Grande Lance de Domène : Face SW, Pic du Loup : versant Sud et Grand Colon : traversée E-W
{{ '2008-02-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Grande Lance de Domène : Face SW, Pic du Loup : versant Sud et Grand Colon : traversée E-W
{{ '2008-02-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: overcrowded

condition_rating: average

quality: medium

Rating

4.1
D-

heights

elevation_access: 1130 m

height_diff: +2015 m / -2015 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1130 m

elevation_down_snow: 1130 m

weather and conditions


Grand beau. Températures agréables, pas trop chaud. Pas de vent.


[b]Itinéraire emprunté[/b]
Simon, David, Loïc : montée et descente à la Grande Lance de Domène en versant Sud
Sophie : montée et descente au Pic du Loup, versant Sud
Tous : montée au Grand Colon versant E, et descente versant W
Sophie, Simon, David : descente par l'entonnoir N => neige transfo parfois un peu trop revenue en haut puis vieille poudre sur la rive gauche du couloir et enfin neige tranfo pour arriver sur la cabane
Loïc : descente épaule SW
[b]
Conditions de neige[/b]
- un peu de tout : trafolée, poudreuse, transfo
- même en descendant assez tard (13h30 pour la Grande Lance), la transfo a bien du mal à dégeler
- en redescendant du Pic du Loup : moquette parfaite sur l'intégralité du couloir.

location | altitude | orientations soft snow total snow comment
Grande Lance / S-SW / 13h30 0-20 cm Neige dure trafollée, un peu de transfo revenue en rive droite, mais pas de moquette :-(
Verrou Doménon / W-N / 13h45 0-20 cm poudreuse tassée au verrou, un peu de poudreuse en N après la traversée
Descente au-dessus du Crozet / SW / 14h15 0-20 cm transfo revenue ou dure trafollée, selon les endroits
Grand Colon / E / 14h30 A priori un peu de tout : neige dure, un zest de poudreuse, + transfo ?
Grand Colon / >2100m /W / 16h 20 cm poudreuse trafollée. Assez bon ski.
Grand Colon / > 1900m / SW / 16h15 0-30 cm neige dure trafollée. Pas terrible. L'épaule SW est assez dégarnie : cailloux et herbe apparents.
Grand Colon / >1700 / W-NW / 16h30 0-20 cm poudreuse damée, type piste noire. Assez bon ski.
chemin et route / < 1700m / W / 16h45 0-20 cm Neige dure. Quelques cailloux dans le chemin. Un peu de grass-skiing sur 4-5 passages sur la route.

timing

Montée Gde Lance : 8h30 >> 12h30
Descente Gde Lance : 13h30 >> 14h30
Montée Gd Colon : 14h30 >> 15h15
Descente Gd Golon : 15h45 >> 17h

personal comments

Loïc
Belle boucle qui permet de franchir le cap des 2000m cette saison :-)
La neige est pas tip-top, mais globalement ça se skie pas trop mal.
Jolie vue sur les sommets... et la crasse Grenobloise :-(
L'absence de vent aux sommets nous a incité à prendre notre temps.

Je laisse les autres compléter ce CR à 4 mains, notamment sur les conditions des passages que je n'ai pas fait.

Edit Loïc : en voulant vérifier/compléter le topo, je viens de m'apercevoir que je n'ai pas associé le bon itinéraire de la Gde Lance. Quel boulet ! J'ai rajouté le bon (face SW), mais il faudrait virer le mauvais (face S). Heureusement que des modos sont associés à la sortie ;-) Ouaips enfin si tu attends que les dits modos s'en occupent.... Merci Pierric !

Sofie
En voyant Loic descendre de sa voiture, je n’ai plus eu de doutes : les « 2000 » annoncés n’étaient pas une plaisanterie... ;-( Le collant moulant de l’organisateur ne pouvait que le prouver ! J’eus cependant quelques espérances car je ne trouvais point de pipette sur son sac à dos... Un oubli ? Pouvais-je me permettre de croire à cela ?
Le départ de la troupe corrobora la présence du collant : top chrono 500m/h au moins… un peu rapide à mon goût. A celui de David aussi qui finissait sa nuit. Mais nous suivîmes, l’un et l’autre perdus dans nos rêves. En se faisant malgré tout doubler par de plus rapides que nous !
Jusqu’à ce que... quelque chose de vaguement connu se réveille en moi derrière le genou gauche, une douleur sourde et presque « anodine » que j’avais expérimentée 3 semaines auparavant, une douleur qui évidemment ne pouvait que s’accroître avec le dénivelé parcouru !
Je dus renoncer au rythme de mes compagnons, prétextant leur besoin inavouable de vouloir se tester entre mecs et mon envie irrépressible d’une sieste ensoleillée...
Au fond de moi, cependant, j’étais bien décidée à ne pas me laisser abattre. Mais je perdis la motivation de les poursuivre dans leur quête de la Grande Lance au moment même où je les perdis de vue. C’est à ce moment-là que les pentes douces d’un couloir plein Sud se révéla à moi : le pic du Loup dominait le vallon ... Il ne put s’empêcher de me faire de l’œil... Je ne pus résister et montai vers lui...
De plus en plus haut sur les pentes, je surveillais la foule qui se pressait à son tour sur le chemin de mes compagnons. Mais curieusement, là où j’étais, il n’y avait personne. Juste une neige en cours de moquetisation qui me motivait davantage. Ayant repris depuis le début de ma course solitaire un rythme plus appréciable pour le genou, ce dernier s’était calmé et me laissait poursuivre tranquillement ma route. Instant magique où la cime se rapproche et où vous délectez d’avance la descente qui vous attend...
Persuadée que les garçons avaient déjà atteint le sommet projeté et que leurs pentes de descente seraient à point comme la mienne, je ne traînai pas et m’arrêtai à largement plus de 90% du mien.
Avant d’entamer une descente de rêve dans un couloir tip top... Le bonheur... que je continuai de savourer sur un rocher ensoleillé tout en attendant le reste de l’équipe pour manger.
Le reste de la dite équipe arriva tranquillement ¾ d’heure plus tard : l’estomac du monsieur en collant avait craqué et ils avaient déjà mangé ! J’aurais dû m’en douter !!
Qu’importe ? Un bout de fromage et ça repart!
Direction le Grand Colon, mon objectif de la journée avec l’un de ces petits couloirs Ouest que j’avais dès le matin bien trop envie de tenter.
Longue pause au sommet où le goûter fut cette fois partagé, descente express mi-poudre mi-soupe dans le couloir convoité, slalom ludique dans la forêt et nous voilà déjà à la voiture.
En conclusion, une journée bien remplie : ces messieurs ont atteint leur objectif Déniv+, et moi, mon objectif, Cot+ avec un genou capricieux. David sait maintenant à quoi ressemble un 4.1, et Loic a même pu récupérer ses nouveaux « tourne-à-gauche ».

Ne reste plus qu’à persévérer dans l’entraînement de notre prochaine GTB... chacun à son rythme et avec ses genoux ;-(

[u]Rectificatif[/u]
Tiens, tiens, on me fait signe que je me serais trompée...
Après "explications" des intéressés, il semblerait que la proposition du pique-nique au sommet de la Grande Lance n'avait aucun autre objectif que de permettre à l'escargot que je suis de rejoindre le dit sommet avant le début de la descente des autres skieurs : "ça permettra à Sofie de nous rejoindre"... cela aurait donc fini par convaincre l'estomac pré-cité ;-) Toutes mes excuses !!

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en