Cabane de Saleinaz / Cabane de l'A Neuve : Traversée par les 3 cols
{{ '2018-06-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Cabane de Saleinaz / Cabane de l'A Neuve : Traversée par les 3 cols
{{ '2018-06-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: fine

Rating

PD+  

heights

elevation min/max : 2691 m / 3108 m

height_diff: +700 m / -1800 m

Access

hut_status: open_guarded

snow

snow_quantity: excellent

participants

participant_count: 3

cath1e, Claudia, Murielle

weather and conditions


Voilé au lever du jour mais assez chaud, neige (jolis flocons!) vers 10h30-11h, puis grand ciel bleu vers midi, puis cumulus.


Montée au col des Planereuses : quasi tout en neige dès le départ de la cabane. La vire à l'altitude 2900, orientée NW, est en neige dure et la traversée est exposée : concentration maximale indispensable, mais cela cramponne bien. La traversée avait été faite cette semaine par un guide, et j'ai aussi l'impression qu'il avait taillé quelques marches, ça aide même si elles étaient plus si visibles.

Pour le reste : tout est en neige avec une exposition plus favorable, la neige est donc plus souple et la montée au col supérieur de crête sèche, ainsi que la descente du couloir des Essettes, passent facilement.

Descente de la cabane de l'A Neuve : on peut glisser sur les névés jusqu'à 2300m, trop bien! (à la montée, on peut éviter les zones de neige jusqu'aux derniers 100m de dénivelé jusqu'à la cabane). La traversée du torrent (Reuse de l'Amône) se fait encore sur un énorme névé.

timing

Traversée : 4h30 sans se presser (2h pour atteindre le col des Planereuses)
A Neuve / La Fouly : 2h15

Météo couverte annoncée, du coup nous sommes parties tard (7h), ce qui nous a permis de faire une grasse mat (on était obligées vu ce qu'on a fait la veille) puis de profiter du magnifique créneau de ciel bleu de 11h30 à 13h pour faire une méga pause-sieste. Sinon il faut probablement partir plus tôt car les pentes prennent le soleil tôt et sont sujettes aux chutes de pierres.

access_comment

Nous avons laissé une voiture à la prise d'eau et l'autre à la Fouly.

hut_comment

Refuge très confortable et aux gardiens bénévoles très sympathique : cela vaut la peine d'y monter une fois pour dormir.
Attention en ce moment : la dernière pente sous la cabane est enneigée, un piolet voire des crampons (si neige gelée ou mauvais traces) peut être nécessaire : se renseigner.

personal comments

Si vous aviez un jour dans l'idée de faire cette traversée, et bien c'est le bon moment avec les quantités de neige qui restent en montagne.
J'avais dans l'idée de la faire plutôt dans l'autre sens pour faire le col des Essettes à la montée, mais comme la cabane de l'A Neuve n'est pas encore ouverte et que la gardienne m'a dit n'être pas sûre qu'il restait encore du bois, nous sommes parties de la cabane de Saleinaz.
En fait c'était beaucoup mieux comme cela : découverte de la cabane de Saleinaz "by night" avec un super accueil (après une grimpe sympathique la veille), et le passage le plus difficile (en fait le seul passage à demander une grosse concentration) fut le passage de la vire pour atteindre le col des Planereuses, et on est content de le faire plutôt à la montée. Enfin, une descente à rutscher jusqu'à 2200 sous la cabane de l'A neuve, en face du majestueux Dolent (alors que côté Saleinaz c'est plus sec).

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • ca
  • de
  • it
  • en
  • es
  • eu