Crête de Roche Bernard : Versant E, par le torrent des Chenaudes - depuis Chirouzas
{{ '2019-02-27' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Crête de Roche Bernard : Versant E, par le torrent des Chenaudes - depuis Chirouzas
{{ '2019-02-27' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: great

Rating

3.2
AD

heights

elevation min/max : 1550 m / 2694 m

elevation_access: 1550 m

height_diff: +1140 m / -1140 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1550 m

elevation_down_snow: 1550 m

snow_quantity: good

snow_quality: excellent

avalanche_signs: recent_avalanche

participants

participant_count: 2

Cédric Colomban, Séverine Grand-Dufay

weather and conditions


Grand beau.
Forte chaleur / +16°c au Casset vers midi !
Pas de vent.


Des conditions anormalement chaudes et sèches se maintiennent. Ce mercredi 27 vient d'ailleurs de rentrer dans l'histoire, comme étant la journée la plus chaude pour un mois de février depuis le début des relevés météorologiques (température maximale moyenne de +21,3 degrés sur le plan national / précédent record : +20,2 degrés le 28/02/1960)... !

Chirouzas (pont à 1550m) >> source du torrent des Chenaudes (2400m)

Des conditions printanières prédominent sur toute cette section, avec une neige déjà humidifiée en profondeur et bien regelée la nuit dernière.
Il faut toutefois noter qu'il reste encore de la neige froide, sèche et bien compacte (de type grains fins), en forêt dense et dans toutes les contrepentes abritées du soleil encore rasant de la fin-février (ex : rive droite du torrent des Chenaudes).
Il y a de nombreuses traces de skieurs et certains endroits sont complètement "trafolés" par les passages. Dans les zones les plus chaudes, la skiabilité devient malgré tout excellente après 11 heures.

Le final

Il est bien rempli, intégralement skiable, mais présente des conditions radicalement différentes. La neige n'a subi aucune humidification et l'on trouve une couche d'une quarantaine de centimètres de poudre (mélange entre faces planes et gobelets) reposant sur un fond très dur. Progression pénible à la montée ; skiabilité excellente à la descente.

avalanches

—> Aucune activité avalancheuse n'a été observée pendant cette sortie. Le risque d'avalanche dans les Ecrins est annoncé à 2/5 (limité) ce matin.

timing

De 7h45 à 11h35 (horaire global).
Montée en 2h45.

personal comments

Cédric :

Une météo toujours optimale mais des disponibilités limitées à la matinée, alors il nous faut quelque chose de vite fait. Après recherche, nous retenons donc cette course très souvent observée depuis la route.
Même s'il faut avouer qu'elle ne nous emballe pas vraiment de prime abord, elle présente une telle conformité avec notre cahier des charges du jour que nous nous résignons à ce seul choix...
Et pourtant... quelle erreur c'eût été de ne pas y aller ! Preuve est d'ailleurs faite que les petites montagnes sans prétention peuvent elles aussi offrir de belles surprises. Beau temps, neige printanière, esthétisme et technicité inattendue de la partie supérieure du parcours... En ajoutant la Chérie souriante, tous les ingrédients d'une recette réussie étaient vraiment au rendez-vous aujourd'hui !
Et ce n'est pas fini car il y a une cerise sur le gâteau : j'ai un Blizzard 0G 108 à chaque pied... Des skis que je découvre d'une qualité assez phénoménale dans ces types de neiges souples. Et qui me procurent une indécente décharge d'endorphines à chaque (grande) courbe !
Bref, après cela, l'autre journée peut commencer.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • en