Ambrevetta - Tardevant : Par la Combe de Tardevant
{{ '2008-02-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Ambrevetta - Tardevant : Par la Combe de Tardevant
{{ '2008-02-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

3.3
D-

heights

elevation_access: 1440 m

height_diff: +1100 m / -1100 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1440 m

elevation_down_snow: 1440 m

participants

lologallo, bugale, Gael

weather and conditions


beau temps clair. -5 le matin a 600m. Doux en journee.


Bonne stabilite.
Neige bonne a correcte de haut en bas.

location | altitude | orientations soft snow total snow comment
Face SW/2200-2500/SW/12h00 5 cm transfo humidifiee
Combe de Tardevant/2450-2100/S/14h00 5 cm transfo humidifiee sur 5 cms
Combe de Tardevant/2100-1700/14h30 10 cm vieille poudre a trafolee
Combe de Paccaly/1700-1460/15h00 10 cm poudre tassee, croutee ou transfo suivant l'orientation
chemin/1490-1440/15h15 dame mais plein de pietons!

timing

9h15-15h15

personal comments

La suite des aventures de Gael: dixieme acte!

Au moins deux ans qu'il souhaitait aller a Tardevant.
Pourquoi Tardevant? Il est vrai que j'y passe au moins une fois par an, d'une maniere ou d'une autre, mais c'est aussi vrai de Tete Pelouse. Ah oui, on voit bien cette belle pyramide de la falaise de la Culaz, du coup nous avions du mentionner cette possibilite. Bref, Tardevant est devenu le Graal de Gael, en ce qui concerne le ski tout du moins!

Aujourd'hui les conditions sont reunies, la nivologie bonne a tous points de vue. Gael m'a montre son endurance a la Queblette, son assurance dans les pentes soutenues et Tardevant est a sa portee! Tout de meme, qu'ajouter a cette sortie pour la lui rendre plus memorable encore?

Tout semble habituel, la fraicheur matinale, le chemin dame au point de monter sans raquettes. Non en fait, l'incursion dans les combes est nouvelle, la montagne est ici plus grande, les falaises sont abruptes et impressionnantes et tranchent avec les reliefs plus doux de Sulens et autres Mole. Un Tetras-Lyre lance son chant au dessus de nous, point noir sur la neige. La poudreuse fait son apparition dans Tardevant, les raquettes deviennent necessaires et la montee se fait plus rude dans une trace plus raide, surtout sans cale. La lumiere nous attire et enfin nous rencontrons le soleil au dessus du Lac de Tardevant. Grande pause, bien meritee.

La surprise sort de mon sac. Une paire de crampons legers, le piolet itou, le baudrier et deux longes pour l'assurance. Nous partons dans la face Sud Ouest, qu'un skieur negocie justement a ce moment la avec raison: bien transformee. La neige est juste ramollie en surface et le pied s'y imprime bien: Gael grimpe sur un veritable escalier. Il monte avec assurance, regulierement, presque comme si cela lui etait naturel, utilisant correctement le piolet toujours en main amont. Par jeu, lors des passages plus raides, nous montons en pointes avant. Nous rejoignons l'arete, deja inskiable, donnons un coup d'oeil en Nord-est. La trace est large et Gael me demande de filmer son arrivee au sommet. Pause, chocard et miettes de pain. Sourires. Nous continuons vers l'Ambrevetta. Gael se retourne et est touche par la beaute de l'arete de Tardevant.

Preparatifs de descente. La neige est bien transfo en sud. C'est un regal, meme le petit goulet plus raide. Regards sur la face SW, les traces de ski en W, l'Aiguille Noire, les chamois sur les aretes deneigees. Au niveau du Lac, Gael souhaite passer a l'ombre. La neige varie entre trafolee, poudre vieille, ni facile, ni difficile mais Gael s'en tire bien, utilisant de plus en plus le baton, skiant plus parallele que d'habitude. Vers les chalets de Tardevant, lui vient l'idee de skier sur les toits... pas possible finalement! Sous la Sallaz, on bascule dans Paccaly pour descendre au point bas de la combe. Remontee a pied, rechaussage, pas de patineur, dernier virage a la voiture... ah non, il poursuit plus bas, pour skier des petites bosses et remonter en patineur
"-Tu n'en as pas fait assez?
-les bosses, c'est rigolo a skier"

Il me laisse ranger le matos et reprend son piolet pour aller creuser des trous, faire des banquettes. Retour a la civilisation: Gael traduit les panneaux, interdiction de stationner, sens unique, sens interdit, interdiction de ceci, interdiction de cela.
Reste un garcon heureux de sa journee.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu