Changer d'approche : Idées de sorties montagne sans voiture à partir de Paris

General

activities
categories: soft_mobility

article_type: collab

quality: great

Licence

Cet article a été réalisé à l'initiative de Mountain Wilderness dans le but d'inciter les pratiquants de la montagne à essayer (voire adopter) une nouvelle manière d'aller en montagne. Les itinéraires décrits le sont à titre d'exemple, et la liste n'a pas pour vocation d’être exhaustive ! Cet article est collaboratif ; vous pouvez aussi, en modifiant l'article, ajouter une sortie que vous avez réalisée depuis Paris sans avoir utilisé votre voiture (si vous en avez une) !

Pour trouver des milliers d'autres idées de sorties du même type, quel que soit le massif visité, rendez-vous sur le portail changer d'approche.

Attention : ces espaces que vous allez parcourir sont des territoires sensibles, ouverts à tous sous la responsabilité de chacun. Renseignez-vous au préalable sur les réglementations en vigueur.
En adoptant de bonnes pratiques, chacun contribue à la préservation de ces espaces d'exception.

Cet article est en cours de création. Vous êtes les bienvenus pour participer à sa rédaction, son illustration par des photos, ... Ce document servira de base à la création d'une brochure intitulée "10 Idées de sorties montagne sans voiture à partir de Paris" (Voir les brochures déjà éditées dans la même collection) Prenez contact avec Mountain Wilderness (cda@mountainwilderness.fr) afin nous donner vos coordonnées si vous souhaitez que votre participation soit utilisée dans la brochure en question ! Merci d'avance de votre aide !

Île-de-France

Grimper à Fontainebleau en train et vélo

Le très renommé site de bloc de Fontainebleau, terrain de jeu des parisiens par excellence !

À vélo dans la mer de sable
À vélo dans la mer de sable
  • Massif : Forêt de Fontainebleau
  • Activité : Bloc, escalade
  • Durée : 1 jour
  • Difficulté : un panel large allant des secteurs initiation à haute difficulté
  • Infos TC : Départ Gare de Lyon SNCF ligne R dir. Montereau ou Montargis
    Le train met 42 minutes pour rejoindre la gare de Bois le Roi, 5 minutes de plus pour celle de Fontainebleau. Il y a environ un train par heure pour Bois le Roi et un toutes les 30 minutes pour Fontainebleau aux heures de pointe.
    L'arrêt Fontainebleau-Forêt est possible les samedis, dimanche et fêtes avec un départ à 8h19, 9h19, 10h19 et 11h19 à Paris-Gare de Lyon. Cet arrêt ne prend pas de voyageur, il n'est que praticable à la descente du train. Cet arrêt n'est pas affiché sur les plans généraux du transilien et n'est pas consultable sur le site. On ne le trouve que sur la fiche horaire du train (pdf y compris) entre les arrêts de Bois-le-Roi et Fontainebleau-Avon les samedis, dimanches et fêtes.
    Les tarifs sont de l'ordre de 7€ l'aller. On peut aussi prendre un stock de Mobilis zone 5, qui permet de couvrir l'ensemble des secteurs. Selon le cas de leur abonnement scolaire, les enfants doivent payer demi tarif ou … rien.
  • Article très bien fait sur le sujet
  • Un site dédié

Pas de problème pour embarquer les vélos dans les trains ou le RER, par contre, c'est interdit dans le métro. Attention aux heures de pointe, les vélos sont difficilement acceptés par les locaux en cas de wagon bondé.

Le circuit des 25 bosses

Une randonnée qui effectue l'ascension de 25 buttes qui forment un tour de la Forêt des Trois Pignons. Une randonnée sportive, au milieu des rochers, qui constitue un excellent entrainement avant les randonnées en montagne de l'été.

De la gare de Maisse à celle de Bois-le-Roi en VTT

Jolie balade d'une gare à l'autre en VTT passant par le magnifique site du Coquibus et de la Forêt de Fontainebleau.

Boucle Montfort l'Amaury-Les étangs de Hollande

Circuit facile et très agréable en forêt de Rambouillet passant par les étangs de Hollande.

De petites routes en chemins, découvrons la vallée de la Nonette

Au départ de la gare de Chantilly, découvrez la forêt, le château et la vallée de la Nonette.

Massif des Alpes

Pas de la Balme : Traversée Prélenfrey > Corrençon en Vercors (randonnée)

Une belle traversée de la fabuleuse "barrière E" du Vercors. Le début de la randonnée sur le sentier des Balcons E offre une grande diversité de vues, sans oublier le passage sur la Tête des Chaudières, point culminant de la randonnée pour profiter du panorama à 360 °, offrant une vue du Mont Aiguille au Mont-Blanc...

Balcons E du Vercors
Balcons E du Vercors
  • Massif : Vercors
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 2 jours (un jour pour bons marcheurs ou trail)
  • Difficulté : Facile, un passage escarpé.
  • Dénivelé : 880 m
  • Infos TC : ALLER Accès à Prélenfrey : ligne 25 et 26 puis Proxi'Tag ligne 44 (pas de service le dimanche, réserver à l'avance. Attention, la réservation se fait pour maximum 3 personnes. Si vous êtes entre 4 et 6, il faudra que vous soyez 2 à réserver indépendamment pour la moitié du groupe ; si vous êtes entre 6 et 9, 3 personnes devront réserver, etc. )..
    RETOUR: de corrençon, prendre la ligne 5130 jusqu'à Villard de Lans puis la ligne 5100 jusqu'à Grenoble
  • Topo de l'itinéraire
  • carte IGN : TOP25 3236OT
  • carto-guide "Promenades et randonnées en Vercors Trièves" du PNR Vercors

  • Jour 1: Du col de l'Arzelier vous pouvez suivre le sentier de Pré Achard qui démarre directement sous le télésiège (panneau de départ sous le second pylône du télésiège), jusqu'au refuge de la Soldanelle pour y dormir. Vous pouvez aussi prendre la route jusqu'au parking "Mauret", et suivre la variante du GTV (très agréable).

  • Jour 2: Continuer de monter pour rejoindre le sentier du Balcon E (marquage vert et jaune) au croisement du Pré Achard. Prendre le sentier du Balcon E vers l'W, jusqu'à une bifurcation (panneau "les Poules"). Vous pourrez découvrir l'étage subalpin et sa végétation, guetter le Tichodrome que vous aurez peut-être la chance de surprendre... Pensez à lever la tête pour voir chamois et bouquetins dans la falaise ! Le sentier du Pas de la Balme monte alors d'abord dans des pentes d'herbe, puis sous une barre rocheuse (passage un peu expo), avant de déboucher au Pas de la Balme. Au col, faire éventuellement un aller-retour à la Tête des Chaudières en empruntant la sente à gauche au col (détour d'environ 1h30, magnifique). De là, descendre sur Corrençon en passant par le clos de la Balme.

Il est possible, en étant bon marcheur, de faire cette traversée dans la journée. Vérifiez bien les horaires des lignes pour être certains de pouvoir rentrer le soir !
Disponible sur la brochure

Tour de La grande Sure - Par le Col de la Sure et le portail de Chorolant

Une randonnée qui permet de passer près du sommet emblématique de la Grande Sure. Ce circuit fait le tour en empruntant les sentiers sauvages du Portail de Chorolant, et les beaux paysages du col de la Sure. Cette grande balade s'adresse toutefois aux marcheurs confirmés, ne craignant pas les dénivelés importants et ayant un bon sens de l'orientation.

Col de Mauvernay - par le Col de Frenay

La randonnée du col de Mauvernay est l'occasion unique d'approcher au plus près les hautes parois occidentales, les pentes, et le vallon suspendus entre deux niveaux de falaises qui abritent de nombreux chamois. Le passage devant le monastère de la Grande Chartreuse vient enfin conclure cette superbe boucle que l'on peut aisément recommander, par temps sec, aux marcheurs ayant tout de même un bon sens de l'orientation.

Lacs de la Pra - Par la Cascade de l'Oursiere et le refuge de la Pra

Refuge de la Pra
Refuge de la Pra

La chaîne de Belledonne offre l’inlassable plaisir de la rencontre avec ses lacs. Les multiples variantes que l’on peut trouver à cet itinéraire pour combiner l’enchaînement des lacs auront toujours pour point commun de passer, à la montée comme à la descente, par la puissante cascade de l’Oursière qui canalise pratiquement la totalité du réseau hydrologique de ce secteur.

Col vert - boucle par la Combe Charbonniere

Le col vert est connu pour son environnement conjuguant minéral et vertical. L'ascension par le vallon de la Fauge et la Combe Charbonnière ajoute à un parcours déjà riche des teintes contrastées dont le Vercors fait à chaque fois la promesse : prairies, falaises, sentier en balcon… Une boucle splendide et variée accessible en famille.

GR5 de Saint-Gingolph aux Houches

Plateau de Sornin - Tour par la Molière

Une randonnée accessible en famille offrant quelques-uns des plus beaux atouts du Vercors : forêts, alpages généreux et points de vue panoramiques.

Moucherotte - par le Trou Saint-Michel et la Grande Roche Saint-Michel

La Grande Roche Saint-Michel qui se dresse au-dessus de la commune de Claix relie les sommets de Moucherotte et du pic Saint-Michel . En fouillant le haut de cette falaise que le Trou Saint-Michel, qui s'ouvre dans sa partie basse en pleine paroi, peut être découvert. Son étonnante exploration s'inclut aisément dans un tour empruntant le mystérieux Pas de la Bergère et l'aérienne crête de la Roche Saint-Michel, et nécessitera l'usage bref mais recommandé d'un petit bout de corde.

Plan des Cavalles - en boucle par le Col du Couard et le refuge de la Fare

La montagne de l’Alpe d’Huez recèle un joyau à l’écart des pistes et des remontées mécaniques : le Plan des Cavalles. Cet étonnant relief se présente sous la forme d'un plateau d’altitude long et étroit qui s’étire entre 2234 m (col du Couard) et 2641 m (lac de la Fare), en séparant la grande barre rocheuse des Petites Rousses de la chaîne faîtière des Grandes Rousses qui culmine au Pic Bayle à 3465 m. Cette zone humide abrite une multitude de lacs de toutes tailles et de torrents issus des glaciers. Cette randonnée physiquement exigeante propose de découvrir l’ensemble de cet étonnant milieu qui est parvenu à rester préservé du développement des stations, du moins jusqu’ici.

GR54 - Tour des Écrins et de l'Oisans

Marmotte dans les Écrins
Marmotte dans les Écrins

Ce n’est pas le GR le plus connu mais le GR54 n’a rien à envier au GR20
ou au Tour du Mont Blanc. Techniquement d’une part, les chiffres parlent d’eux
même : un peu moins de 180 km et environ 12000 m de dénivelé positifs, 11 cols et
une altitude moyenne de 1800 m. Mais d’un point de vue scénique non plus, le GR54
n’a pas à rougir : on traverse l’un des plus beaux massif des Alpes, on passe par tous
les étages montagnards, on croise Chamois, Marmottes et Vautours,… et cerise sur le
gâteau, le chemin est bien moins couru que d’autres GR tel que ceux cités
précédemment. En d’autres termes, le Tour de l’Oisans et des Écrins est superbe et
sauvage et y randonner est un bonheur pendant 10 jours.

Tour du Mont Blanc

Le tour du mont blanc est un grand classique. Le GR vous mènera en
France, en Suisse et en Italie. Il offre tout au long de ses 170 km des vues
époustouflantes sur le sommet de l'Europe occidentale. On retrouve de beaux et
confortables refuges tout au long du sentier.

Sens - Joigny (GR213)

Belle randonnée qui se passe la plupart du temps en forêt.
Les villes traversées ont toutes du charme.
2 journées bien dépaysantes à une heure de Paris.

Mont Thabor

L'ascension du Mont Thabor est une belle randonnée qui vous mène sur
un sommet facile à atteindre. Le train vous dépose directement au pied du chemin et
s'en suit une longue ascension jusqu'au refuge du Mont Thabor. Le refuge, très
agréable, est ouvert toute l'année gardé en été. Vous pouvez ensuite réaliser
l'ascension dès le lendemain ou profiter d'une des belles balades à faire depuis le
refuge. L'ascension ne présente pas de difficulté en soit. Au sommet vous aurez la
surprise de trouver une chapelle construite avec les pierres trouvées sur place. La
vue sur les Écrins et la Vanoise est une belle récompense. La randonnée est
réalisable en été mais également à l'automne et en hiver en ski.

4 jours sur les Hauts Plateaux du Vercors en rando-raquette autour du Grand Veymont

4 jours en Rando-Raquettes autour du Grand Veymont, en plein hiver. Du brouillard, mais tout de même des paysages grandioses et des nuits glaciales par -15°C, de la neige fraîche en quantité. Toutefois attention à prendre un GPS qui est obligatoire pour se guider.

Traversée du Vercors - GR91(portion)

Le haut du Vercors
Le haut du Vercors

La traversée des hauts plateaux du Vercors est réalisable tout au long
de l'année à pied ou en ski. C'est un endroit absolument magnifique loin de tout. On
y croise des paysages à couper le souffle et une faune bien présente. La traversée ne
présente pas de difficulté en soit car on évolue sur un faux plat descendant. On
croise quelques cabanes non gardées mais on peut également bivouaquer.

Chamonix

Balisage
Balisage

Une quantité innombrable de randonnées peut être réalisée au départ
de Chamonix, les Grands Balcons N et S, le Brévent ou le Montenvers ne sont
que quelques exemples. On peut loger soit à l’hôtel, au camping ou bien en refuge.
Le massif offre également un terrain de jeu de classe mondiale en ce qui concerne
l'alpinisme. En tous cas c'est un lieu à découvrir pour tout amoureux de la montagne
même si la fréquentation peut être un peu trop importante en été.

Arcanier - boucle par la tête du Vet

Avancé au-dessus des vallées de la Bonne et de la Malsanne et dominant de plus de 1700 mètres le village d'Entraigues, l'Arcanier est un sommet qui se mérite. Bien sûr, ce type de balades affichant un tel dénivelé séduira en premier les marcheurs confirmés. Pourtant, un autre aspect qui, nous l'espérons, n'échappera pas non plus à ces derniers, mérite d'être souligné lorsqu'on recommande pareils itinéraires de randonnée. Il s'agit de cette douce sensation de se sentir et de se voir s'élever, le temps d'une journée de marche, à travers les différents étages montagnards. De passer des prés tout juste fauchés dans la vallée à la forêt, gagner les alpages et rejoindre le monde minéral des hautes pointes. Et que vouloir de plus quand une ascension sème au détour d'une brèche l'inattendu lac Gary qui vient, par sa seule contemplation, rafraîchir toute la mécanique du marcheur. Mais une balade de neuf heures réserve forcément encore bien d'autres surprises qu'il vous faudra aller découvrir par vous-mêmes.

Refuge Adèle Planchard - Depuis Villar d'Arêne

Refuge Adèle Planchard
Refuge Adèle Planchard

Adèle Planchard est cette dame qui légua sa fortune pour bâtir le refuge ponctuant l’itinéraire d'ascension de la Grande Ruine. Le refuge est le deuxième plus haut perché du massif des Écrins. Malgré son environnement "haute montagne", sa longue marche d'accès reste simple et superbe malgré quelques passages difficiles.

Landry - refuge entre le lac

Étape de la Grande Traversée des Alpes dans la vallée de la Tarentaise autour du Mont Pourri jusqu'au lac de la Plagne où se trouve le refuge Entre Le Lac. Départ de la Gare de Landry

La boucle d'Ornon

La longue montée sous l’œil du Taillefer sera oubliée après la belle descente à travers les alpages et la forêt. Au sommet du parcours, la vue est saisissante : les Grandes Rousses, les Écrins et l’ensemble des vallées de l’Oisans s’offrent à vous.

Pointe de l'Arcalod

Boucle de retour par un sentier qui plonge sur les chalets d'Orgeval.

Le S de la Chartreuse et Chamechaude (GR9-GRP)

1075171

Massif des Alpes Maritimes

Mont Mounier

Lac Nègre, Pas du Préfouns

Du parking de Salèse (1 670 m - bal. 434), suivre le tracé du GR52 qui passe aux abords de l’ancienne vacherie de Salèse (1 724 m), longe deux lacets de la route et continue à travers mélèzes et arolles. Après avoir dépassé la source de Chardole (1 924 m) et frôlé un lacet de la piste de Mollières, rejoindre cette dernière (bal. 435) avant de l’utiliser brièvement jusqu’au col de Salèse (2 031 m – bal. 436). Du col, descendre 400 m environ sur la piste, puis prendre à droite (bal. 268) le confortable chemin muletier du lac Nègre qui s’élève tranquillement jusqu’au pied du déversoir (bal. 269, 270). Un court ressaut assez raide donne accès au lac (2 354 m) avec en fond le Pas du Préfouns (2 615 m), frontière avec l’Italie et variante possible pour compléter la randonnée (compter 1h30 aller-retour depuis le lac). Descente par le même itinéraire avec une brève remontée sous le col de Salèse.

Les Lacs de Prals en boucle

Parvenu à l’aplomb du sanctuaire de Fenestre (1 820 m), suivre le large chemin horizontal qui démarre à la balise 361 dans une belle forêt de mélèzes et d’épicéas épars. On atteint bientôt le vallon de Prals (1 823 m - bal. 362) qu’on traverse à gué ou par une passerelle sommaire. Remonter alors la rive gauche du vallon, puis la rive droite jusqu’au Plan de Prals (bal. 363, 364). Le sentier permet de gravir le déversoir et d’atteindre le vaste replat où se nichent les lacs de Prals étagés dans la prairie entre 2 260 m et 2 280 m. Monter ensuite à la toute proche baisse des Cinq Lacs (2 330 m - bal. 366), puis descendre versant opposé le vallon du Ponset par un sentier soutenu jusqu’au vallon de Fenestre (bal. 367, 359, 360), au bord duquel croissent quelques vieux mélèzes.

Circuit des Adus

Du parking de Salèse (1 670 m - bal. 434), suivre le tracé du GR52 jusqu’au col de Salèse (2 031 m - bal. 435, 436). Bifurquer à gauche et remonter (W, puis S) le petit sentier qui flirte avec le bord de la crête étroite dominant les vallons de Salèse et de Mollières. Continuer dans un paysage de pelouses et de clapiers jusqu’à la balise 437, longer la base de la face E du Caïre Archas et gagner de niveau le col de la Vallette des Adus (2 356 m - bal. 394). Redescendre sur le même versant, mais en direction NE vers le petit lac des Adus (2 130 m), entouré de mélèzes. Rallier la crête des Petits Adus (bal. 395, 396), passer au refuge privé, puis amorcer la descente par le sentier dit "des chasseurs". On rejoint ainsi par un tracé à la déclivité régulière le vallon de Salèse (bal. 397) et le parking de départ (bal. 434).

Sentier planétaire

Circuit du Pic de la Colmiane

Depuis le parking de La Colmiane prendre la large piste à côté de l’Office de Tourisme (1500 m – bal. 93), qui mène au Col du Suc
(1581 m – bal. 312a) poursuivre en direction de la cime de Colmiane, arrivée au point coté 1740. Cette piste descend sur le village de Venanson, on la quitte par la gauche pour rejoindre la Cime de Colmiane (1800 m – bal. 311) afin de profiter de la vue panoramique. Passer devant l’oratoire Notre-Dame des Colmianes jusqu’au col de Colmiane (1641 m –bal. 312) puis rejoindre le sommet du Conquet (1776 m – bal. 313) par un sentier versant S et longer la crête jusqu’à la balise 314.

Ascension du Baus de la Frema

Depuis le parking de La Colmiane (1500 m - bal. 91) prendre la route de la via ferrata. Après le premier lacet vous trouvez la balise (bal. 91a) prendre à droite le sentier en direction de la balise 91b puis continuer à droite sur le sentier en direction de la balise (bal. 89) qui s’élève en lacets vers les alpages jusqu’au Petit Collet (bal. 90). Gagner rapidement le sommet rocheux du Baus de la Frema (2246 m). Retour par le même itinéraire.

Lac Autier

Depuis le Pont du Countet, remonter le torrent par le sentier à plat qui longe sa rive droite. À la balise 413, prendre à droite et descendre pour traverser le torrent puis remonter par une série de marches jusqu'à l'ancienne route (plate-forme d'atterrissage pour hélicoptères). On remarquera la magnifique vue sur la Cascade de l’Estrech. À la balise 414, le sentier, bien tracé et balisé monte en zigzag avec une pente régulière en direction du remarquable Lac Autier.

Lac de Trécolpas et retour par le Refuge de la Cougourde

Du parking supérieur du Boréon (1 670 m - bal. 420), prendre le large chemin qui remonte la rive gauche orographique du vallon. Laisser bientôt à droite le sentier de la Maïris (bal. 421), puis après l’entrée dans le Parc National, continuer vers le chalet Vidron (bal. 422) et le pont de Peïrastrèche (1 838 m – bal. 423). Poursuivre l’ascension régulière dans le mélézin clairsemé en laissant à gauche le vallon de Sangué et le sentier des lacs Bessons (bal. 424) pour atteindre facilement le Gias de Peïrastrèche (1 936 m - bal. 425). Un ressaut plus raide avec un sentier parfois hésitant mène au refuge de Cougourde (2 100 m). Traverser ensuite le torrent (bal. 426) issu du lac des Sagnes et par un sentier en balcon légèrement descendant, puis ascendant, rejoindre le déversoir du lac de Trécolpas (bal. 427). Au retour, suivre le tracé du GR52 (bal. 427) qui plonge par de nombreux lacets sur le vallon du Boréon; franchir celui-ci sur une passerelle (bal. 425) et reprendre l’itinéraire suivi à la montée.

Circuit du bois d'Annelle

Depuis le collège J. Franco et le clocher de l’ancien Couvent des Trinitaires, on emprunte le tracé du GR5 pour s’élever dans les campagnes ensoleillées du quartier d’Ublan. On progressera parmi la végétation abondante et variée vers le col d’Anelle avant de découvrir l’univers frais du Bois d’Anelle. Après la boucle dans le bois on retrouve la balise 81 avant le retour vers le village.

Bon Plan Bus rando : Haute Cians

Cliquez ici pour retrouver les détails des horaires, des tarifs et des randonnées proposées

Bon Plan Bus rando : Haute Vésubie et Moyenne Tinée

Cliquez ici pour retrouver les détails des horaires, des tarifs et des randonnées proposées
La ligne 730 propose 3 navettes à partir de Saint-Martin-Vésubie pour se rendre à la Madone de Fenestre, le Boréon et la Gordolasque/ Merveilles.

Massif des Pyrénées

Étang de Pedoures et Étang du Siscar en boucle

Une belle randonnée en Haute Ariège, aux portes de l'Andorre. Au programme, cinq lacs et laquets dans un paysage de haute montagne minéral et parsemé de torrents.

Le chemin Henri IV

Balisage
Balisage

Bel itinéraire reliant Lourdes à Pau en empruntant une ancienne voie romaine chargée d'histoire. Le chemin Henri IV s'étend sur les départements des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, sur les coteaux au pied des Pyrénées.

Circuit du Capcir

Découverte d'une région variée et encore habitée dans le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes. Une randonnée de 6 jours comprenant: De Planès au Coll del Torn - Du Coll del Torn à Esposolla (Espousouille) - D'Esposolla aux Lacs des Camporells - Des Camporells aux Bouillouses - Des Bouillouses à Superbolquère - Superbolquère à Planès.

Ascension du Pic Carlit

Pour rejoindre le sentier en toute sécurité depuis le quai de la gare de Porté-Puymorens (1560 m) : marcher en direction du tunnel ferroviaire sur une dizaine de mètres, traverser le pont au-dessus du cours d'eau, puis se faufiler dans l'intervalle entre deux palissades en béton. Passer de l'autre côté de la palissade par rapport au quai de gare, et longer la sente très étroite sur une dizaine de mètres. Un chemin carrossable apparaît alors, il faut le prendre pour rejoindre le sentier balisé juste au-dessus de l'entrée du tunnel.
Une fois sur le sentier, prendre la direction du village de Porté-Puymorens. Le sentier s'élève autour de quelques feuillus et surplombe ensuite la route traversant les gorges de la Fau (le passage entre les palissades du quai de gare permet d'éviter de remonter la route sur près de 2 km). Lorsque le sentier arrive à un carrefour routier, traverser en face et suivre alors le GR 7 - GR 107C - GRP tour du Carlit qui traverse le typique village pyrénéen de Porté-Puymorens. Le sentier s'élève lentement au milieu des genets le long du vallon, pour passer au-dessus du lac du Passet puis au-dessus de l'étang de Font-Vives. Toujours en longeant la vallon, le sentier passe devant les entrées de plusieurs anciennes mines. Le pied du barrage de l'étang de Lanoux est rapidement atteint. Continuer quelques mètres en hauteur comme pour longer l'étang, mais dès que le seuil de vidange de secours du barrage est dépassé, prendre le sentier le plus à droite qui s'élève vers l'E dans le fond d'un petit vallon. Monter entre les pierrers et atteindre ensuite arriver sur un petit plateau d'où se révèle l'estany dels Forats sur la gauche. De là, la montée du Pic Carlit se dessine en zig-zag dans les pierriers de la face W du pic. L'arrivée en haut du pic Carlit (2921 m) se fait sur une courte crête. Le retour se fait par le même itinéraire jusqu'au barrage de l'étang de Lanoux. De là, ne pas retraverser le ruisseau en restant sur la rive gauche, et suivre le PR qui se dirige vers l'E à la cabane des ingénieurs d'EDF. Continuer sur le sentier qui serpente sur les hauteurs de la vallée entre forêt de pins et espaces plus dégagé. À l'arrivée dans la clairière qui abrite une autre cabane, suivre ensuite les lacets après un couloir d'avalanche, qui descendent en fond de vallée. Ne pas rejoindre tout en bas le parking de la fin de la route qui mène à l'étang de Font Vives, mais continuer dans la forêt vers les Polverines, puis rejoindre une route forestière qui descend en pente douce au niveau du bas du village de Porté-Puymorens. Prendre le même itinéraire qu'à l'aller pour rejoindre la gare ferroviaire.

La Brèche de Roland en boucle

La Brèche de Roland est une randonnée incontournable des Pyrénées. Cet itinéraire en boucle, peu fréquenté, permet de découvrir le Cirque de Gavarnie sous un angle différent dans un site exceptionnel.

Le Taillon

Le sommet du Taillon depuis Gavarnie en passant par le refuge de la Brèche de Roland.

Pic de Néouvielle

Montée au Néouvielle, magnifique massif granitique dans un écrin de lacs. C'est un des sommets les plus populaires des Pyrénées françaises.

Boucle depuis Andorre-l'Hospitalet vers l'étang de Bésines via le GR10

À la sortie de la gare d'Andorre-L'Hospitalet (1430 m), prendre la direction de l'E sur le GR107C. La montée dans la forêt est assez raide, mais on arrive après quelques efforts sur un plateau plus dégagé, puis rapidement à l'étang de Bésines (1950 m). Après avoir remonté la rive gauche de l'étang, au niveau de sa plus faible largeur, prendre la direction du SE hors sentier, le long d'un petit ruisseau entre qui mène vers le refuge Claude Tudon. Continuer de monter en direction de la Portella de la Coma d'en Garcia (2534 m). De là, reprendre le sentier qui poursuit le long des crêtes dans un environnement de landes. Atteindre alors le Puig de Coma d'Or (2828 m), qui domine l'étang du Lanoux. Redescendre hors sentier vers l'étang en passant sous le barrage hydroélectrique. Reprendre le GR7 - GR107C - GRP tour du Carlit qui remonte la rive gauche de l'étang du Lanoux au milieu des landes à bruyères. Passer à côté de la petite cabane de Rouzet (2250 m). Continuer sur le GR10 en direction du Coll de Coma d'Agnel (2480 m). Redescendre dans un pierrier en suivant le GR10 jusqu'au refuge des Bésines. Continuer plein N toujours sur le GR10 vers la Portelle des Bésines (2333 m) et passer de l'autre côté dans un environnement assez minéral. Au fur et à mesure de la descente le long du GR10, la végétation reprend ses droits, et on longe désormais le ruisseau du Nabre qui s'élargit. Quelques minutes après être complètement rentré dans la forêt, trois petits bassins d'eau chaude naturelle se dévoilent sur la droite du sentier (1290 m). Le bain réparateur pris, il n'y a plus qu'à terminer les quelques hectomètres restants pour rallier le village de Merens-les-Vals en passant devant son église romane, jusqu'à la gare ferroviaire (1054 m).

Tour du pic de Nerassol

Très belle boucle en Haute-Ariège. Possible de la réaliser en un jours ou sur deux jours avec nuit à la cabane du Brougnic. Vous pouvez rallonger cette randonnée avec l’ascension du Pic de Nérasso, où vous retrouverez un cadre sauvage et bucolique, avec un joli étang du Siscar, propice à la baignade et la cascade du Saut du Taureau.

Gare d'Argeles sur mer à la Torre de la Macana

De la base de la tour de la Massane, vous aurez une belle vue sur la Côte Vermeille. À son sommet on peut voir un panorama de la plaine du Roussillon et de ses alentours. En effet, la Massane est un des sommets du massif des Albères.

Lac de Gaube et refuge des Oulettes de Gaube

Au départ du Pont d'Espagne, cette randonnée vous emmènera dans le Parc National des Pyrénées à la découverte du lac de Gaube et du refuge des Oulettes de Gaube d'où vous pourrez admirer le Vignemale, sommet des Pyrénées à 3298 m d'altitude. Et avec un peu de chance, vous pourrez voir des marmottes.

3 jours dans le parc des Pyrénées Centrales

Découverte du Parc National des Pyrénées (partie centrale) avec passage en Espagne, lacs, cols à 2600 m. Bien prendre en considération les dénivelés cumulés et les kilomètres à effectuer.

Les vallées de Gaube, d'Aratille et de Marcadau

Une boucle de 24 km à découvrir entre lacs, gaves, sommets, pins à crochets et faune sauvage.

Du Pont d'Espagne au refuge du Marcadau ou refuge Wallon

Très jolie randonnée assez longue et agréable. Si vous partez tôt et qu'il a neigé c'est une très agréable montée au refuge qui vous attend.

Massif Central

Le Puy de Sancy en circuit

Visite au point culminant du Massif Central

La vallée de Chaudefour en boucle depuis le Mont Dore

Comme pour monter au Sancy, en suivant les GR4 et GR30 depuis le Mont Dore, monter vers la Grande Cascade avant de sortir de la forêt et de rejoindre le Roc de Cuzeau. Continuer avec le chemin sur le plateau de la Durbisse. Poursuivre par les crêtes vers le Puy des Crebasses (1762 m). Prendre alors à gauche jusqu’à une zone humide et, à la côte 1429, de nouveau à droite pour descendre dans la vallée par les rochers de l’Aubiouze. Vues magnifiques sur la dent de la Rancune et le Crêt du Coq, juste devant. Remonter la vallée le long du sentier qui accompagne le ruisseau, la Biche, puis prendre la sente à gauche jusqu’à la cascade de la Biche. Pour sortir de la vallée, rejoindre le sentier principale qui passe le Rondaire et grimpe au flanc du Puy de Champgourdeix avant de rejoindre, par la crête (… et quelques escaliers!) le Puy de la Perdrix, le Puy Ferrand, le col de la Cabane, le Puy de Sancy. Retour au Mont Dore par l’W de la vallée de Dordogne par les crêtes du Puy de Cliergue avant de suivre le sentier, plus doucement, à travers bois jusqu’au Capucin d’où on rejoint facilement le Mont Dore.

Traversée du Plomb du Cantal du Lioran à Murat

Découverte d’une partie relativement peu connue des monts du Cantal, autour de leur sommet : le Plomb du Cantal (1855 m), qui est aussi le deuxième point culminant du Massif Central après le Puy de Sancy. Du Lioran, monter par la forêt vers le Rocher du Cerf et jusqu’en haut du domaine skiable de Super-Lioran (il existe aussi un téléski depuis la gare…). Prendre le GR4 vers le SE jusqu’à la crête de l’Aiguillon (1665 m) et le Puy du Rocher (1811 m). Continuer par le Pas des Alpins et suivre la crête jusqu’au sommet du Plomb du Cantal (1855 m). Prendre le GR4 à gauche (ESE) pour descendre vers Prat de Bouc (présence d’un gîte d'étape) avant de remonter au N vers le cirque de Chamalières et la forêt domaniale de Murat. Le GR passe par le col de la Molède (1330 m) où l’on peut prendre à droite ou à gauche pour rejoindre dans tous les cas Murat. Vous pouvez aussi passer par Albepierre-Bredons, village typique de la région, juste au SE du GR4 entre le Plomb du Cantal et Murat. Cette randonnée peut se faire en traversée du Lioran à Murat, ou en boucle depuis l’un ou l’autre de ces points de départ. Dans ce cas, il faudra sans doute prévoir un hébergement en fonction des horaires du train. Les infos données ci-dessus (distance, dénivelé) concernent la traversée dans le sens Lioran→ Murat.

  • Massif : Central
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 1 à 2 jours
  • Distance : 22 km
  • Difficulté : Moyenne
  • Dénivelé : 1100 m
  • Altitude min : 896 m
  • Altitude max : 1855 m

  • Infos TC :
    Train Paris Gare de Bercy - Lioran
    Cliquez ici pour retrouver les détails des horaires et des tarifs
    Trains par jour : 5
    Durée moyenne du trajet : 05H30
    Premier train : 07h01
    Dernier train : 16H01

  • Carte IGN : IGN 2435OT (secteur Lioran/Plomb du Cantal) et 2535OT (secteur Murat)

  • Cliquez ici pour retrouver les détails de cette randonnée
    Vous pouvez retrouver cette randonnée dans l'article "idées de sorties sans voiture autour du massif central"

Le tour de l’Aubrac en boucle à partir d’Aumont-Aubrac

Des plateaux du Mont Lozère au sommet de l’Aigoual

Une traversée originale des plateaux du Mont Lozère au sommet de l’Aigoual au cœur du Parc national des Cévennes et qui parcourt les tronçons de plusieurs GR (cartes IGN vivement conseillées)

  • Massif : Central
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 4 jours
  • Distance : 87 km
  • Difficulté : Difficile
  • Dénivelé : 4000 m
  • Altitude min : 605 m
  • Altitude max : 1565 m

  • Infos TC :
    Train Paris Gare de Lyon - Villefort
    Cliquez ici pour retrouver les détails des horaires et des tarifs
    Trains par jour : 10
    Durée moyenne du trajet : 04H00
    Premier train : 7h53
    Dernier train : 20H15

  • Carte IGN : IGN 2739OT / IGN 2740ET / IGN 2641 ET

  • Cliquez ici pour retrouver les détails de cette randonnée
    Vous pouvez retrouver cette randonnée dans l'article "idées de sorties sans voiture autour du massif central"

Le pic Cassini

Le Pic Cassini, second sommet du Mont Lozère après le Finiels (1699 m) est un champ de blocs granitiques sous lequel s’ouvre le profond cirque de Palhères, seul témoignage glaciaire de ce territoire. La traversée Genolhac/Villefort offre l’une des plus fortes dénivelées du Massif central

Sur le chemin de Stevenson (GR70)

A la découverte des Cévennes et du mythique chemin de Stevenson, sans âne !

Sortie autour du Mont Lozère

Visite au point culminant du Massif Central

Randonnée sur le massif adventif autour du Mont Dore

Belle randonnée qui fait découvrir trois belles cascades et de magnifiques panoramas sur le massif du Sancy et plus loin jusqu'à la chaîne des Puys.

Mont Gerbier de Jonc : tour et ascension

Le circuit proposé fait le tour et l'ascension du Gerbier de Jonc, dont le sommet offre une vue plongeante sur la montagne ardéchoise.

Massif du Jura

L'Échappée Jurassienne

  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : de 2 à 16 jours
  • Difficulté : Moyen/Sportif

Infos TC : Depuis Paris Gare de Lyon : TGV direct jusqu’à Dole (2h).
Retour depuis les différentes gares du parcours : Arc-et-Senans, Mouchard, Arbois, Poligny, Saint-Lothain, Lons-le-Saunier, Saint-Claude.

Description:
L’Échappée Jurassienne est une randonnée itinérante empruntant plusieurs GR® (59, 559, 5 et 9). Cette traversée du massif de 300 km entre Dole et Saint-Claude passe par des sites exceptionnels comme la Saline Royale d’Arc-et-Senans, la Grande Saline de Salins-les-Bains, le vignoble d’Arbois, la Reculée de Baume-les-Messieurs, les Cascades du Hérisson ou encore le belvédère des quatre lacs. De la plaine aux sommets, le parcours conduit aux stations des Rousses et des Monts Jura. Ce grand itinéraire pédestre peut s’adapter à différents niveaux en choisissant par exemple la durée du séjour (de deux jours à deux semaines) ou la longueur des étapes.

La Grande Traversée du Jura

  • Activité : Randonnée pédestre/ Vélo ou VTT
  • Durée : de 7 à 10 jours en randonnée pédestre ou 3 à 5 jours à vélo ou VTT
  • Difficulté : Moyen/Sportif

Infos TC : Depuis Paris Gare de Lyon : TGV jusqu’à Pontarlier avec correspondance à Frasne (3h).
Retour depuis les gares de Saint-Laurent-en-Grandvaux et de Bellegarde-sur-Valserine.

Description:Les Grandes Traversées du Jura proposent des itinéraires à pied, à vélo, VTT et même ski ou raquettes l'hiver. Traversant le massif sur plus de 380 km, il est toutefois possible de ne choisir qu’une ou plusieurs étapes. De Pontarlier à Bellegarde-sur-Valserine, les paysages défilent avec l’impressionnant Château de Joux, le lac de Saint-Point, le Parc Naturel Régional du Haut-Jura et les grands espaces du Bugey. Une variété d'hébergements permet de faire étape en pleine nature ou dans les villages typiques du massif.

La reculée des planches

Belle boucle au départ d'Arbois. Le cheminement proposé est une étape de "l'échappée jurassienne". La fin de la randonnée, permet d'approcher le vignoble. Un autre itinéraire, plus court, existe en passant par le fond de la Reculée.

Les crêtes du Jura

Entre alpages et forêts verdoyantes, 3 jours sur le GR Balcon du Léman..

Massif des Vosges

4 jours dans le Massif Vosgien, Hohneck, Grand Ballon

De Sainte-Marie-aux-mines à Willer sur Thur : belle randonnée dans le massif des Vosges. Un moyen de découvrir cette belle région

Sarrebourg-Abreschviller à vélo et promenade au rocher du Diable

Belle journée qui combine vélo et randonnée. Il est possible de ne faire que la partie vélo, ou de ne faire qu’une petite randonnée. Abreschviller est un village convivial et accueillant : petit train touristique, scierie à visiter, baignade possible au plan d’eau, camping etc.

Escalade au Kronthal et au Rocher du Lion

Un site majeur du Bas-Rhin, lieu réputé de par son magnifique grès rose d'une belle qualité et la diversité de mouvements proposés par les voies. Pour les plus affutés, rendez-vous au site principal de Kronthal et ses plus de 100 voies. On pourra notamment jeter un coup d'œil à son toit qui a fait rêver plus d'un grimpeur (Aloha 9a !). Pour les autres, on peut continuer jusqu'au rocher du Lion, en marchant 10 minutes de plus, un petit site familial et sympathique avec des voies plus accessibles d'une quinzaine de mètres. Idéal avec les enfants ou pour les débutants. Ce site d'escalade est un lieu où viennent se nicher des oiseaux. Pour un respect de tous, attention de ne pas violer leur intégrité.

Escalade à Klingenthal

Ce site d'escalade est un lieu où viennent se nicher des oiseaux. Pour un respect de tous, attention de ne pas violer leur intégrité.

Le Champ du feu et les Cascades de la Serva au départ de Rothau

Il s’agit d’une boucle permettant d’accéder au Champ-du-Feu qui est le point culminant du département du Bas-Rhin, sur lequel se trouve l’unique et familiale station de ski du département. Cette boucle fera découvrir le bucolique col de le Perheux (699 m) avec son vaste panorama sur les Vosges centrales. À la descente on pourra découvrir les rafraîchissantes Cascades de la Serva (754 m)

Les Vosges - Grand ballon et petit ballon (GR5 - 532)

3 jours en autonomie dans les Vosges en passant par le Grand Ballon et le Petit Ballon.

Boucle à vélo dans le massif forestier de La Petite Pierre

Au départ de la gare de Tieffenbach-Struth, prendre à gauche sur la D919 jusqu’à Frohmuhl. Au milieu du village, bifurquer à droite direction Hinsbourg sur la D251. Traversez le village en direction de La Petite Pierre (8 km), sur la D935 puis D135. C’est une route départementale bien ombragée. Vous arrivez sur La Petite Pierre qui mérite qu’on s’y attarde, il y a une cité médiévale fortifiée (Staedtel) à visiter. Prendre la direction d’Ingwiller (D7) pour sortir de La Petite Pierre. La route du Loosthal (à droite au centre de sauvegarde de la faune sauvage le « GORNA »). La route est un faux plat pendant 3 km avant de descendre sur Neuwiller-les-Saverne. Ville pittoresque qui mérite aussi qu’on s’y attarde. Récupérer la piste cyclable qui va à Dossenheim-sur-Zinsel. La route D133 qui longe la Zinsel en direction de Oberhof-Graifthal est une route dangereuse. Si vous avez des pneus qui acceptent un peu de tout terrain (piste forestière) préférez la route qui passe devant le camping (lieu-dit Auf dem Wacken sur la D219) et récupérer le chemin forestier parallèle à cette D133 où vous roulerez en forêt, sur des pistes peu accidentées, en sécurité jusqu’à Oberhof. Prenez la direction de Graufthal. Vous pouvez aller y faire un saut (2 km de détour) pour voir les maisons troglodytiques. Revenez sur vos pas, sur la D122 et D822 qui monte à Eschbourg. En prenant la direction du terrain de foot d’Eschbourg qui se trouve à l’écart du village, vous roulerez sur une route peu fréquentée et avec une belle vue sur les forêts des Vosges du N. Continuez sur cette route forestière qui file vers le N jusqu’à la D9 (attention ça circule!) prendre à gauche jusqu’à Petersbach, à l’entrée du village prendre à droite direction Struth (beau jardin à visiter au milieu du village, chez Pierre Richard), la route (D78) descend sur Tieffenbach-Struth où vous pouvez récupérer votre train !

Saverne, les cinq châteaux et rochers d’escalade de grès rose

Longer le canal suivre le GR5 (rectangle rouge), puis monter en traversant un faubourg pavillonnaire, et entrer dans la forêt jusqu’au château du Haut Barr. Passer devant la tour du télégraphe Chappe, puis aux châteaux du Grand et du petit Geroldseck. De la table des sorcières, aller à la tour du Brotsch édifiée par le club Vosgien : vue panoramique sur la région. Continuer sur le GR5 jusqu’à la grotte du Brotsch où l’on peut parfois voir des grimpeurs effectuer des traversées du toit de grès rose. Poursuivre sur le GR5, découverte d’une cuve de pierre et descendre jusqu’à la maison forestière de Schaeferplatz. Prendre la variante du GR par le rocher du hiboux et descendre jusqu’à la maison forestière Haberacker. Monter par le GR531 (rectangle bleu) jusqu’au château de l’Ochsenstein. Poursuivre jusqu’au Krappenfels (quelques voies d’escalade visibles), et arrivée sur le plateau, à la pierre des druides et un vestige de mur dit païen. Descente à Stambach en passant devant la fontaine Haememmerlin et la maisonnée de pierre. Traverser le canal et monter au Rappenfels (blocs), son point de vue, et visite de la grotte Saint-Vit. Le GR5 nous amène au 5° château de la randonnée, le Greifenstein. Descente jusqu’au canal et arrivée au cœur de Saverne à deux pas du palais des Rohan

Corse

Bergeries de Luviu et Monte Calva depuis le col d'Illarata

En Alta Rocca, dans la forêt de l'Ospédale, une belle randonnée qui commence par un chemin ombragé aux bergeries de Luviu, dans une belle clairière. Du Monte Calva, après une courte ascension, vouspourrez voir un panorama sur les deux versants de l'île, sur le S et la baie de Porto-Vecchio. Au Col d'Illarata (départ et retour), vers l'W, le beau sommet de la pointe du Diamant (1227 m) est parfaitement visible.

La vallée du Cavu

La vallée du Cavu se caractérise par la présence de vasques naturelles et de grandes dalles de granit blanchi aux formes arrondies le long de son parcours. La randonnée longe la rivière avant de rejoindre un discret sentier conduisant à un premier point de vue (401 m) puis à un second (509 m) d'où la vue panoramique s'étend sur le Cavu et le cirque montagneux de fond de vallée dominée par la Punta de Quercitello (1461 m). Vers l'E, vous pouvez également voir la baie de Pinarello.

Gorges du Tavignano et la Passerelle de Rossolinu

La Vallée du Tavignano est l'une des plus belles vallées de montagne de la Corse. Ony trouve une profonde gorge encaissée de rochers avec de nombreuses piscines. Au départ de Corte, seul un ancien sentier muletier bien conservé permet d'accéder dans les gorges très sauvages du Tavignano. À la passerelle di u Russulinu, on trouvera des vasques dans le torrent, rafraîchissement garanti lors de fortes chaleurs.

Arcu di u Scandulaghiu ou l'Arche de Corte

L’Arche de Corte ou Arcu di Scandulaghiu est une sculpture granitique situé à 1500 mètres d'altitude, surplombant la vallée du Tavignano. L'Arche est située entre la citadelle de Corte et le barrage de Calacuccia.

La Corse Étape 1: Corte au Refuge de Sega

Première étape de la randonnée de Corte à la mer, à la Marine de Porto. Ce premier jour est en constante montée jusqu'au Refuge de A Sega.

La Corse entre Montagne et Mer

Cette randonnée est une variante du Mare à Mare N. Vous partez de Corte, très jolie ville pour arriver au Golfe de Porto. Et vous pouvez faire une étape au Refuge de Sega, au Gîte d'Albertacce, au Col de Vergio à Evisa puis arriver à Porto.

Les glacières de Cardo

Cette balade au départ de Cardo, le village dans la ville dont est issue Bastia, permet au
randonneur de mieux comprendre le développement de l’ancienne cité des gouverneurs
génois, de constater de ses propres yeux qu’aux XVIe et XVIIe siècles ont produisait de
la glace exportée jusqu’à Pise avec les neiges de la Serra di Pigno, puis, cerise sur le
gâteau, de contempler d’en haut le golfe de St Florent, les Agriates, l’étang de Chiurlinu
et les îles de l’archipel toscan, Monte Cristo, Elba, Pianosa, Capraia…

Le tour du Mont d'Oru

Le Mont d'Oru
Le Mont d'Oru

Le monte d’Oru, haut de 2380 m est idéalement placé au centre de l’Île
de Beauté. Il permet par temps clair de contempler les deux côtes et
même d’apercevoir les îles de l’archipel toscan : Elbe et Monte Christo.
On passe de l’étage montagnard où dominent les pins laricci à l’adret et
les hêtres à l’ubac, à l’étage alpin où ne subsistent que quelques fleurs
endémiques dont l’emblématique immortelle des frimas ainsi que
d’étonnants névés estivaux, en passant par l’étage subalpin densément
couvert d’aulnes odorants, avec ça et là des sorbiers et autres érables.
La course est longue (env. 9 heures de marche en terrain caillouteux à
souhait, avec 1400 m de montée et autant de descente). Ne partir que
par beau temps et rebroussez chemin en cas d’orage !

Associated waypoints

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • en