La Brioche : Éperon E
{{ '2018-07-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

La Brioche : Éperon E
{{ '2018-07-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

partial_trip: yes

quality: fine

Rating

D+     III 

heights

elevation min/max : 1913 m / 2779 m

participants

bernardstger, Sylvie

weather and conditions


Beau puis nuageux, sans vent, sans précipitations.

timing

9h Montenvers, 12h pied de la voie, 13h pied de la voie, 16h Montenvers

personal comments

Comme je suis vieux, j'ai des vieux topos, le Vallot de 1977 (itinéraire 442), le Piola de 1988 p.112, le Pascal Tanguy de 1990 (Le IV sup, Glénat, p 184). Et puis y'a camptocamp.
Approche : On laisse tomber le Vallot, y'a plus de glacier en dessous, donc plus de passage par le bas. Le Piola ne dit rien et C2C est assez vague. Pascal Tanguy est plus précis, il invite à monter jusqu'au signal supérieur des Charmoz à 2471m. C'est idiot. Je le sais, je l'ai fait.
En fait, il faut remonter au mieux au dessus du signal Forbes par les croupes herbeuses et les rochers et atteindre, vers 2300m, une prairie sous le ressaut terminal du signal des Charmoz. Viser le milieu de son arête à gauche, vous y verrez des cairns. Atteindre ce point sur l'arête ; et derrière, descendre progressivement dans le terrain à chamois (il y en a d'ailleurs) en visant le pied de l'éperon, évident au dessus d'un grand névé. On croise plusieurs couloirs bien végétalisés (gaffe quand même). Compter bien 2h depuis le Montenvers si vous êtes un alpiniste standard. D'autant qu'il y a plein de nouvelles avalanches de gros rochers à traverser.
Le départ : Vallot, Piola et Tanguy disent d'attaquer à 20m à droite du bas de l'éperon. Problème, le névé a fondu, atteindre cette foutue fissure cheminée montant à gauche n'est pas aisé, surtout que je ne sais toujours pas ou elle est, même en étudiant les photos. Tanguy indique aussi un autre départ, évident, au plus bas de l'éperon, qui est une variante de la voie originale. C'est le départ indiqué sur C2C. Cotation Pascal Tanguy : L1 IV+, L2 6c/A1... Cotation C2C L1 V, L2 V+...
L1 n'est pas équipée, mais elle est évidente, facile à protéger (genre C4 0.5 et 0.75) et c'est plutôt du IV+. En plus elle fait moins de 15m, c'est pour cela que j'ai continué directement dans L2.
L2 qui est disons, plus féroce. Dièdre lisse, fissure bouchée, 3 vieux pitons (solides) et un réta de sortie qui m'a stoppé. Le piton n'est plus là et le petit câblé que j'aurais pu mettre pour tirer dessus (oui, j'avoue) était déjà placé 2m en dessous.
Ce dièdre, je ne sais pas s'il est 6c, mais je suis sûr qu'il n'est pas 5c. Et le problème pour le A0 ou A1, c'est que le compte des pitons n'y est plus...
Bref, attaque à 12h au lieu de 10, démarrage laborieux, impératif horaire le soir... Tout était réuni pour mettre un petit mousqueton de réchap, tirer le rappel et rentrer tranquillement en repérant le meilleur itinéraire de montée. Une belle journée en montagne finalement.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu