Pic des Cabottes : Traversée Belle Étoile >> Cabottes - depuis le Pleynet
{{ '2008-02-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pic des Cabottes : Traversée Belle Étoile >> Cabottes - depuis le Pleynet
{{ '2008-02-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

4.1
AD-

heights

height_diff: +1700 m / -1700 m

Access

access_condition: cleared

lift_status: open

snow

elevation_up_snow: 1440 m

elevation_down_snow: 1440 m

participants

SimonP, Sophie Gratalon, [b]Non participants :[/b] Loic pour B4sp (ski de piste), François pour B4bb (bb comme bébé !), Pierre pour B4rf (panne de réveil pour cause de soirée festive) et Pierre-Alain pour B1d (préférant les douces pentes ensoleillées de la Selle du Puy Gris).

weather and conditions


Grand beau.
Douceur agréable en montant au Pic de Belle Etoile.
Chaleur inhabituelle en ce mois de février et bien surprenante, surtout dans les combes protégées des Sept Laux sous le Pic des Cabottes.


Conditions de neige très hétérogènes selon l'orientation des pentes... Contraste bien surprenant entre la soupasse du plein Sud et la poudre tassée des contrepentes ombragées.

location | altitude | orientations soft snow total snow comment
Versant Ouest de Belle Etoile / 2718>2400 / 10h30 < 5 cm cm - cm Alternance de neige croutée, de poudre tassée et de transformée
Pentes Ouest du Pic des Cabottes / 2400>2732 / 11h30 - cm - cm Neige lourde - Enfoncement de 5 à 20 cm
Versant NW du Pic / 2732>2100 / 13h 10cm dans quelques combes ombragées (rare) cm - cm Alternance de neige croutée et de poudre tassée
Pentes NW sous le Roc de Pendet / 2100>1350 / 14h-14h30 - cm >0,5m au niveau du ruisseau cm Neige transformée puis neige lourde (enfoncement de plus de 20 cm) - soupe au niveau du ruisseau

timing

7h / 10h à Belle Etoile / 13h au Pic des cabottes / 15h au parking

access_comment

Commentaires sur le parking :
En habituée du secteur au printemps et en ces temps où la station du Pleynet est encore ouverte, il est surprenant de voir toutes ces voitures au bord de la route le matin en arrivant tôt... voire d'en croiser qui redescendent dès 6h30 la samedi matin !!!
Mais en cherchant bien, on trouve de la place... tout au bout... !

personal comments

Arrivée au Pleynet aux premières lueurs du jour : seulement 3 randonneurs devant nous…
Cool, on va être tranquille.
A peine 3h plus tard, nous sommes presque les premiers au sommet, malgré le rythme rapide de nos poursuivants (les randonneurs qui sont partis avant nous mais qui sont passé à l’Est des rochers de l’Evêque). Seul un randonneur venu du Sud nous précède...
Quelques photos et nous voilà repartis vers le soleil et le lac de la Belle Etoile.
Nous quittons les chemins classiques pour nous retrouver dans les combes perdues des Sept Laux. Un autre monde où l’on a du mal à réaliser la proximité de la station du même nom. Personne... Quelques points là-bas vers le col du Mouchillon et quelques chamois bien peureux.
Déjà, notre 2ème objectif est en vue : heureusement, la montée sous cette chaleur inhabituelle devient fatigante. Un ressaut trompeur et voilà la magnifique arête cornichée du pic des Cabottes. Enfin... Il faut dire qu’elle nous intrigue depuis le compte-rendu de notre reporter-aventurière Mlle Ro. Belle arête mais tant rocheuse que nous avons peine à reconnaître celle des photos d’avril 2007. Le couloir en S nous fait de l’œil : sa partie supérieure est en poudre… ça donne envie... mais beaucoup moins finalement après la relecture de la bible Shasha et nous préférons laisser partir 3 autres skieurs dedans. Nous, nous allons innover dans la descente en longeant l’arête des Cabottes en direction du col de Pendet.
Nous trouverons bien un passage entre ces rochers pour rejoindre la voie « normale » de montée.
1ère tentative, déchaussage et petit couloir étroit à moitié rocheux : pire que le couloir abandonné ! Nous poursuivons vers le col.
2ème tentative... plus réaliste. Slalom entre les rochers et descente originale en shuntant le col… Tant pis pour la remontée finale ! Nous descendons sur le grand cône d’avalanche jusqu’au ruisseau, alternant alors poudre tassée, croutée, transformée, et soupasse. Descente physique que nos petites cuisses ont du mal à enchaîner d’un seul jet... La remontée au parking n’est plus qu’une simple formalité, que ce soit à skis ou à pied sur la neige tassée par les raquettes.
Il faut dire que là-haut, le pique-nique, la bière et la sieste nous attendent... ;-)

Serait-ce déjà le printemps ???

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de