Langtang et Yala
1 - {{ '2018-11-12' | amDateFormat:"Do MMMM YYYY" }}

Langtang et Yala
1 - {{ '2018-11-12' | amDateFormat:"Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: excellent

quality: medium

Download track as

Location

Rating

PD-     II 
T2 

heights

elevation_max: 5500 m

Access

hut_status: open_guarded

participants

participant_count: 3

Antoine Marnat, Lucile, Jeanne

route_description

J1 : Laurebina > Thulo Syabru
J2 : Thulo Syabru > Woodland
J3 : Woodland > Kjianchin Gompa
J4 : AR vers le Ganja La
J5 : Kjianchin Gompa > Langshisa Kharka
J6 : AR vers le Tilman Pass
J7 : Kjianchin Gompa > Yala Kharka
J8 : Yala Peak
J9 : Kjianchin Gompa > Lama Hotel
J10 : Lama Hotel > Syabru Bensi

weather and conditions


Beau et sec, parfois venté.

access_comment

Chaque mousson déstabilise la route entre Syabru Bensi et Bidur: il faut faire confiance au chauffeur ...

hut_comment

Très bon accueil à Woodland, cela vaut très clairement le coup de faire les 5 min de plus depuis Riverside.

A Kjianchin Gompa, superbe accueil à Holyland Guesthouse. Avec sans aucun doute la meilleure cuisinière de la vallée.

personal comments

Après avoir rejoins Gosaikunda via Kalché, on remonte la vallée du Langtang jusqu'à Kjianchin Gompa qui nous servira de camp de base le temps de s'acclimater et finir par l'ascension du Yala Peak.

Si jusqu'à Kjianchin Gompa on se retrouve sur un large sentier fréquenté, au delà l'aventure commence avec de multiples possibilités (une tente est par contre souvent nécessaire). Plus on s'enfonce vers le Langtang Ri, et plus on découvre de montagnes; plus on s'élève et plus le panorama devient incroyable, avec un Shishapangma qui joue à cache-cache. Un superbe terrain de jeu ! Ressortir par le Ganja La ou le Tilman Pass est surment très gratifiant, mais necessite de s'organiser pour plusieurs jours d'autonomie en haute altitude. Je recomande fortement de prendre le chemin du haut (en balcon hors de la forêt) au niveau de Rimche sur le retour.

Le séisme de 2015 est encore bien présent: pour toujours dans les têtes des habitants, mais les stigmates sont encore présents notemment à Langtang ou Thulo Syabru. Mais cela ne posera aucune difficulté logistique aux trekkeurs, qui sont moins rapides à revenir que les lodges à se reconstruire.

Logistique & Budget

Pour la partie trekking, il y a tout ce qu'il faut dans les lodges (un bon duvet reste préférable). Il est possible de partir bien léger, et certainement de se passer de guide et porteur. Compter un 15aine d'euros par jour et par personne pour les trois repas -les extras comme une bière ou du WiFi sont en sus. A noter qu'après un Dahl Bat on est automatiquement rassasié. Sans accompagnateur, il est classique de négocier la chambre offerte en échange des repas pris. Globalement, mes remarques sur le Khumbu restent valables dans le Langtang.

Avec des pentes régulières et une altitude raisonable, l'acclimatation ne devrait pas poser de soucis.

Pour profiter pleinement du "fond du vallon", il est bien d'amener tente, et même crampon léger et un petit bout de corde. Cela doit pouvoir se trouver à Kjianchin Gompa, mais à quel prix et poids ? Les bonbonnes de gaz étaient bien chères.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • en