Cho Oyu : Voie normale
{{ '2006-05-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Cho Oyu : Voie normale
{{ '2006-05-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Location

Rating

PD+     V 

heights

height_diff_up: 2500 m

participants

montcalm

personal comments

Nous avons choisi l’approche par Lhassa dans un double objectif : tout d’abord visiter le
Tibet central avec les magnifiques villes de Lhassa, Gyantsé, et Shigatsé, puis profiter de ce séjour en haute altitude pour effectuer une bonne acclimatation, lente, progressive, et sans trop de fatigue. Les visites de monastères et les petites randonnées quotidiennes ont parfaitement joué ce rôle capital de préparation de l’ascension.

DETAILS TECHNIQUES DE L’ASCENSION CHOYEF 2006 – Compte Rendu d’Expédition
Nous avons utilisé une technique "légère" pourréaliser l'Ascension du Cho Oyu, c'est-àdire
sans oxygène et sans porteur d’altitude, au dessus du camp I
Nous avons recruté des porteurs au ABC pour nous aider à établir le Camp I, au sommet de la Killer Slope.
Deux rotations de portage, seulement, nous ont permis d’établir le Camp I avec deux tentes de trois places pour nos deux cordées et une tente de stockage de nourriture et de matériel.
Deux autres tentes ont été utilisées pour le Camp II, dont l’une d’elles a été démontée et transportée vers le Camp III, pour abriter les quatre candidats au sommet: Claude Denis Mathias er Arnaud
CAMP DE BASE 5750 m
SOMMET 8201
C1 6450
C2 7100
C3 7500
• Camp de Base : ABC (5750 m)
-29 Avril ; arrivée au Camp de Base, c’est très haut ; les effets de l’altitude se font
ressentir
Le Camp de Base Avancé (ABC) est situé à environ 5700 m d’altitude sur la moraine du
glacier Gyabrag, au Nord-Est du Nangpa La, le grand et célèbre col séparant le Népal de
la Chine (Tibet). Ce col est toujours largement fréquenté par les autochtones, entre Tingri et Namche Bazar.
- Le camp ABC est assez confortable et spacieux, mais son altitude très élevée nécessite une bonne acclimatation avant de s’y rendre. Pendant notre séjour, une douzaine d’expéditions y a séjourné.
Depuis ce camp, la vue est superbe sur le Cho Oyu, assez loin, et sur le Nangpa La, tout proche.
Nangpa la (5716 m) célèbre col séparant le Népal de la Chine (Tibet).
• Camp de Base - Camp I (6450 m)
- Au dessus du Camp de Base Avancé, on remonte la moraine du glacier Gyabrag sur 2 km vers l’Est, puis on effectue ensuite une bifurcation vers le Sud sur 2 km vers la montagne, toujours en suivant le glacier. Cette partie, relativement plate est néanmoins
assez longue, compte tenu de nombreuses montées et descentes sur les collines morainiques du bord du glacier On longe parfois de magnifiques pénitents.
- Arrivé à un endroit caractéristique où il devient possible de remonter une pente raide en
neige, vers l’Est, on commence l’ascension vers le Camp I. Gravir cette pente par un collet
débouche sur l’emplacement d’un lieu qui pouvant éventuellement servir de Camp Dépôt intermédiaire ; nous ne l’avons pas utilisé.
- Gravir la pente raide, environ 45°, d'éboulis ins tables, appelée "Killer Slope", pendant 250 m de dénivelé
Puis continuer la montée dans une pente moins raide (35°) en neige et mixte, pendant encore 200 m, et finalement gravir un dernier passage de 100 m, assez raide avant de se rétablir sur la crête ou se trouve le Camp I. Compter 5 à 6 heures de montée depuis le
• Camp I - Camp II (7100 m) - Suivre et gravir une arête neigeuse jusqu’à 6800 m, au pied du « Grand Sérac ». Section assez raide et particulièrement verglacée ce printemps, équipée de cordes fixes dans les parties très raides.
- Franchir le Grand Sérac (60° sur 40 m), qui const itue la première difficulté technique de l'ascension.
Cordes fixes en abondance. Bien vérifier leur état. En mettre une neuve pour faire le rappel.
- Continuer dans une zone raide, plusieurs longueurs, aussi avec des cordes fixes, entre des séracs,
Jusqu’au deuxième plateau à 7100 m, où l'on établit le Camp II. Compter 7 à 8 heures, en tout
• Camp II - Camp III (7500 m)
- Gravir les pentes de neige supérieures (35 - 40°) , sans difficulté particulière, jusqu’à une
brèche
Caractéristique d’un éperon perpendiculaire à la « Yellow Band ». Le camp est dans l’éperon, (5h).
- Danger particulier d'avalanches, sur cette section, surtout après des chutes de neige.
• Camp III - Sommet (8201 m)
- Après avoir gravi une pente de neige de 100 m à 40°, se présente la deuxième difficulté de la voie,
Encore appelée : la « Yellow Band » (Bande Jaune) ; mur en rocher jaune très
caractéristique.
- Franchir la Yellow Band, un mur de quelques dizaines de mètres en IV mixte, ou en glace, dans une zone de faiblesse, évidente.
- Continuer dans une partie mixte, avec des pentes soutenues (45°) en traversée, puis dans une pente neigeuse de 200 m à 35° et dont la sortie est plus raide.
- Franchir le « faux » plateau sommital faiblement incliné, (8 à 10 heures, depuis le CIII),
jusqu'au panorama permettant de voir la face Nord de l'Everest. Descente : 3 à 4 heures.
- Le vaste sommet du Cho Oyu est alors atteint et vous êtes à 8201 mètres d’altitude.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en