Mont Blanc de Cheilon : Traversée Arête E >> Arête SW
{{ '2018-08-04' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Mont Blanc de Cheilon : Traversée Arête E >> Arête SW
{{ '2018-08-04' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: great

Rating

AD     III 

heights

elevation min/max : 2928 m / 3869 m

height_diff: +1000 m / -2250 m

Access

access_condition: cleared

hut_status: open_guarded

snow

glacier_rating: possible

participants

Yayo, etoile, 2

route_description

Iti conforme au topo : cabane des Vignettes > Pigne d'Arolla > glacier et col de Cheilon > Dix > Pas de Chèvres > Arolla.

weather and conditions


Beau avec une couche de brouillard le matin entre 3100 et 3300m, assez gênante au col de Benay pour s'orienter. Léger vent sur l'arête.


Montée au Pigne : graille sèche puis 80m de glace vive raide pour gagner la partie enneigée et moins pentue du glacier (ça ressemble moins à une course d'initiation que lors de mes précédents parcours!)
Col de Brenay : crevasses bouchées
Mur de la Serpentine : qqes pots ouverts et d'autres recouverts qu'on découvre avec la jambe. méfiance!
Pente E du Cheilon : neige ferme puis graille/vire (sèche) puis pente de neige bien tracée (qqes mètres de glace à la fin sans conséquences)
Arête : intégralement sèche. il y a du bon et (localement) du très mauvais caillou. Le gendarme "blanc" (éboulement récent) est une vraie pile d'assiettes.
Glacier du Cheilon : un gros pot à franchir sur un pont
Col du Cheilon : caillou sec et corde fixe accessible
Pas des chèvre : s'il y a des points rouge qui font une graaaannnnd détour jusque sous le col de Riedmatten, c'est pas pour rien, suivez les!

timing

Départ : 5h
Approche : 5h?
Arête : 2h30?
Col du Cheilon : 2h
Pas des Chèvres : 3h
Arolla : 1h30 (arrivée 20h30)

personal comments

perdu : on a oublié une sangle blanche et jaune de 180cm avec un mousqueton ange gris au relais du rappel au début de l'arête. Si jamais, vous tombez dessus, je suis preneur

2eme journée de notre passage en val d'hérens, après l'Evêque la veille. Voilà une belle course, variée, complète, peu difficile et longue mais intéressante ! Le début du glacier sous le pigne est en glace vive raide jusqu'à gagner la partie enneigée et moins pentue du glacier (ça ne ressemble plus vraiment à la course d'initiation que je connaissais!). Le brouillard au col du Brenay nous a bien ralenti, on a sorti carte et boussole, ce qui a fonctionné. sur l'arête, le relais de rappel était un beau bordel, le maillon travaillant sur son petit axe, bloqué d'un côté par le nœud d'une cordelette moisie et de l'autre une sangle sur un béquet peu rassurant. Après un peu de ménage, je pose 3 sangles sur le haut du caillou pour défaire les anneaux et on oublie tout ça là... des grimpeurs consciencieux nous ont redescendu 2 sangles trouvées (merci aux gardiens des Vignettes et Dix pour avoir passé le mot et au bureau des guides d'Arolla pour avoir réceptionné la trouvaille). Il en manque une, si jamais...

Topo à compléter : Les 2 cornes après le rappel : escalader la première directement puis traverser sous la seconde à gauche. Il y a ensuite un ressaut rouge qu'on gravi puis un ressaut blanc (roche fracturée d'un éboulement récent), une vraie pile d'assiette. on le prend par la droite, précautionneusement, délicatement... "pas bouger le caillou, pas tomber le gendarme". ensuite on arrive sur la belle longueur (trop courte, 15m), dans un dièdre-cheminée qui débouche sur l'arête sommitale horizontale.

Matériel : le même que la veille. 6 dégaines (4 rallongeables et 2 explose), friends bd du #0.3 au #2, qqes cablés petits. cablés finalement peu utiles.

Fréquentation : 5 cordées vers le Pigne des Vignettes, d'autres des Dix, 1 cordée des Dix sur le Cheilon mais qui rebrousse chemin. 2 cordées du CAS devant nous, sympas, mais que nous n'avons pas réussi à garder derrière nous sur le glacier. on a donc un peu attendu sur l'arête. Le leader connaissait visiblement bien le coin car il n'a pas hésité sur l'iti dans le brouillard au col du Brenay et a déminé la descente du mur de la Serpentine, ce qui nous a servi.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu