Freissinières - Tête de Gramusat : Torrent de Gramusat
{{ '2008-03-02' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Freissinières - Tête de Gramusat : Torrent de Gramusat
{{ '2008-03-02' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

quality: medium

Rating

4 

heights

height_diff_up: 380 m

participants

Sype, Loic

weather and conditions


Gris puis beau temps


Très bonne glace, deux passages peu fournis où il a fallu se servir du rocher.
Les conditions générales se sont avérées défavorables: 4 coulées de neige lors des rappels et grosses chutes de glace (voir commentaires personnels pour les détails)

timing

départ voiture (parking d'hiver): 6h30
approche 50min
4h30 pour le sommet
Longue descente, voir commentaires
retour à la voiture vers 15h

personal comments

Récit d'un "presque" accident.
La cascade à été faite il y a 5 jours. Le temps est doux depuis 2 semaines, les dernières chutes de neige remontent à 3 semaines. Le commentaire des précédents annonce de la bonne glace, tout ce qui devait tomber est tombé...
Le topo papier du coin annonce 250m, la goulotte est pas raide et passera globalement en corde tendue, juste une longueur au dessus dans le 4, en partant tôt on devrait vite être redescendu.
Premier indice qui ne nous a pas arrêté: le gros glaçon qui pend au dessus de l'attaque est tjrs là. Naïvement, on se dit que c'est bon signe. On aurait pu penser que tout n'était pas encore tombé...

Goulotte en 2h30 (corde tendue excepté 3 petites longueurs dans 2 ressaut mixtes et la sortie). Pour la dernière partie plus évasée, malgré les traces de passage, une fissure horizontale parcourant le haut de la cascade de droite nous incite à partir dans la ligne centrale plus facile et plus fiable à nos yeux. Belle glace encore, la meilleure de la saison mais ça nous semble bien long pour 250m.
On enchaine les rappels aussitôt. Au 3/4 supérieurs de la goulotte, énorme bruit: le gros glaçon au dessus de l'attaque tombe. 10min après, une coulée provenant du même endroit tombe sur l'attaque. Que faire... Tout est tombé? Oui, non? Un peu refroidis, on décide d'attendre le regel du soir pour finir la descente, même si ça sera long. On s'arrête à une lunule, on plie la corde, on renforce le relai avec 2 broches, on s'habille chaudement et on attend. (idée débile de s’arrêter dans cette goulotte qui récupère toutes les purges des pentes de neige du dessus...)
Après une heure, gros bruit derrière nous. Merde... Quelques secondes passent, puis la coulée arrive, on se la prend sur la figure (mauvais moment). Le relais nous tient. A peine le temps de virer la neige qui nous recouvre et vérifier le relais, rebelote : une autre coulée un peu plus grosse. Même cinéma.
On se barre rapidos.
On prendra encore 2 coulées mais à un relais relativement protégé. Malgré une corde bien brassée qui nous demandera 1/2h de galère à dénouer, on finit les rappels en passant en courant le départ de la voie où s’abattent régulièrement des pluies de glaçons.
les derniers 25m de la cascade peu inclinée sont recouverts par la neige des coulées. On y croise pas mal de branchages qui ont eu la délicatesse de nous épargner.

Pour info, on a fait 7 rappels de 50m, 2 fois on a du désescalader 10m pour rejoindre une lunule. Avec les 20/25m du bas fait en courant sur le début de la voie, ça fait donc dans les 380m de longueur. (bien différent des 250m du topo)
Le soleil est plus haut qu'en début février, les sommets prennent le soleil longtemps, la neige fond, ça coule et décroche les glaçons. Le risque avalanche était de 2 mais le risque est toujours là.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca