Traversée de Belledonne non stop : Chamrousse >> la Florence (TBJ)
{{ '2008-02-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Traversée de Belledonne non stop : Chamrousse >> la Florence (TBJ)
{{ '2008-02-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: average

quality: medium

Rating

4.1
D-

heights

elevation_access: 1680 m

height_diff: +6400 m / -7100 m

Access

access_condition: cleared

lift_status: open

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 1680 m

elevation_down_snow: 1000 m

participants

Frédéric Bunoz, Aurélien G., foudeforet, [url=http://www.skitour.fr/sorties/traversee-de-belledonne,11008.html]Guillaume et Nicolas[/url] jusqu'au Col de la Mine de Fer.

weather and conditions


Beau, passages de voiles très léger la nuit.
Vent à 20km/h aux sommets et aux cols de plus de 2500m.


Itinéraire emprunté

Nous avons pris les passages secrets permettant de réduire le dénivelé de 500m.
Nous nous sommes arrêtés au refuge du Merlet samedi entre 5h30 et 8h, pour manger chaud et refaire le plein d'eau.

En détail
  • De la gare de Grenoble, monter à Chamrousse - le Recoin par le bus TransIsère 6010.
    Du Recoin (1680m), monter à la Croix de Chamrousse (2253m) en suivant le bord des pistes.
  • Descendre sur les Lacs Robert, puis traverser NE sous le Grand Sorbier et l'Echaillon. Passer à l'E de la bosse 1960m, puis descendre NE jusqu'à 1850m environ.
  • Remonter la Combe de Jasse Bralard >> Col de la Pra >> Lacs du Doménon >> Col de Freydane (2645m)
  • Descendre en rive droite du Glacier de Freydane jusqu'au dessus du Lac Blanc (2220m).
  • Monter à l'Epaule W du Rocher de l'Homme (2650m).
  • Descendre le couloir N, puis traverser sous le Col de la Mine de Fer (2350m).
  • Monter au Col de la Mine de Fer, puis à la Brèche de Roche Fendue (2500m).
  • Descendre versant NE jusqu'à 2100m, puis faire une méga traversée pour passer sous le Pas de la Coche et atteindre le Ruisseau des Combes vers 1700m.
  • Monter à la Belle Etoile par son versant S (2718m).
  • Descendre versant E jusqu'entre le Lac du Cos et le Lac Cottepens (2160m).
  • Monter au Col de la l'Amiante, puis au Rocher Blanc (2928m).
  • Descendre versant NE. Vers 2300m, traverser rive droite le plus haut possible pour rejoindre la montée au Passage Brabant vers 2200m.
  • Monter sous le Passage Brabant, puis traverser jusqu'au Col du Tépey (2716m).
  • Descendre versant NE jusque vers 2250m.
  • Monter à la Selle du Puy Gris (2758m).
  • Descendre sur le Col de Comberousse, puis dans la combe SW du Col du Morétan (2200m).
  • Monter au Col du Morétan (2503m).
  • Descendre dans le Vallon du Veyton, puis traverser rive droite jusqu'au refuge du Merlet. Traverser encore jusque dans la combe W menant au S du point 2054m (Jerusalem, 1850m).
  • Remonter la combe W, descendre 50m sur un replat, et monter au Col du Crozet (2475m).
  • Descendre NE, et vers 2300m traverser E pour rejoindre la pente N du "Grand Croset". Descendre la pente, puis traverser jusqu'au refuge des Férices et Plan Lachat (1860m).
  • Monter au collet à l'E du point 2083m, puis traverser jusque dans la combe W de la Grosse Tête. Monter un couloir S jusqu'à la crête, au S du point 2291m. Descendre 50m versant E, et monter au Col d'Arpingon (2276m).
  • Descendre versant NW, puis traverser au pied de la Pointe de la Frêche à 2150m environ.
  • Remonter le versant S jusqu'à la pointe (2268m).
  • Descendre versant N, puis traverser jusque dans la face S des Grands Moulins (2080m).
  • Monter aux Grands Moulins (2495m).
  • Descendre versant NE jusqu'à la Florence (1000m environ).

Conditions sur l& x27;itinéraire

En versants SE à SW : majoritairement de la pénitentifiante (pénitents jusqu'à 10cm), ou de la transfo plus ou moins lisse. Enfoncement toujours inférieur à 5cm à ski.
Pour les montées des petits couloirs S entre le refuge des Férices et le bas de la face S des Grands Moulins, nous avons privilégié la montée dans l'herbe autant que possible, la neige présentant une portance aléatoire due au rochers sous jacents et fissures de reptation (mais le dégel était partiel, le manteau tenait encore bien).

En versants NE à NW au dessus de 1900m : neige sèche (faceplanisante, carton portant ou non, trafollée en tout genre).

Autres versants : croutée souvent portante, plus ou moins revenue selon l'horaire.

Descente jusqu'à la Florence : bordercross béton dans la forêt du Gargoton, piste enneigée jusqu'à 1000m, des arbres couchés à traverser.

Skiabilité

Montée

Il avait neigé 3cm l'avant veille par endroit, d'où traçage nécessaire. Facile en S, chiant en W car formant souvent du carton glissant et bouchant la trace.

Descente

Toujours skiables.
Bubu : Mon avis de skieur ayant fait 40000m auparavant avec des gros skis, et ressortant des Sintesi à l'occasion de cette traversée : globalement immonde. 200m de bon ski sur les 7000m, le reste en mode perte de dénivelé…
Aurélien s'est fait plus plaisir avec ses Demon même pas Flame, mais ça tient beaucoup du skieur.
Conclusion : je confirme que je suis un skieur moyen, ouf ! Ca me rassure, je commençais à douter : le talent de descendeur que me prêtent certains n'est qu'illusion (ils ont un niveau juste un peu inférieur au mien, et en concluent que je suis bon, mais à comparer d'un vrai skieur, nous sommes tous au ras des pâquerettes).

Fréquentation

Nous avons vu 2 frontales sous le Pas de la Coche lorsque nous montions à la Belle Etoile. Pas revu ensuite. Il s'est révèlé que ce sont 2 personnes parties à 15h de Chamrousse, qui ont suivi la traversée "3/4" jusqu'au Col du Golachon, après lequel ils sont monté au col de la Pierre pour descendre sur Saint Hugon. Arrivée samedi à 23h30 : au moins 6300m en 32h30, chapeau !
Vu personne d'autres avant de croiser un skieur dans la Face S des Grands Moulins.
Nous avons vu un hélico des secours s'arrêter en versant N des Grands Moulins (surement un genou).
Dans le bordercross du Gargoton, nous avons rencontré un groupe montant au Refuge de le Platière, pas en avance.

timing

31h en tout
Le Recoin (1680m) : vendredi 22 février 11h35
La Florence (fin du déneigement à 1000m) : samedi 23 février 18h35
Brèche de Roche Fendue : 18h
Belle Etoile : 21h
Rocher Blanc : 0h
Col du Tépey : 2h30
Selle du Puy gris : 4h - Nous aurions fait la traversée "2/3" en 18h environ.
Refuge du Merlet : 5h30
Pause de 2h30
Col du Croset : 10h
Grands Moulins : 17h

personal comments

Choix de l& x27;itinéraire

Jusqu& x27;à la Selle du Puy Gris :

Nous avons préféré passer la nuit à la Belle Etoile que de bouser au Col de la Vache. (Ou aussi : de nuit, nous avons préféré suivre la Belle Etoile, que…)
Le Rocher Blanc s'imposait bien sûr, car son absence de l'itinéraire invalide la TBJ.

Après la Selle du Puy Gris :

L'itinéraire menant à Lescherette par les cols du Villonet, de la Lavoire et du Golachon s'éloigne beaucoup trop de la crête frontière de Belledonne, sans compter qu'il ne mène pas aux Grands Moulins.
Nous avons donc suivi l'itinéraire de JD : euh bon, comment dire… c'est un bon plan, sisi, allez-y tous :-)

Gestion de l& x27;effort

Etant bien incapable de faire 6400m non stop, nous avons évidemment triché.
Nous avions tous les 3 déjà fait au moins 3000m : ça passe. Nous avions aussi déjà enchainé 2 journées de plus de 2000m : ça passe.
Donc le truc est qu'au lieu de faire 6400m en 30h, nous avons fait 2x3200m en 2x15h, avec 15mn de pause entre les 2. Comme notre expérience nous montrait qu'il fallait 10h pour faire 3200m, nous avions donc 2x5h de pause à faire. Au lieu de faire 2 pause de 5h, nous avons choisi de les répartir au sommet de chaque montée et au bas de chaque descente.

Récits et photos

Sortie et photo de Guillaume sur Webmontagne.

Bubu

Clic clac torché, on peut tout raser :-))

Euh non, pas torché, il en manque un bout, à refaire donc…

Un rêve vieux de 8 ans en ce qui me concerne.
1 semaine avant, mes prévisions indiquaient risque 1, beau temps, pas froid, pas loin de la pleine lune : TBJ alert ! Go go go, on se motive, ça va le faire !
Et ça l'a fait, sans grosse difficulté sauf… pour les descentes ! Ben oui, par risque 1, difficile de trouver des pentes peu tracées, mais plutôt de la trafollée ou soufflée.
Il y a quand même eu une baisse de motivation sur la fin, fatigués par les multiples manips pour ne pas avancer en linéaire. Mais comme l'échappatoire la plus simple était au moins après les Grands Moulins…

Mon avis sur les 3 participants :
  • Aurélien a dominé les montées, étant quasiment tout le temps devant et traçant lorsqu'il fallait tracer. Il était aussi devant dans les descentes, mais avec ses skis c'était plus facile. Par contre il a eu plus sommeil que les autres.
  • Benoit a été constant sur tout l'itinéraire, souvent pas loin d'Aurélien.
  • Et moi j'étais souvent à la rue (30 à 50m de déniv derrière), surtout la nuit, mettant souvent 1 ou 2 minutes de plus au repeautage (pas forcément à cause des peaux, mais des noisettes, de la grotex, …), et faisant plus de mini pauses pour regarder la lune ou les versants éclairés, ralentissant en calculant le temps qui me séparait d'une soupe chaude, etc. En fait, j'aurais dû mettre un sous collant (que j'avais dans le sac) à Roche Fendue pour la nuit : j'étais souvent trop froid pour avoir un bon rendement, et impossible de me réchauffer correctement en restant en dessous de 550m/h, donc j'oscillais entre 400m/h et 550m/h, alors que ça avançais entre 500 et 600m/h devant.
Bons moments
  • Le trajet en vélo pour se rendre à la gare, en passant sur le Cours Bériat.
  • L'optimisation de l'itinéraire pour rejoindre la Combe de Jasse Bralard, que je ne connaissais pas, et dont le passage clé n'était pas tracé : ç'eut été dommage de se fourvoyer dès la première descente :-)
  • La pause bouffe au soleil au Col de Freydane.
  • Le coucher de soleil à la Brèche de Roche Fendue : timing parfait, sans faire exprès.
  • La descente de la Belle Etoile et du Rocher Blanc sous la lune (mais pour le ski on repassera).
  • La soupe au refuge du Merlet, attendue pour ma part depuis le sommet du Rocher Blanc :-)
  • L'arrivée aux Grands Moulins après s'être remotivé plusieurs fois pour monter les 400m de la face S.
Mauvais moments
  • Le bus plein en arrivant à 9h55 : arggg, 1h de perdue ? Grosse affluence (pour Chamrousse, pas pour la TBJ :-), du coup un bus supplémentaire est affreté, partant à 10h30. Mais il ne s'arrête pas en route : arrivée à 11h30 au lieu de 11h17, pas trop de retard sur notre horaire.
  • En serrant mes chaussures à la Croix de Chamrousse, un rivet de la boucle du haut de ma chaussure droite casse : il va falloir faire toute la traversée avec un seul rivet, alors qu'il me manque déjà une boucle (cable de Laser cassé, pas remplacé pour allèger)… Finalement il a tenu !
  • Aurélien et Benoit qui loupent le refuge du Merlet en passant 20m en dessous, alors qu'Aurélien a la casserole et les pâtes, et Benoit la soupe ! Le réchaud et le gaz ne me sont pas trop utiles alors… Heureusement ils s'en rendent compte et repeautent pour retrouver le refuge.
  • Le guenillage pour atteindre le Col du Croset : Aurélien et Benoit montent au lieu de descendre vers Jerusalem, puis il y a les 50m de descente derrière le point 2054m que je n'avais pas vu sur la carte, puis la montée dans du 35° pénitentifié regelé… que du bon !
  • Les multiples manips pour atteindre la face S des Grands Moulins depuis les Férices : peautage, traversée descendante, couteau, ski sur le sac, dépeautage… et cela plusieurs fois, pour 2km orthodromiques seulement !
  • La bonne idée d'Aurélien sous le couloir NE des Grands Moulins, de traverser au dessus des barres en vu d'éviter du pousse-baton en fond de combe : ah ben ça passse pas… ah si, moyennant 50m d'arcosses à 45° :-)
  • Le retour en train depuis Poncharra ou Montmélian, voire Chambéry ? Et non, grève SNCF, pas de train après 18h, sauf un TGV passant par Lyon et Valence avant de revenir à Grenoble… Du coup visite surprise à Chambéry, et retour dimanche matin (en voiture) : 15h pour le retour, pas mal :-)

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • de
  • ca
  • eu
  • en
  • it