Dôme de Bellefont : Par le Petit Tas, la vire supérieur et la vire des arches
{{ '2018-11-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Dôme de Bellefont : Par le Petit Tas, la vire supérieur et la vire des arches
{{ '2018-11-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: great

Download track as

Rating

PD-  
T5 

heights

elevation min/max : 980 m / 1975 m

height_diff: +1160 m / -1160 m

length_total: 12.0 km

participants

participant_count: 2

aurel69, JB

route_description

Nous avons combiné 2 itinéraires proposés par Pascal Sombardier dans son excellent bouquin Chartreuse Inédite.
Départ depuis le col de Marcieu. On suit la piste en laissant à droite le GRP du Tour des Petites Roches que l'on retrouve un peu plus loin vers 1330m pour le suivre vers le sud. Une fois passés les citernes, nous sommes partis à droite au premier cairn avec marque jaune sur un rocher. Mais c'était la sente pour aller au pas des Charassons (aller/retour sur la trace GPS). Comme on voulait passer par le Pas du Petit Tas, on est revenu sur nos pas et on a tracé droit dans la pente pour retrouver la sente qui mène au Petit Tas (le départ de celle-ci est un peu plus loin sur le GRP après les citernes et le premier cairn).
Une fois remis sur le droit chemin, on s'encorde pour le passage du Petit Tas. Une fois sur le plateau, on repère la vire herbeuse entre les deux barres rocheuses. On se faufile dans un chaos de bloc pour arriver au pied de la vire herbeuse qui nous amène aux abords de l'arête N de Bellefont. On traverse un lapiaz versant E puis on suit l'arête boisée jusqu'à arriver sur le sangle supérieur de Bellefont. On le traverse intégralement (gros cairn à l'aplomb du sommet) puis un fois de nouveau sur la crête on rejoint le pas de Rocheplane pour prendre le sangle des arches. Après une première très belle arche, il faut remonter d'un cran au niveau du pas de Montbrun. On trouve alors une deuxième arche plus petite, puis on arrive à une troisième proche de 2 aiguilles. C'est là qu'il faut remonter d'abord par un gradin/couloir puis suivre à droite le passage Galy : une vire rocheuse (vers un gros cairn) qui permet de retrouver le sangle supérieur par des pentes herbeuses facile (on évite ainsi le pas de 4+ du topo). Une fois sur le sangle supérieur retrouver le gros cairn à l’aplomb du sommet et parcourir 40-50m vers le sud pour trouver le passage le plus facile et gravir les pentes herbeuses jusqu’au dernier ressaut rocheux (lunule) peu avant le sommet.
Descente par le col de Bellefont, puis le pas de l'Echarasson (point coté 1859m sur IGN) où il faut trouver, proche d'une petite arche, un petit passage (anciennes traces d’équipement aujourd'hui retirés) qui mène par quelques désescalades sur une sente qui rejoint rapidement le passage de l'Aulp du Seuil. Retour au col de Marcieu par le GRP.

weather and conditions


Beaux rayons de soleil le matin avec rafales de vent du sud sur les crêtes, forcissant dans l'après midi avec quelques passages nuageux.


Sec
Petit Tas : un câble au pied puis deux cordes dans le crux
Dôme de Bellefont : une lunule sous le sommet
Pas de l'Echarasson : passage déséquipé peu difficile mais relativement exposé.

timing

7h pour le total

personal comments

L'hiver n'est toujours pas là. Qu'à cela ne tienne, on profite des derniers coups de projecteur automnale pour une belle aventure dégottée dans l'indispensable Chartreuse Inédite de Pascal Sombardier.
C'est vrai on s'est planté dans l'approche car on a lu un peu vite le topo, mais si on est attentif pas moyen de se tromper. Le Petit Tas met tout de suite dans l'ambiance même si avec le câble et les cordes ça passe bien, il est préférable de s'encorder. La partie pour rejoindre l'arête N de Bellefont est sauvage : rencontre de chamois probable. On trouve facilement le sangle supérieur qui offre une ambiance grandiose tout du long sans difficulté. Le sangle des arches est lui plus difficile. La première arche est très belle dans ce petit cirque enclavé (même si elle ne vaut pas la Tour Percée). On peut y faire une séance photo sympathique. La 2ème est difficile à mettre en valeur et la 3ème, elle se découvre progressivement avec un beau point de vue sur le Mont Blanc.
La remontée au Dôme de Bellefont est plus facile que le Petit Tas mais reste exposée.
Pour continuer dans nos aventures on décide de prendre le pas de l'Echarasson pour la descente. On est tombé dessus du premier coup (peu évident) et il faut avoir du flair pour trouver le passage (les spits ayant été retirés) car on se demande bien par où ça passe. En cas de doute le passage de l'Aulp du Seuil offre une descente plus sereine.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • en
  • ca
  • eu
  • es
  • it