il faut passer une corniche et descendre en traversée dans les pentes très enneigées sous le col, un peut expo...
La montée à la brèche laisse apparaître par endroit le câble mais la montée dans le mixte avec du drytooling, jardiland, est super sympa, il est possible de poser quelques protections sur les points de jonction du câble.
L'arête est encore bien chargée de neige, la végétation est parfois encombrante, et l'itinéraire pas évident à trouver. Après le premier sommet il faut bien descendre et ne pas monter comme nous sur une petite dent par un dièdre en IV qui nous a obligé à redescendre par un rappel sur sangle (nous ne sommes donc pas les seuls!!!)
La descente de la dernière tour n'est pas évidente du tout il faut suivre le champ de lapiaz qui ressemble à un glacier très crevassé que l’on redescend d’abord à gauche puis sur le milieu, (nous avons suivit des traces de chamois, eux ils savent où ça passe…) bien aller jusqu'au pied de la tour qui porte la croix au sommet et descendre dans le couloir raide dessous.
Le couloir débouche sur une barre rocheuse, il faut donc traversée dans les arbres rive droite, des marques rouges indiquent la voie. Ensuite le sentier doit descendre dessous..... Nous avons continuer la traversée...perdu les marques!!! Mais ça passe...
Cette course n'est pas à prendre à la légère en hiver, longue, aérienne, la neige est instable sur l'herbe, la recherche d'itinéraires est assez intense, on a eu un bon flaire mais on peut vite se retrouver dans des galères sans nom.

Mais cette traversée vaut vraiment le détour, le panorama est splendide et même si le lac n'est pas loin, l'isolement est total....
La grimpe en crampon sur roche, la pose de protection ,la recherche d’itinéraire , le vide, les montées et descentes de pentes raides, en font une course très formateur.
Attention aux horaires, la nuit tombe vite l'hiver.
Nous somme redescendu sur Alex, car les pentes de retour au col des Frêtes nous paraissaient assez expo, n’ayant pas de ski, et les cuisses commençaient à chauffées nous avons choisit la facilitée….
Cotation : AD/AD+???

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu