Pointes de Mourti : Sommet principal - Face Nord (depuis Hérens par le Col du Tsaté)
{{ '2008-02-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pointes de Mourti : Sommet principal - Face Nord (depuis Hérens par le Col du Tsaté)
{{ '2008-02-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

5.1
TD

heights

elevation_access: 1727 m

height_diff: +2450 m / -2950 m

Access

access_condition: cleared

lift_status: open

snow

elevation_up_snow: 1727 m

glacier_rating: easy

participants

Dave Jemielity, David Jemielity, Jean-Christophe Boillat

weather and conditions


Grand beau, zéro à 2000, pas de vent, pas trop froid dans la Face.


Montée au Col du Tsaté sur une trace moins gélée que celle vers la Pointe du Tsaté, qu'on avait prise pour passer en Anniviers le jour d'avant. Nous avons pris le téléski du Tsaté pour les 500 premiers mètres, au sympathique prix de 8 balles l'aller simple.

Descente du Col très bonne, grosse poudreuse. Avons tiré bien à DRTE (S) dès que possible afin d'arriver assez haut sur la moraine (voir deux options d'itinéraire dans le descriptif).

Avons fait la trace dès le plateau glaciaire.

(Question traces dans le coin, il y avait la nôtre jusqu'au Grand Cornier de la veille, et une qui montait vers le Col du Pigne de la Lé. Sinon rien.)

Premier ressaut (2700-2900) : neige poudreuse, env 30 cm, du boulot à tracer mais skis au pieds sans autre jusqu'au plateau.

Traversée (DTRE, W) OK question crevasses.

2ème ressaut : 40 cm poudreuse.

Avons continué skis au pieds jusqu'à 3250m env, au pied de la Face, qu'on a abordé par le petit couloir sous le gros sérac à gauche (E).

De là, à pieds jusqu'au sommet dans une superbe poudreuse bien stable. Très peu de soucis question avalanche (et ça vaut mieux -- voir LaBande pour plus de détails question exposition).

Quelques pas un peu délicats, aussi bien à ski qu'à pieds, où la glace sous-jacente n'était pas bien loin. Surtout vers 3400m et dans le passage du "couloir" à côté du sérac.

La grosse pente en dessus du sérac (3350-3520m) était tout simplement magnifique. Avons pris bien à DTE (sens descente, E) puisque le milieu, moins raide, était moins bien purgé. C'est un peu plus raide coté DRTE, un bon 45.

Partie sommitale un peu plus dure mais très bon à skier, bonne croche.

Globalement, une pure régale du haut jusqu'en bas.

(En revanche, du bas jusqu'en haut une pure galère, étant donné les 30 à 50 cm de neige meuble à tracer à pied...mais le cadre féérique fait oublier les efforts, même là où il fallait 2 minutes pour faire juste un pas qui allait vers le haut sans que la trace se retasse vers le bas.)

Gaffe aux petites avalanches de "sluff snow", qui peuvent prendre assez d'importance pour déstabiliser si on enchaîne plus de 4-5 virages dans la même axe. Ce sluff ne s'arête pas, bien entendu, jusqu'en bas de la Face, et prend des ampleurs impressionnants vu la poudreuse qu'il y a actuellement -- il faut bien gérer les emplacements du groupe quand on skie à tour de role.

Nous sommes rentrés par le Col de Bréona, pour nous changer les idées. C'est toutefois moins efficace que le passage par le Tsaté à notre avis. (En plus la neige était beau carton.)

personal comments

Nous avons répéré tout cela samedi en allant au Grand Cornier, et laissé notre matériel sur un rocher au plateau glaciaire samedi soir -- fallait bien donc aller tenter le coup ! Quelle chance d'avoir pu faire cette face en neige poudreuse, au mois de février, sans (trop) de soucis coté avalanche.

Merci à J-C, au moral d'acier en traçant / brassant cette face...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en