Dent du Géant : Face SW par les plaques Burgener
{{ '2018-09-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Dent du Géant : Face SW par les plaques Burgener
{{ '2018-09-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: great

Rating

D-     II 

heights

elevation min/max : 3300 m / 4013 m

height_diff: +800 m / -800 m

Access

access_condition: cleared

lift_status: open

hut_status: open_guarded

snow

snow_quantity: awful

glacier_rating: possible

participants

participant_count: 2

djo938, Romain

route_description

Partie glacière:
De nombreuses crevasses sont ouvertes sur le glacier, il y en a très proche du refuge. On a gardé l'encordement long à l'aller comme au retour.
Une grosse crevasse vers +- 3500m oblige de se décaler assez fort sur la droite et empêche un tracé direct jusqu'au pied de la partie rocheuse.
L'ancienne trace qui traversait tout droit est encore bien marquée, prudence en cas de mauvaise visibilité.

Partie rocheuse/pierrier:
L'approche jusqu'au premier gendarme est plutôt simple et direct, aucun soucis à ce niveau là.
Entre le premier gendarme et le gendarme triangulaire, c'est bien labyrintesque, on n'a pas eu trop de soucis à la montée par contre on s'est égaré plusieurs fois lors de la descente.
Les cairns ne sont pas toujours visible/évident, il faut bien rester proche du file de l'arête, bien qu'elle ne soit pas toujours évidente.

Partie escalade:
Aucune surprise de ce côté là, escalade agréable.
Il est très facile d'avoir un tirage conséquent sur L1, il faut bien faire attention où mettre ses dégaines
On a juste été surpris de ne voir aucun matériel du tout en place sur la L2, bien que c'était indiqué. Ça passe sans problème avec un jeu de friends.
La L4 est le crux de la voie, particulièrement les 5 premiers et les 5 derniers mètres.
La pédale de corde sur la L6 est plutôt une espèce d'échelle de corde, c'est assez sportif et ça surprend en fin de voie.

Partie descente en rappel:
Rien à dire, conforme à la description du topo

weather and conditions


Légèrement couvert le matin, avec un peu de vents, température basse.
Soleil et sans vent l'après midi, idéal pour la grimpe


Partie rocheuse/pierrier:
Aucun équipement en place
De nombreux cairns en place, bien qu'il faudrait peu être en ajouter à certains endroits
Aucune neige/glace sur l'itinéraire, c'est sec.

Partie Escalade:
Bon rocher qui adhère bien.
Aucune surprise sur l'équipement en place, sauf sur la L2 où il n'y a rien du tout

timing

première benne côté Courmayeur: 8h40
départ du refuge: 9h30
arrivée salle à manger: 12h00
arrivée sommet: 16h10
départ du sommet: 16h30
fin des rappel: 17h10
retour au refuge: 19h40

access_comment

On est resté bloqué à l'entrée du tunnel du mont blanc côté Chamonix, la circulation étant alternée et pas à double sens jusque 8h30.

hut_comment

Rien à dire sur le refuge, les gardiens super sympa, ils nous ont même servis à manger alors qu'on était arrivé après l'heure du repas, merci à eux!

personal comments

Une course intense et technique qui s'est déroulée sans accro, on a eu de la chance sur les conditions météo, les conditions du terrain, et le peu de personne dans la voie (seulement deux cordées visibles devant nous, et une cordée dernière nous). On était tous les deux en bonne condition physique, avec un bon niveau d'escalade, d'alpinisme et mental. Notre seul erreur aurait pu être d'avoir tenté le sommet directement le samedi au lieu du dimanche sans être suffisamment acclimaté (on était à une altitude de 170m le vendredi) On a certes un peu subis le manque d'oxygène, ça nous a probablement ralentis mais ça ne nous a pas empêché de faire le sommet sur la journée. On aurait certainement du étudier le topo d'avantage, mais en combinant nos informations, on était complémentaire sur la connaissance du terrain.

Puisque tout s'est bien passé pour nous, je vais vous parler de la cordée qui nous précédait, qui n'avait manifestement pas étudié le terrain, et qui manquait clairement d'humilité face à la montagne. Si je vous raconte leur histoire, c'est pour que vous évitiez de vous faire surprendre comme eux et surtout parce qu'ils m'ont vraiment fait rire. Tout d'abord ils ont commencé par me faire peur lorsqu'ils nous ont indiqué qu'on commençait tard alors qu'eux visaient la dernière bennes, nous prenant pour des gens sans expérience sans même nous connaître. C'est devenu amusant lorsqu'ils ont commencé à avoir des soucis de tirage dès la L1, les obligeant a construire un relais à quelques mètres à peine du R1. On pourrait se dire que ça leur servirait de leçon. Et pourtant ils ont vécu le même incident sur la L3. Cause de leur incident sur la L3: une longueur de presque 50m, avec une corde de 50m, et ils n'avaient pas défait tous leur anneaux de buste. Pourtant on leur avait indiqué que la longueur faisait 47m... Je vous passe la quantité d'autres bêtises et erreurs qu'on a pu les voir faire, on les a distancé par la suite. Peu après qu'on ait fini notre descente en rappel, ils étaient visibles dans le premier rappel. Plusieurs heures plus tard, l'hélicoptère du PGHM était visible en pleine intervention au sommet de la dent. Je n'ai pas été surpris d'apprendre dans le cours de la soirée que l'intervention étaient pour la cordée qui nous précédait. Ils sont resté coincés dans le tout premier rappel car descendu trop bas. En plus de ne pas avoir le lu le descriptif de la voie, il n'avaient pas lu le descriptif des rappels, et n'avaient donc pas vu les avertissements et indications spécifiques liées aux rappels.

Une course d'alpinisme classifié D, ça se prépare...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca