Mourre Froid : Versant N par le Saut du Laire
{{ '2019-03-02' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Mourre Froid : Versant N par le Saut du Laire
{{ '2019-03-02' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

condition_rating: good

quality: great

Rating

3.3
AD+

heights

elevation min/max : 1513 m / 2993 m

elevation_access: 1550 m

height_diff: +1480 m / -1480 m

length_total: 20.0 km

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1550 m

elevation_down_snow: 1550 m

snow_quantity: good

snow_quality: good

avalanche_signs: no

participants

participant_count: 3

Carcharoth, el_celtico_de_la_pampa, Jérémy

route_description

En restant rive droite du Drac Noir, par le petit vallon puis la longue arête. Très esthétique !

weather and conditions


Gris annoncé, mais dissipé à 12h, puis grand soleil jusqu'à la fin d'après midi.


Neige portante à la montée, même un peu dure sous le sommet, les skieurs ont dû mettre leurs couteaux.

location | altitude | orientations soft snow total snow comment
Prapic 10 cm 20 cm
Saut du Laire 30 cm 50 cm
Cabane 40 cm 80 cm
Crêtes 5 cm 15 cm soufflée
Couloir N 10 cm juste revenue

timing

3h30 de montée.

personal comments

Bruno:
Quelle belle bambée ! Je dirais même plus, quelle bavante ! Je dirais encore: "Quelle bambante !" Et avec quelques bières d'Ancelle, le cerveau plus oxygéné (elle s'appelle vo2 ;) )j'en inventerais encore des mots pour dire que c'est beau, très beau, mais aussi long, très long ! Et même raide avec ça !
Nous partîmes deux skieurs et un raquettistes et nous descendîmes un skieur et deux snowboardeurs ! L'espace temps s’est ouvert là haut sur le Mourre !
Un beau petit hold up d'ailleurs, la météo annonçait une journée grise, et de gris nous n'avons vu que le matin. Et on dormait, le matin, figurez-vous ! Attaque à 11h et des poussières, c'est ça la vie !
On va pas la refaire cent fois, mais la montée est longue, très longue. Surtout en raquette ? On tourne, on contourne, on admire la vue, le sauvage des Ecrins du Sud, du Champsaur, et boudiou, c'est beau !
Lorsque la neige a arrétée de porter, sur le plateau, j'ai eu peur ! C'est que s'enfoncer à chaque pas, et ressortir la jambe, c'est vite usant ! Bon, sur les arêtes soufflées, ça allait mieux, et sur les rochers, encore mieux, hop, ça marche bien le Dry Raquette !
Du coup pour le sommet, ça l'a bien fait, droit dans la pente pendant que mes amis skis aux pieds s'amusaient à convertir tous les atomes de neige croisés à la pensée celtique !

J'ai eu ma petit peur dans le haut du couloir. Les différents topos donnent des pentes à 30/35°, skitour précise gentiment des passages à 40/45, et ben c'est celui là, la, quand ça plonge dans le vide d'un coup, lui là il m'a fait peur avec ma care backside toute usée et mes chaussures qui dépassent ! Mais bon, dans mon style indéfinissable, c'est passé :)

Pour la suite, chacun à son interprétation et en tous cas nous sommes tombés dans le champ de la mécompréhension: Laurent a filé dans un vallonnet, nous l'avons surplombé, puis nous sommes perdus de vue (t’inquiète, on te ratera pas !)... pour une heure de recherche ? Jérémy est remonté en split, redescendu peaux aux pieds... on a crié. Laurent lui, attendait au saut du Laire, il nous voyait ; le bougre !
Bref, ensuite c'est la partie pas drôle de descente, les manivelles qu ont déjà bien turbinées se remttent en marche avec les raquettes... quelques kilomètre en neige souple à négocier, gloups.

On retiendra surtout une bonne série de rigolades, une sortie assez sauvage et une descente super, sauf la fin !

el celtico de la pampa

Ho les gars, c'est drôlement compliqué pour les surfeurs, le ski de rando !!!!!!! Pfiouh...le délire !
Parce que si la face se présente en backside alors on peut ou bien se la coller en serrant les fesses, ou bien alors éventuellement se remettre en régular mais c'est pas le top (même si c'est possible hein).
Alors vous comprenez que moi, petit cerveau basique de celte, j'ai pas essayé de comprendre en fait : je suis descendu sur mes skis en goofy-régular-backside-offwidth, sans problème !
C'est une technique que j'ai patiemment élaborée depuis que je suis minot, et ça passe crème ^__^
Allez les gars, on commence à être calés là : les projets fleurissent en même temps que les premiers fruitiers; alors on fait comme on a dit surtout : Bruno en chie en raquette mais avec sa forme et sa jeunesse il arrive quand même avant au sommet, et de toute façon comme ça on lui paye la tournée en bas tellement on compatit, et nous on essaye de le suivre à skis, pÔvre de nous autres simples skieurs même pas regular-backside-kick-grab-spindriff !!!!!!!

Enjoy yourself, tous autant que vous êtes,
la bise celtique

PS : Bruno, pense à desserrer les fesses et les dents, c'est fini maintenant, c'est bon là, détends toi, respire un bon coup que t'es tout rouge là ^__^

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu