Changer d'approche : Idées de sorties sans voiture dans le massif des Vosges

General

activities
categories: soft_mobility

article_type: collab

quality: great

Licence

Cet article présente une sélection d'itinéraires dans le massif des Vosges accessibles sans utiliser sa voiture.

Pour trouver des milliers d'autres idées de sorties du même type, quel que soit le massif visité, rendez-vous sur le portail changer d'approche.

Vous trouverez également des informations en vous rendant sur les sites du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et du Parc Naturel Régional des Vosges du N ainsi que sur le site Tourisme Lorraine. Mais également sur le site du massif des Vosges !

Le club Vosgien, crée en 1872, est un club visant à promouvoir et à développer la randonnée pédestre et autres activités de pleine nature. Leurs actions vont du balisage de plus de 20 000 km de sentiers dans le massif des Vosges (Alsace, Lorraine, Franche-Comté) à la formation de guides de randonnée et de marche nordique en passant par la protection et la valorisation de la nature, des paysages et du patrimoine.

Fédération du Club Vosgien
Fédération du Club Vosgien

Grâce à eux, tous le massif des Vosges bénéficie d'un balisage de qualité, régulièrement entretenu par les membres du club. Le système repose sur l'utilisation de signes géométriques et de quatre couleurs :

  • Le rectangle : les sentiers balisés d'un rectangle d'une seule couleur sillonnent les Vosges du N au S et constituent les grands parcours. Le rectangle rouge est utilisé pour le marquage du GR 53 -5.
  • Le losange : les sentiers départementaux et transfrontaliers, ou faisant le tour d'un pays, sont balisés de losanges. Durée : une semaine ou plus.
  • Les rectangles barrés de blanc : les rectangles barrés de blanc sont réservés aux accès des parcours balisés d'un rectangle ou d'un losange de même couleur.
  • Le disque : le disque est choisi pour des promenades circulaires pour des temps supérieurs à la demi-journée ou plus, mais peut aussi être utilisé sur certains parcours en ligne.
  • L'anneau : les anneaux sont utilisés pour les promenades circulaires ne dépassant pas les 3 à 4 heures de marche (1/2 journée).
  • Le chevalet, la croix, le triangle : ils sont utilisés pour baliser des sentiers de liaison et des petits itinéraires locaux.

Liste des sorties proposées:

Vosges du N

Traversée des Vosges du N

Etang de Hanau ( crédit photo : World Else )
Etang de Hanau ( crédit photo : World Else )
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée, Trail, Raquettes, VTT
  • Durée : une semaine
  • Difficulté : Facile (T2)
  • Infos TC : Nombreux accès en train ou bus aux départs et points de passage intermédiaires.
    Il s'agit de la traversée des forêts du PNR des Vosges du N, qui est le prélude de la Grande Traversée des Vosges. On va de château en château par des chemins boisés et des étangs.

Description de l'itinéraire - Exemple de sortie.
Autres liens: Le profil du GR5 entre Wissenbourg et Thann
Très bon descriptif sur tourisme67

Entre les Châteaux forts et les étangs du Pays de Bitche

Waldeck (crédit photo : Little Gypsy)
Waldeck (crédit photo : Little Gypsy)
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre (circuit 1)
  • Difficulté : facile
  • Durée : 2 heures
  • Distance : 7 km
  • Dénivelé : 180 mètres
  • Carte IGN : Top 25 : 3714 ET et 3713 ET
  • Infos TC : Ligne TER Bitche - Niederbronn - Haguenau (car) - Transport interurbain de la Moselle : www.tim57.com - Itinéraires en Alsace : www.vialsace.eu
    Description de l'itinéraire

Départ du parking situé rue Principale à Baerenthal
Du parking, remonter la rue Principale sur la gauche puis tourner à droite dans la rue du Ramstein. À hauteur de la digue du plan d’eau, tourner à gauche et remonter l’allée. Contourner ensuite l’étang de Baerenthal par la droite en passant par le lieu-dit Rosselhof. Au lieu-dit Fischerhof, monter sur la droite après le petit étang de pêche. En haut de la montée, emprunter le sentier qui monte à droite et débouche sur un large chemin forestier. Tourner à gauche pour le remonter. Au croisement, bifurquer à droite pour rejoindre le Silberbrunnel. Poursuivre jusqu’au col du Petit Dunkelthal. L’Erbsenfelsen (rocher remarquable) peut être aperçu au loin depuis le haut du rocher. Continuer en direction des ruines du Ramstein. L’accès au château se fait par les escaliers situés le long des parois rocheuses. Superbe panorama depuis la plateforme ! Descendre ensuite à Baerenthal en passant devant le souterrain du Ramstein. Arrivé au village, descendre la rue du Ramstein et tourner à gauche dans la rue Principale pour rejoindre le parking
Info TC à préciser (départ de la gare et pas du parking ?)

Waldeck (crédit photo : World Else)
Waldeck (crédit photo : World Else)
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre (circuit 2)
  • Difficulté : moyenne
  • Durée : 3 heures
  • Distance : 10 km
  • Dénivelé : 280 mètres
  • Carte IGN : Top 25 : 3713 ET
  • Infos TC : Ligne TER Bitche - Niederbronn - Haguenau (car) - Transport interurbain de la Moselle : www.tim57.com - Itinéraires en Alsace : www.vialsace.eu
    Description de l'itinéraire

Depuis l'étang de Hanau, se rendre à l’étang de Lieschbach. Le contourner puis monter aux ruines du Falkenstein. Retourner sur ses pas, et continuer en direction de la Maison Forestière du Schlossberg. Traverser prudemment la D 662 et emprunter le Chemin du Hoellenderthal. Après l’ancienne voie ferrée reliant Niederbronn-lesBains à Bitche, monter au col du Grand Dunkelthal puis rejoindre celui du Petit Dunkelthal. De là, possibilité de se rendre aux ruines du Ramstein. Revenir ensuite sur ses pas et poursuivre en direction de l’étang de Hanau.

  • Possibilité de combiner les circuits 1 et 2 à hauteur du col du petit Dunkelthal

Visite des châteaux de Fleckenstein et Froensbourg

Photographie de Martine Keller
Photographie de Martine Keller
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Distance : 7 km
  • Difficulté : facile
  • Carte IGN : 3814ET - Haguenau/Wissembourg/L'Outre-Forêt/Pnr des Vosges du N (Club Vosgien)
  • Infos TC : Fleckenstein est accessible par transport en commun à partir de la gare de Wissembourg grâce à la ligne TER A34 Strasbourg - Hagenau - Wissembourg - Neustadt, puis par la ligne 317 - Navette du château fort de Fleckenstein qui assure la correspondance en provenance de Landau et Strasbourg

Belle randonnée à faire avec des enfants car elle n’est pas excessivement longue (7 km). On peut pique-niquer au Froensbourg et terminer par la visite du site du Fleckenstein qui offre des activités ludiques et pédagogiques

Départ du parking du Fleckenstein. Suivre le sentier balisé rectangle rouge (GR53) depuis la maison forestière/musée/restaurant jusqu’au Froensbourg. On peut pique-niquer sur les terrasses du château du Froensbourg ou à l’abri des salles. Le château n’est accessible qu’à pied, il n’y a pas de restaurant et pas de point d’eau à proximité.
Revenir par le sentier balisé rectangle bleu. Entre les waypoints 1 et 2, en ce moment (mars 2011) le sentier est interdit pendant la semaine, et ceci pour quelques temps encore en raison de l’abattage d’arbres. Le dimanche, il n’y a pas de travaux, mais on doit faire des détours pour contourner les arbres à terre. A l’intersection de la route départementale, près de la douane, prendre le sentier balisé rouge/blanc/rouge direction Fleckenstein.

Retrouvez une description plus complète ainsi que d'autres itinéraires de ce type sur le site randonnées Partance.org de Martine Keller

Boucle à vélo dans le massif forestier de La Petite Pierre

939382
  • Massif : Vosges
  • Activité : Cyclotourisme
  • Durée : 6 heures
  • Distance : 50 km
  • Carte IGN : 3715OT Saverne/Sarrebourg/Roche de Dabo
  • Infos TC : Arrivée à Tieffenbach-Struth par le train depuis Strasbourg ou Sarreguemines. Fréquence d’environ 5 trains/jour.

Belle journée qui combine vélo et visites dans les villages des Vosges du N

Au départ de la gare de Tieffenbach-Struth, prendre à gauche sur la D919 jusqu’à Frohmuhl. Au milieu du village, bifurquer à droite direction Hinsbourg sur la D251. Traversez le village en direction de La Petite Pierre (8 km), sur la D935 puis D135. C’est une route départementale bien ombragée. Vous arrivez sur La Petite Pierre qui mérite qu’on s’y attarde, il y a une cité médiévale fortifiée (Staedtel) à visiter. Prendre la direction d’Ingwiller (D7) pour sortir de La Petite Pierre. La route du Loosthal (à droite au centre de sauvegarde de la faune sauvage le « GORNA »). La route est un faux plat pendant 3 km avant de descendre sur Neuwiller-les-Saverne. Ville pittoresque qui mérite aussi qu’on s’y attarde. Récupérer la piste cyclable qui va à Dossenheim-sur-Zinsel. La route D133 qui longe la Zinsel en direction de Oberhof-Graifthal est une route dangereuse. Si vous avez des pneus qui acceptent un peu de tout terrain (piste forestière) préférez la route qui passe devant le camping (lieu-dit Auf dem Wacken sur la D219) et récupérer le chemin forestier parallèle à cette D133 où vous roulerez en foret, sur des pistes peu accidentées, en sécurité jusqu’à Oberhof. Prenez la direction de Graufthal. Vous pouvez aller y faire un saut (2 km de détour) pour voir les maisons troglodytiques. Revenez sur vos pas, sur la D122 et D822 qui monte à Eschbourg. En prenant la direction du terrain de foot d’Eschbourg qui se trouve à l’écart du village, vous roulerez sur une route peu fréquentée et avec une belle vue sur les forêts des Vosges du N. Continuez sur cette route forestière qui file vers le N jusqu’à la D9 (attention ça circule!) prendre à gauche jusqu’à Petersbach, à l’entrée du village prendre à droite direction Struth (beau jardin à visiter au milieu du village, chez Pierre Richard), la route (D78) descend sur Tieffenbach-Struth où vous pouvez récupérer votre train !

  • Variantes de montée et/ou descente. Il est possible d’adapter le circuit selon les envies, le secteur regorge de petites routes et d’endroits sympathiques (un détour par Zittersheim, Erckartswiller ou Weiterswiller ne seront pas du temps perdu par exemple). Attention certaines départementales sont circulantes et potentiellement dangereuses

  • Info bonus : fiche circuits VTT au départ de la petite Pierre, éditée par la région Alsace, tourisme-alsace.com

Entre Alsace bossue et piémont des Vosges

Photographie de Martine Keller
Photographie de Martine Keller
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Type d'itinéraire : traversée
  • Distance : 21 km
  • Dénivelé négatif/positif : 637m/602m
  • Carte IGN : 3715OT - 3714ET
  • Infos TC : le départ de la randonnée se fait à Bouxwiller qui est desservi par la ligne TER A26 Haguenau - Obermodern - Saverne, ou la ligne TER A 25 Frohmul - Saverne ou encore la ligne TER A29 Mommenheim - Ettendorf - Bouxwiller, en correspondance avec la ligne TER A03 arrivant depuis Strasbourg. Le retour se fait depuis la commune de Saverne, de laquelle on peut facilement reprendre un TER à destination de Strasbourg, Nancy, ou encore Haguenau.

Très jolie balade variée, sans grandes difficultés, qui se découpe nettement en deux parties : la première offrant des points de vue sur les paysages d’Alsace bossue, vastes ondulations parsemées de villages et la deuxième moitié qui s’attaque au piémont des Vosges et amène le randonneur à travers un parcours forestier.

Départ à l'arrêt de bus (grand rue) de Bouxwiller. Prendre presque en face le boulevard du général Bolgert et le suivre jusqu'à une bifurcation située à 250 m. Prendre le sentier qui monte indiquant : sommet du Bastberg et Dossenheim. Monter jusqu'à l'abri, la croix et les tables d'orientation du sommet ; continuer tout droit pour descendre en suivant toujours le même balisage. Après une descente marquée de quelques coudes et intersections bien balisées, on arrive à une piste et un dépôt de grumes (troncs). Tourner à droite et suivre cette piste qui descend et sur laquelle on ne voit pas de balises. Arrivé sur une route (D59), continuer dans le même sens (ne pas prendre à gauche) et la suivre sur 300 mètres environ. Au niveau du virage, prendre un chemin qui part à gauche dans les champs et suivre le balisage anneau bleu jusqu'à Dossenheim. Entrer dans Dossenheim. Traverser la route principale et prendre la route D133 direction la Petite Pierre et Graufthal. À la sortie du village (800 m environ), au niveau du moulin Schweyer, traverser la Zinsel et prendre direction Ernolsheim. A la première bifurcation (après 150 m) prendre à droite et suivre la piste sur 280 m. Puis emprunter le petit sentier qui monte entre les arbres (direction Ernolsheim). Monter jusqu'à une bifurcation où on trouve un sentier balisé rectangle bleu (GR 531) direction rocher Daubenschlag. Passer successivement le rocher Daubenschlag, le château Warthenberg, l'oppidum, la croix de Langenthal, le Mont Saint Michel et Eckartswiller. A Eckartswiller, prendre à droite la route D115. À la fin du village, passer sous l'autoroute et immédiatement après, prendre le chemin qui se faufile dans les arbres en contrebas de la route. Le chemin descend directement à Saverne, terme de la randonnée.

Retrouvez une description plus complète ainsi que d'autres itinéraires de ce type sur le site randonnées Partance.org de Martine Keller

Vosges Centrales

Tour du Burgerwald, du Hirschberg, du Schlossberg et du Brotschberg à vélo

Rocher de Dabo, photographie Alexandre Goussard
Rocher de Dabo, photographie Alexandre Goussard
  • Massif : Vosges
  • Activité : Cyclotourisme
  • Durée : 3 heures
  • Infos TC : Arrivée à Saverne par le train depuis Strasbourg, Sarrebourg, Metz, Nancy. Fréquence environ 1x/heure
  • Carte IGN : 3715OT Saverne/Sarrebourg/Roche de Dabo

Belle ballade a vélo ombragée, idéale lors d’une belle et chaude journée d’été

Au départ de la Gare, rejoindre le canal et la piste cyclable en direction de Lutzelbourg, sur 5 km. Arrivé au lieu-dit « Stambach », prendre la direction du S sur la route forestière qui longe le Baerenbach. En été, c’est un lieu très ombragé, et fort sympathique : les enfants peuvent jouer dans l’eau, on y fait trempette, et il y a de nombreux lieux propices à des pique-niques.
La route monte lentement, 3 km après Stambach, à la patte d’oie, prendre à gauche.
Au « Haberacker » (maison forestière), vous êtes au point culminant de la promenade. Descendre en direction du Schaeferplatz (lieu de feu, barbecue, pique-nique possible). Rejoindre la route qui passe au pied du petit et du grand Geroldseck avant de filer sur Saverne.

Sarrebourg-Abreschviller à vélo et promenade au rocher du Diable

Highland cattle (crédit photo :Little Gypsy)
Highland cattle (crédit photo :Little Gypsy)
  • Massif : Vosges
  • Activité : Cyclotourisme/randonnée pédestre
  • Durée : 8 heures
  • Distance : 40 km en vélo et 10 km à pied
  • Carte IGN : 3715OT Saverne/Sarrebourg/Roche de Dabo
  • Infos TC : Arrivée à Sarrebourg par le train depuis Strasbourg, Saverne Metz, Nancy. Fréquence environ 1x/heure.

Belle journée qui combine vélo et rando. Il est possible de ne faire que la partie vélo, ou de ne faire qu’une petite rando. Abreschviller est un village convivial et accueillant : petit train touristique, scierie à visiter, baignade possible au plan d’eau, camping etc.

Description de l'itinéraire pédestre

Au départ de la gare de Sarrebourg, récupérer la piste cyclable (V52) qui descend le long de la Sarre vers le S, la voie cyclable est bien aménagée et passe par le moulin de la Hesse, Lorquin etc… en direction d’Abreschviller, à 20 km de Sarrebourg. Vous êtes quasiment aux sources de la Sarre rouge. Vous pouvez, à Abreschviller profiter du petit train touristique ou profiter de ce beau secteur à pied. Traversez Abreschviller en direction de Eigenthal-LeDonon, garez vos vélos proche du parking du restaurant de la Roche du Diable. Des sentiers de randonnées vous mèneront au rocher du Diable. À 5 min de là profitez d’un belvédère sur la vallée de la Sarre, suivez le balisage anneau rouge, en direction du hameau de « Nonnenbourg » et de St Léon. La grotte St Léon est une des plus grandes grottes observables dans les Vosges gréseuses. Le sentier au N de la D96 nous ramène là où sont garés les vélos. Plus que 20 km à pédaler jusqu’à la gare de Sarrebourg !

La randonnée des châteaux de Saverne jusqu’au Brotschberg

Photographie Alexandre Goussard
Photographie Alexandre Goussard

Près du col de Saverne dans le N des Vosges gréseuses, cette randonnée est composée de 2 boucles indépendantes situées de part et d'autre du canal de la Marne au Rhin. Outre la vue fabuleuse au sommet de la tour panoramique du Brotsch, découverte de quelques belvédères rocheux (Rappenfels, Rocher de St-Vit, Petit Krappenfels, Rocher Huck, Rocher du Brotsch) et châteaux ruinés (Greifenstein, Petit et Grand Geroldseck, Haut-Barr)

Balisage pour la boucle N : rectangle bleu (GR531), de Stambach jusqu’au croisement d’un chemin après le château du Greifenfels ; absent sur une portion de chemin de 750 mètres ; traits blancs sur arbres (limite de parcelle forestière) pour rejoindre le canal. Et pour la boucle S : carré blanc sur rectangle rouge de Stambach au Brotschberg ; rectangle rouge (GR53) du Brotschberg au château du Haut-Barr ; triangle rouge pour le retour à Stambach. Très bon balisage du Club vosgien, nombreuses indications directionnelles et altitudinales.

Retrouvez la description complète de l'itinéraire par Alexandre sur Altitude Rando

Saverne, les cinq châteaux et rochers d’escalade de grès rose (variante)

Château du grand Geroldseck, photographie Alexandre Goussard
Château du grand Geroldseck, photographie Alexandre Goussard
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée pédestre
  • Durée : 6/7 heures
  • Dénivelé : 1050 mètres
  • Longueur : 25 km
  • Altitude min/max : 184m/561m
  • Difficulté : Facile
  • Carte IGN : TOP 25 3715OT Saverne - Sarrebourg
  • Infos TC : Train jusqu'à la gare de Saverne avec la ligne TER 21 Strasbourg - Nancy. Ou encore le bus de la ligne régulière 420 de Wasselonne à Saverne.

Longer le canal suivre le GR5 (rectangle rouge), puis monter en traversant un faubourg pavillonnaire, et entrer dans la forêt jusqu’au château du Haut Barr. Passer devant la tour du télégraphe Chappe, puis aux châteaux du Grand et du petit Geroldseck. De la table des sorcières, aller à la tour du Brotsch édifiée par le club Vosgien : vue panoramique sur la région. Continuer sur le GR5 jusqu’à la grotte du Brotsch où l’on peut parfois voir des grimpeurs effectuer des traversées du toit de grès rose. Poursuivre sur le GR5, découverte d’une cuve de pierre et descendre jusqu’à la maison forestière de Schaeferplatz. Prendre la variante du GR par le rocher du hiboux et descendre jusqu’à la maison forestière Haberacker. Monter par le GR531 (rectangle bleu) jusqu’au château de l’Ochsenstein. Poursuivre jusqu’au Krappenfels (quelques voies d’escalade visibles), et arrivée sur le plateau, à la pierre des druides et un vestige de mur dit païen. Descente à Stambach en passant devant la fontaine Haememmerlin et la maisonnée de pierre. Traverser le canal et monter au Rappenfels (blocs), son point de vue, et visite de la grotte Saint-Vit. Le GR5 nous amène au 5° château de la randonnée, le Greifenstein. Descente jusqu’au canal et arrivée au cœur de Saverne à deux pas du palais des Rohan.

Randonnée aux Châteaux de l'Ortenbourg et de Ramstein

Photographie Jonathan Sokolowski
Photographie Jonathan Sokolowski

balade à la découverte de deux châteaux entre vignoble et montagne

La première partie de cette randonnée traverse le domaine viticole de Scherwiller, joliment coloré en ce mois de Septembre. En quittant le village par le S et suivant le sentier viticole, nous atteignons la petite chapelle de Taennelkreuz, située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Au niveau de la chappelle (208 mètres), nous bifurquons à droite et prenons un sentier en direction de la forêt et du château de l'Ortenbourg. Jonchée sur la pointe granitique d'une crête, cette ancienne forteresse de guerre à l'allure d'un vaisseau de pierre domine superbement l'entrée du val de Villé (439 mètres). L'édifice est encore un bon état et une visite s'y impose. Le château domine l'à pic sur trois côtés. Sur le quatrième, orienté au N, face à la montagne, un donjon pentagonal tout en granit, haut de 32 mètres, se dresse au-dessus d'un fossé creusé entre le château et la montagne. A travers les archères, la vue s'ouvre sur les ruines du Ramstein, situé 100 mètres en contrebas. Il fut sans doute édifié vers 1292 pour servir de base arrière lors du siège de l'Ortenbourg. Nous reprenons la randonnée et descendons vers le Ramstein. La pente est raide et en dix minutes, nous arrivons en vue de la ruine dont l'accès est interdit pour des raisons de sécurité. Du Ramstein, nous descendons à gauche en direction de la Huhnelmuhle. Le sentier descends en lacets jusqu'à une route. Tout de suite, nous prenons le chemin à gauche et continuons en forêt. Le chemin débouche alors sur les vignobles. Il ne nous reste plus qu'à rejoindre Dieffenthal.

  • Il est possible de partir pour une randonnée à la journée en rallongeant le circuit par un troisième château : le Bernstein

Retrouvez d'autres itinéraires de ce type sur le blog de Jonathan Sokolowski, Alidade.eu dédié aux voyages et à la randonnée !
Récrire le topo à une forme plus impersonnelle

Escalade au Kronthal et au Rocher du Lion

941065
  • Massif : Vosges
  • Activité : Escalade
  • Durée : 1 jour
  • Difficulté : 120 voies du 5b au 9a (méd. 7a) à Kronthal + 60 voies du 4b au 7b (méd. 5c) au Rocher du Lion
  • Infos TC : Accès à Kronthal : ligne 230 (Strasbourg <-> Wasselone), arrêt Kronthal.
    Accès également possible à vélo, en prenant la Véloroute du canal de la Bruche jusqu'à Molsheim, puis prenant au N vers Marlenheim (25 km).
  • Topo du site - Exemple de sortie
    Il est fortement conseillé de se procurer le topo papier pour une description plus complete de ces sites -et bien d'autres!-, sachant que cela contribue fortement à financer le (ré)équipement des voies.

Kronthal : Continuer 5-10 min en rive droite de la nationale, direction Wasselonne, parking juste après la taverne de Kobus.
Rocher du Lion : De là, remonter le chemin (triangle bleu à gauche en montant la route), suivre un petit muret (triangle jaune et cercle rouge), puis un petit chemin (triangle bleu).

Un site majeur du Bas-Rhin, lieu réputé de par son magnifique grès rose d'une belle qualité et la diversité de mouvements proposés par les voies. Pour les plus affutés, rendez-vous au site principal de Kronthal et ses plus de 100 voies. On pourra notamment jeter un coup d'œil à son toit qui a fait rêver plus d'un grimpeur (Aloha 9a !). Pour les autres, on peut continuer jusqu'au rocher du Lion, en marchant 10 minutes de plus, un petit site familial et sympathique avec des voies plus accessibles d'une quinzaine de mètres. Idéal avec les enfants ou pour les débutants. Topo Rocher du Lion

Ce site d'escalade est un lieu où viennent se nicher des oiseaux. Pour un respect de tous, attention de ne pas violer leur intégrité !

Vallée de la Bruche versant N, rocher de Mutzig et Donon

716318

Le Massif du Donon avec ses 1009 m d'altitude constitue le point culminant des Vosges Moyennes. Dès la préhistoire, parce qu'il est visible de loin, on lui attribue un caractère sacré qui ne le quittera plus. Comme pour d'autres massifs, l'aspect sauvage du lieu contribue au développement des légendes, mêlant mythe et réalité. Les Romains consacrèrent le site à Mercure

Variante par le N (vallon de la Hasel) pour ce sympathique sommet rocheux des Vosges gréseuses. Cette randonnée aux ambiances forestières diverses est embellie d'un cheminement sauvage et quasi hors sentier aux abords des sommets du Noll et du Narion, ainsi que d'une visite du joli Petit Katzenberg après passage de la Porte de Pierre.
Balisage du sentier : Rond bleu : de Gensbourg à Altmatt, aucun balisage : de Altmatt au sommet du Narion. Rectangle rouge (GR53) : du col du Narion à la Porte de Pierre. Cercle rouge : virée aller-retour vers le Petit Katzenberg. Croix orange : de la Porte de Pierre au col du Wildberg. Croix bleue : du col du Wildberg au carrefour coté 550 m. Rectangle orange (GR532) : du carrefour coté 550 m à Gensbourg

Retrouvez la description complète de l'itinéraire par Alexandre sur Altitude Rando

Mont Sainte Odile

Mont Saint Odile
Mont Saint Odile

Le Mont Sainte Odile est accessible par le Champ du Feu en suivant le GR5, par Barr ou par le chemin de Compostelle depuis Klingenthal. Il est possible de choisir une des six traversées entre ces accès, ou un aller-retour si on a décidé de faire l'approche à vélo par la route des vins

  • Infos bonus : le coin regorge de curiosités et de ruines telles que l'abbaye du Mont Sainte Odile le Rocher du Panorama, le Mur païen, la grotte des druides, les tombes Mérovingiennes, les ruines du Chateau de Landsberg... ainsi que des points de vue magnifiques sur la plaine d'Alsace.
    Culminant à 764 m d'altitude, le Mont Sainte-Odile abrite un monastère fondé approximativement en l'an 700 de notre ère par Odile de Hohenbourg, qui deviendra plus tard Sainte-Odile, patronne de l'Alsace. En contrebas du site jaillit la Source de Sainte-Odile qui possèderait des vertus curatives pour le traitement des maladies des yeux. Dominant la plaine, ce promontoire constitue donc un lieu de pélerinage très fréquenté.

Retrouvez plus d'informations sur le blog de Philippe Bertin et de l'association 123Gravir

Escalade à Klingenthal

337658
  • Massif : Vosges
  • Activité : Escalade
  • Durée : 1 jour
  • Difficulté : Du 5b au 7c
  • Hauteur Max : 35 mètres
  • Infos TC : De puis Strasbourg, prendre la ligne de bus ligne 257 (Strasbourg via Obernai ) et s'arrêter à Klingenthal. Autre solution : prendre le train jusqu'à Obernai puis la ligne 257.

Depuis l'arrêt Klingenthal, prendre la rue de la forêt (ou Wolfsgrub). La falaise se trouve juste à droite.

Topo du site
Il est fortement conseillé de se procurer le topo papier pour une description plus complète de ces sites -et bien d'autres!-, sachant que cela contribue fortement à financer le (ré)équipement des voies.

Ce site d'escalade est un lieu où viennent se nicher des oiseaux. Pour un respect de tous, attention de ne pas violer leur intégrité !

Randonnée de 3 jours dans les Vosges sur le GR5

942027
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 3 jours
  • Distance : 60 km
  • Difficulté : facile
  • Carte IGN au 1:100 000 série TOP 100 (référence TOP100122) Colmar - Mulhouse – Bâle

Randonnée de 60 km environ dans le parc naturel régional des ballons des Vosges. Elle vous fait passer par Ribeauvillé, le Grand Brézouard, la Tête des Faux, le lac Blanc, le Gazon du Faing, le Hohneck et les lacs de Schiessrothried et de Fischboededl

1er jour : Ribeauvillé-Aubure, dénivelé positif = 550 m (Ribeauvillé = 250 m / Aubure = 800 m)
Prendre le train jusqu'à Colmar Puis le car à la gare routière (ligne n°109 - coût du billet = moins de 4 €) devant la gare jusqu'au village typiquement alsacien de Ribeauvillé (300 m d'altitude) où on peut se ravitailler
Attention aucun car le dimanche et si vous optez pour le train, la gare de Ribeauvillé se trouve située à plus de 4 km du centre-ville

2e jour : Aubure - col du Calvaire = 24 km environ, dénivelé positif = 428 m (Aubure = 800 m / le Grand Brézouard = 1 228 m)
7h00 de marche d'Aubure à Tinfronce. Pas mal de dénivelés principalement en forêt. Peu de vues dégagées sur les Vosges. Partir d'Aubure sur la route direction Fréland. Arrivé au col du Fréland (830 m), prendre à droite la petite route qui, plus loin, deviendra route forestière. Passage par le Petit Brézouard (1 209 m) et le Grand Brézouard (1 228 m). Présence d'un abri sommaire où se réfugier (voire dormir) entre les deux sommets.
Dénivelé négatif = 538 m (le Grand Brézouard = 1 228 m / Le Bonhomme = 690 m) Au col de Bagenelles (904 m), jeter un coup d'œil sur la vallée de Sainte-Marie aux Mines typique des vallées glaciaires. Descente vers le village du Bonhomme (690 m) où il y a possibilité de commencer la rando ou bien de la finir car ce village est desservi par la ligne de bus n°145 Bonhomme/Orbey - Colmar
Dénivelé cumulé positif = 538 m (Le Bonhomme = 690 m / Tête des Faux = 1 208 m) Montée assez raide au-dessus de ce village en direction de la Tête des Faux. Après un bon dénivelé de plus de 200 m, le GR5 rejoint une allée forestière. À proximité du gîte d'étape du Devin, nous entrons dans ce qui fut un champ de bataille de la grande guerre de 14-18, celui de la Tête des Faux, sommet tenu par les Français après qu'ils en eurent chassé les Allemands en décembre 1914. Ces derniers ne parviendront jamais à les déloger. A côté de l'étang du Devin, se trouvent les ruines d'une station de pompage allemande car tout le secteur était tenu par l'armée impériale. Le GR quitte la route forestière pour grimper en longs lacets vers la Roche du Corbeau. Au pied de cette dernière, vous passez devant les restes d'un grand abri qui servait d'arrivée à un téléphérique. Puis, après un ultime lacet, vous arrivez à cette Roche du Corbeau qui a été transformée par les Allemands en fortin. De là jusqu'au sommet de la Tête des Faux, le sentier est bordé de nombreux vestiges de la guerre que la végétation recouvre peu à peu : tranchées, abris, murs, trous d'obus, chevaux de frise, barbelés, etc. Avant d'arriver à la Tête des Faux, des ruines imposantes d'un fortin allemand. Quelques dizaines de mètres plus loin, le GR arrive en secteur français. Au sommet de la Tête des Faux, on passe sur les restes d'un fortin français.
Dénivelé négatif = 64 m (Tête des Faux = 1 208 m / col du Calvaire = 1 144 m) Alors que le GR commence à descendre vers la petite Tête des Faux, il passe à côté d'un monument commémoratif. Avant d'arriver à la petite Tête des Faux, le sentier se transforme en sentier muletier qui servait à faciliter l'approvisionnement des troupes. Il débouche sur un carrefour où se trouve le cimetière Duchesne. 408 soldats français y reposent. De là vous êtes à 25 minutes du col du calvaire. Le GR se confond avec une route forestière sans dénivelé et en forêt. Lorsque j'ai fait la rando pour la première fois, j'ai passé la nuit au refuge de Tinfronce (1 110 m) mais il a fermé en 2011 ..... A la place, je vous conseille l'adresse de l'auberge de Blancrupt. Possibilité de demi- pension. N'oubliez pas de téléphoner pour réserver car il peut y avoir du monde. Au col, il faut prendre la route "direction Orbey". Blancrupt est 300 m plus bas.

3e jour : col du Calvaire - Metzeral = 24 km environ
7h00 de marche entre Tinfronce et la gare SNCF de Metzeral. C'est la partie la plus aérienne et la plus belle de la rando. Enfin des vues dégagées et plein de photos possibles. Du col, le GR part en direction du lac Blanc avant de monter rudement vers la réserve naturelle de Tanet - Gazon du Faing.
Dénivelé positif = 538 m (col du Calvaire = 1 144 m / Gazon du Faing = 1 300 m) On débouche sur une sorte de lande et le GR devient presque ... plat. Plus loin, à hauteur d'un cairn, un chemin sur la gauche vous emmène à un point de vue sur le lac Blanc (distance 200 m). Une table et une fontaine (en contrebas) vous y attende mais je vous conseille de marcher encore 600 m pour bénéficier d'une vue bien plus belle sur ce lac. Revenir sur vos pas pour retrouver les "hautes chaumes". Côté lorrain, elles s'étendent à perte de vue. Il faut atteindre le Soultzeren Eck (1 302 m) pour avoir une vue splendide sur le versant alsacien des Vosges, la vallée de Munster et le lac du Forlet en contrebas. De là, le GR se transforme en chemin de crêtes. Au passage, admirer les parois abruptes du cirque glaciaire du Forlet qui tranchent avec les pentes douces côté lorrain. On passe par le rocher des Taubenklangfelsen (1 299 m), le Gazon de Faîte (1 303 m) et le Ringbulh (1 302 m). Puis, on quitte la réserve naturelle.
Le sentier descend un peu, rejoint un court instant la route touristique des crêtes (1 25 m), traverse un bois puis remonte vers un nouveau sommet, le Tanet (1 292 m).
Dénivelé négatif = 153 m (Le Tanet = 1 292 m / col de la Schlucht = 1 139 m) Du Tanet jusqu'au col de La Schlucht (1 139 m), le GR chemine à travers bois et petits gazons sans grand dénivelé. Il faut attendre la descente vers le col pour faire souffrir les genoux ! De l'autre côté de la Schlucht, lente montée vers le Hohneck (1 362 m soit le 3e sommet du massif des Vosges) d'abord à travers une belle hêtraie puis des chaumes.
Dénivelé positif = 223 m (col de la Schlucht = 1 139 m / Hohneck = 1 362 m)
Dénivelé négatif = 882 m (Hohneck = 1 362 m / Metzeral = 480 m)
La descente à Metzeral, c'est un dénivelé important sans aucun passage délicat. Prendre le sentier en direction du col de Schaeferthal (1 228 m) et de la ferme auberge du Schiessroth. Une fontaine se trouve au bord du chemin peu après le début de la descente. Arrivé à la ferme auberge du Schiessroth (1 142 m), belle vue sur le Hohneck et la combe du Wormspel. De là, le sentier descend vigoureusement par de nombreux lacets jusqu'au lac de Schiessrothried (930 m). En fait, il s'agit d'un barrage. Traverser la digue pour descendre vers le joli lac de Fischboedle (794 m). Là encore, il s'agit d'un lac aménagé. Admirer la belle cascade qu'on aperçoit dans les arbres. Le GR continue sa descente. Juste en dessous du lac, il rejoint une route forestière. Un conseil, suivez la et laissez le GR partir à droite à moins que vous ayez envie d'aller jusqu'à Mittlach. Longue descente dans les arbres jusqu'à l'auberge et chalets de la Wormsa (500 m d'altitude). De là vous êtes à moins de 2 km de Metzeral par la route. Pour ceux qui ont encore un peu de courage, il y a le cimetière militaire du Chêne Millet - 2 630 soldats français et 2 soldats russes y sont enterrés - sur le versant de la montagne qui fait face à la vallée par laquelle vous venez d'arriver. Remonter la route direction Mittlach pendant au moins 1 km. Vous le verrez sur la gauche. Metzeral, trains quotidiens pour revenir en train à Colmar

Retrouvez le récit de cette rando sur http://www.hunza.pro/article-randonnee-de-3-jours-dans-les-vosges-sur-le-gr-5-106809803-html-108607438.html

Le Champ du feu et les Cascades de la Serva au départ de Rothau

Col de la Perheux
Col de la Perheux
  • Massif : Vosges
  • Activité : Vtt, randonnée pédestre, trail, raquette
  • Durée : Vtt 3 h, randonnée pédestre 6 h, raquettes 7 h
  • Difficulté : moyenne
  • Altitude min/max : 351 m / 1099 m
  • Dénivelé positif/négatif : 748 m / 748 m
  • Infos TC : Gare SNCF de Rothau, Vallée de la Bruche, Bas-Rhin (67). Accès TER direct depuis Strasbourg (TER Alsace ligne Strasbourg-Saales).

Il s’agit d’une boucle permettant d’accéder au Champ-du-Feu qui est le point culminant du département du Bas-Rhin, sur lequel se trouve l’unique et familiale station de ski du département. Cette boucle fera découvrir le bucolique col de le Perheux (699 m) avec son vaste panorama sur les Vosges centrales. A la descente on pourra découvrir les rafraîchissantes Cascades de la Serva (754 m)

  • Montée : Au départ de la gare SNCF de Rothau rejoindre le centre du village et passer devant l’église afin de commencer à suivre le balisage « cercle vert » Du Club Vosgien. Après les dernières maisons, on rejoint une piste forestière ombragé menant aux hauts du village de Wildersbach. Suivre la route en direction du Col de la Perheux (goudronnée quelques centaines de mètre puis en terre). Du col de la Perheux prendre le sentier direction Est vers le lieu-dit « le Haut des Monts » pour arriver après un passage en Forêt à La Serva (997 m). Traverser la route devant la Maison Departementale puis suivre le sentier balisé « croix verte » en direction du Col du Champs du Feu et de La Tour (1099 m).
  • Retour ou Descente : De La Tour du Champ-du-Feu prendre direction NE vers la Crètes des Myrtilles. Au point 1060 m (départ Ski de Fond) bifurquer à gauche, puis traverser les chaumes en direction de La Serva. Prendre ensuite le sentier balisé « triangle jaune » vers les Cascades de la Serva. Juste au-dessus des Cascades prendre en direction du Sentier Des Roches pour arriver au village de Neuviller-La-Roche. Regagner ensuite Rothau par le sentier longeant par endroit un canal baliser « triangle jaune ».

  • Variantes de montée : Il est possible à partir du col de la Perheux de monter à la Serva en passant par le village de Belmont afin de decouvrir l’architecture typique de la Vallée de la Bruche. Il est possible de raccourcir la randonnée en débutant la descente à partir de La Serva, sans monter jusqu’au sommet du Champ-du-Feu.

  • Remarque : Auberge (restauration/demi pension) au Col de la Perheux et à la Serva.

La Chaume des Veaux en raquettes à neige

Photographie Jonathan Sokolowski
Photographie Jonathan Sokolowski
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée raquette
  • Durée : 2 heures
  • Difficulté : T2
  • Altitude max : 1099 mètres
  • Dénivelé positif/négatif : 250 m / 250 m
  • Infos TC : Départ depuis le Champ du feu, la station est accessible l'hiver via la Navette des neiges aux départs de Strasbourg (via Obernai) : ligne 258, Schirmeck (via Saint-Blaise-la-Roche) : ligne 252, Barr (via Le Hohwald) : ligne 542, Sélestat (via Villé) : ligne 511. Toutes les horaires de la navette. Départ accessible en été au départ de Strasbourg via la ligne 257.

Le massif du Champ du Feu est un terrain idéal pour la pratique de la randonnée en raquettes à neige. Cette agréable sortie vous fera découvrir des paysages variés entre chaumes et forêts

Juste avant d'arriver au domaine du Champ du Feu, nous stationnons à proximité de la Tour du Champ du Feu, emblème de la station, et commençons notre balade au point 1070 mètres. Nous descendons la départementale D214 et coupons à gauche par une clairière en direction de Kaelberhuette, située au S de la Chaume des Veaux. Nous profitons d’une neige fraiche et tombée en abondance tôt cette année. Arrivés au niveau de la ferme, nous continuons en direction du SE et réalisons un demi-cercle en contournant un petit sommet boisé culminant à 978 mètres, pour ainsi revenir au niveau de la Chaume des Veaux au point 905. De retour dans cette partie à découvert, nous remontons en direction de l'auberge du Hochfeld, puis continuons plein N pour retrouver la forêt et les pistes de ski de fond. Il ne nous reste plus qu'à emprunter un des chemins forestier qui partent vers l'W pour retrouver la D214 et la Tour

Retrouvez d'autres itinéraires de ce type sur le blog de Jonathan Sokolowski, Alidade.eu dédié aux voyages et à la randonnée !

Il existe une variante de cet itinéraire, partant directement de Hohwald (toujours accessible par la navette dont les horaires sont en lien ci-dessus), dont le topo est ici.

Cascades et châteaux du Nideck, Baerenberg, Schneeberg par Oberhaslach

Photographie Alexandre Goussard
Photographie Alexandre Goussard
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : une journée
  • Difficulté : moyenne
  • Altitude max : 967 mètres
  • Dénivelé : 1255 mètres
  • Distance : 27,7km
  • Infos TC : Randonnée au départ de Oberhaslach, ligne de bus 251 de Urmatt gare à Oberhaslach, 4 allers-retours par jour toute l'année, correspondance avec les TER Molsheim - Strasbourg

Dans le vallon de la Hasel, une longue randonnée riche en découvertes : cascade, sommets, belvédères rocheux, ruines de châteaux et blocs de poudingue

Balisage très changeant mais présent sur la majeure partie du parcours. Panneaux directionnels aux principales bifurcations :
Triangle rouge : du parking à la cascade du Nideck.
Rectangle rouge (GR53) : de la cascade du Nideck au château inférieur du Nideck.
Rectangle jaune (GR532) : du château inférieur du Nideck à la route D218 (point coté 604 m).
Aucun balisage, de la route D218 au départ du sentier sur le Schlangenweg.
Triangle rouge : sentier quittant le Schlangenweg jusqu’au chemin sous la crête du Urstein.
Rectangle blanc dans un rectangle rouge : sentier d’accès à Urstein.
Croix rouge (+) : de Urstein au col du Hoellenwasen.
Aucun balisage, lors de la traversée du Baerenberg puis sur le cheminement de crête jusqu’au départ du sentier pour le Schneeberg.
Rectangle rouge (GR53) : sentier d’accès au Schneeberg puis descente jusqu’au refuge du Schneeberg.
Croix rouge (+) : du refuge du Schneeberg à la route forestière du Breitberg (point coté 673 m), via le carrefour des Pandours.
Croix rouge (X) : de la route forestière du Breitberg au rocher du Pfaffenlapp.
Aucun balisage, du rocher du Pfaffenlapp jusqu’à la crête située entre le Petit et le Grand Ringelberg.
Cercle bleu : circuit du Grand et Petit Ringelberg via le château ruiné du Hohenstein.
Rectangle bleu : de l’étang du Kasperlehep au carrefour du point coté 660 m.
Aucun balisage, du carrefour coté 660 m au parking.

Retrouvez la description complète de l'itinéraire par Alexandre sur Altitude Rando

Lac de la Maix et Tête du Coquin (837 m)

Photographie Philippe Bertin
Photographie Philippe Bertin
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 6 heures
  • Altitude max/min : 430m/840m
  • Dénivelé : 800 mètres
  • Carte IGN : 36160 OT
  • Infos TC : Départ de la randonnée à Moussey après la maison forestière de Haye Labbé, en venant de Saint-Dié prendre la ligne de bus régulière Livo-Vosges 66 Saint-Dié-des-Vosges - Senones - Belval.

Longue randonnée dans les très belles forêts vosgiennes de Val Senones et Bois Sauvages. La Tête du Coquin offre un large panorama à 360° sur la plaine de Lorraine au NE et les monts d’Alsace au SE. Le Lac de la Maix d’origine glaciaire est empreint de légendes, la plus célèbre étant celle du Diable violoneux

Emprunter un petit chemin qui monte en forêt, lorsqu'il rejoint la piste, prendre à droite sur environ 1 kilomètre et rejoindre la petite route montant au Col de Prayé. Remonter celle-ci vers la gauche pendant 500 m et emprunter alors vers la droite le Chemin des Italiens qui remonte pendant 3 km la rive gauche du ruisseau du Grand Bras. Au croisement des pistes, prendre à gauche, traverser la route du col et monter vers le Haut du Bon Dieu par un petit sentier. On rejoint un carrefour de pistes que l’on traverse pour descendre vers le Lac de la Maix par un sentier étroit, pas toujours bien marqué et glissant par endroits. On atteint la Chapelle de la Maix d’où on rejoint le lac vers la droite par des marches en pierres. Du lac, dont on peut aisément faire le tour, remonter par la piste sur 500 m en direction de la Fontaine Colas Lorrain jusqu’à une épingle. Prendre alors un sentier vers la droite puis remonter à gauche en direction de la fontaine. Poursuivre le sentier envahi par endroits par les joncs. Rejoindre un carrrefour de pistes et continuer tout droit pour rejoindre une route forestière plus large que l’on emprunte vers la droite sur 500 m pour atteindre Jardin David. Emprunter alors sur 4 km environ le Chemin de Bannes qui s’oriente vers le Coquin en passant par le Noir Brocard. On rejoint un carrefour de pistes et on poursuit vers le droite en direction du Coquin. A hauteur du carrefour du Calvaire du Coquin situé à gauche, monter à la Tête du même nom en aller-retour. Redescendre ensuite dans la vallée par un petit sentier qui rejoint rapidement une piste. Prendre à gauche et immédiatement à droite pour rejoindre à nouveau une piste située 1 km plus bas.Prendre alors vers la droite le Chemin Rouge qui nous ramène aux maisons forestières de Moussey.

Retrouvez d'autres itinéraires de ce type sur le blog de Philippe Bertin et de l'association 123Gravir

Haut Koenigsbourg

717906
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée, Trail, VTT
  • Durée : 1 jour
  • Difficulté : Facile
  • Infos TC : Accès par les deux versants : parking de Kintzheim côté plaine du Rhin et Arrêt SNCF Lièpvre côté Val d'Argent.
    Description de l'itinéraire.
  • Carte IGN IGN 3717ET Sélestat - Ribeauvillé - Haut-Kœnigsbourg - PNR des Ballons des Vosges

  • Infos Bonus : John Howe, célèbre illustrateur d'Héroic Fantasy, est charmé par l'ambiance mystérieuse du château du Haut Koenigsbourg lors de sa première visite dans les années 1980. Il s'en inspire pour dessiner la "citadelle de Minas Tirith" lorsqu'il se voit confier la direction artistique de la trilogie "Le Seigneur des Anneaux" de Peter Jackson
    to do: résumé iti

Traversée VTT bucolique entre Urmatt et Barr

Photographie Julien Stehly
Photographie Julien Stehly
  • Massif : Vosges
  • Activité : VTT
  • Durée : 3 heures
  • Distance : 40 km
  • Altitude min/max : 200m/780m
  • Dénivelé négatif/positif : 1580m/1540m
  • Infos TC : Départ de la gare d'Urmatt qu'il est possible de rallier avec la ligne TER A08, arrivée à Barr ou l'on peut reprendre la ligne TER A07 en direction de Strasbourg ou Sélestat

Jolie traversée le long des châteaux Alsaciens avec une montée un peu technique jusqu'au sommet du Heidenkopf

Départ de la gare d’Urmatt pour rallier Grendelbruch et poursuivre par une jolie traversée nous amenant au sommet du Heidenkopf (montée un peu technique). Après être passé sous le Mont Saint-Odile, la descente nous menera sur Barr, ou un train (1/2h le we) nous reprendra vers Sélestat, Molsheim ou Strasbourg. Au km 30, on peut virer au N par le Birkenfels (joli château) puis le Mont Saint-Odile et redescendre vers les château d’Ottrott pour rallier la joli ville d’Obernai qui concentre suffisamment de petit commerces pour trouver de quoi attendre confortablement le prochain train. A moins d’opter pour une piscine/sauna à l’O (500 m de la gare).

Hautes-Vosges

Le Taennchel par les trois châteaux

718094

Topo de l'itinéraire

Le site magique du Taennchel
Le massif du Taennchel, classé zone de silence, est un lieu magique où les rochers ont tous des formes bizarres. Partout, des signes attestent de la présence humaine sur ce site. Rochers à cupules par ci, inscriptions par là, comme par exemple les armoiries des seigneurs de Ribeaupierre ou de la confrérie des verriers Pour en savoir plus

Le sentier débute au N de la place de la république du village de Ribeauvillé. De là suivre le sentier (rectangle rouge) qui s'élève dans les vignes en direction d'une petite gloriette. Le chemin est évident et continu vers les 3 châteaux de Ribeauvillé : Le château de Saint-Ulrich : plus grand et intéressant des trois, à visiter absolument. Le château de Girsberg : à la même altitude que le précédent mais plus à l'E, beaucoup moins volumineux. Le château de Haut-Ribeaupierre : le plus haut des trois (et aussi le plus petit), c'est la tour posée au sommet. Ne se visite pas car l'accès est interdit du fait des risques d'effondrement. Une fois au Haut-Ribeaupierre redescendre au NW vers le col alt. 609 m et suivre le marquage (rouge-blanc-rouge puis rond rouge et blanc, chemin forestier) jusqu'au carrefour du Hasenclever. Depuis ce carrefour il est possible de rejoindre la crête soit par un raidillon directement à la Paix d'Udine, soit par un sentier plus doux et régulier en direction du Rocher Pointu, marquage rond rouge et blanc pour les 2 sentiers. Une fois sur la crête il est possible de se promener vers l'W jusqu'à la Roche des 3 Tables (point culminant du Taennchel) qui marque la fin de la crête. Pour le retour, prendre le chemin inverse et redescendre jusqu'à Ribeauvillé.

Traversée des Hautes-Vosges à skis

718122
  • Massif : Vosges
  • Activité : Ski de randonnée
  • Durée : 3 jours
  • Difficulté : dépend des pentes choisies.
  • Infos TC : Accès en train jusqu'à Remiremont, ensuite bus jusque St Maurice sur Moselle.
    Retour en bus (col de la Schlucht ou Collet ou Gérardmer) jusque Remiremont ou St Dié, ensuite train.

Exemple de sortie

Attention, la navette des neiges n'a pas circulé pendant l'hiver 2016 - 2017, vérifier qu'elle circule avant votre départ
**to do: résumé et info bonus (historique?)

Traversée Val d'Argent - Vall de Villé par les Roches des Fées

718292

Topo de la traversée

Du parking de Villé, prendre au S le chemin balisé en losange jaune en direction de Breitenau. On entre alors dans la forêt pour monter jusqu'au parkings du Col de Fouchy. De la prendre plein E le chemin qui suit la ligne de crête. On passe par le rocher de la Salière, puis la Roche des Fées. Continuer par la route forestière jusqu'au Rocher du Coucou, puis au chateau de Frankenbourg et son mur païen. Emprunter le chemin qui part à flanc vers l'W jusqu'à Lièpvre par le Chalmont.

Aspect TC: depuis le parking ?
* Remarque : Le parcours peut évidement se faire dans les deux sens !

La légende nous apprend que les fées voulurent construire ici un pont gigantesque au-dessus de la vallée de Sainte Marie pour rejoindre le massif du Taennchel. Elles commencèrent donc le travail en empilant les blocs qui forment actuellement les "Roches des Fées" Pour en savoir plus

Saint Maurice sur Moselle : ballon de Servance et ballon d’Alsace

Photographie Catherine Coulin
Photographie Catherine Coulin
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée pédestre
  • Durée : 6 heures
  • Distance : 20 km
  • Altitude min/max : 548m/1239m
  • Dénivelé : 1220 mètres
  • Carte IGN : Ballon d’Alsace 3520ET
  • Infos TC : Train jusqu’à Remiremont puis Autocar Ter ligne 08 Remiremont – Bussang, le départ se fait depuis l'arrêt de bus Saint Maurice sur Moselle.

Départ par le GR 533, étang de Presles, montée par la forêt au Ballon de Servance (1150 m) : Très beau point de vue sur la Vallée et brimbelles (variété de myrtilles) pour les gourmets. Passage devant un abri, puis au col du Luthier et au col du stalon. Montée (balisage triangle rouge) en passant devant le monument hommage aux démineurs, pour arriver au sommet du Ballon d’Alsace (1241 mètres), vue à 360° avec table d’orientation et par beau temps vue sur les alpes bernoises. Descente par le GR5 jusqu’à la Chaumière, emprunter le sentier balisé cercle bleu jusqu’à Ronde Tête (1 117 m). Le sentier des Roches de Morteville est escarpé et équipe de mains courantes et passerelles. Arrivés à la Jumenterie, descente sur Saint Maurice par un beau sentier balisé disque rouge. Arrivée à l’arrêt de l’autocar de la ligne Bussang – Remiremont.

Tour du Grand Ballon (1424 m) Massif des Vosges

Le Grand Ballon
Le Grand Ballon
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée pédestre
  • Durée : 4 jours
  • Difficulté : facile
  • Dénivelé positif : 785 m
  • Infos TC: Départ depuis le Grand Ballon, accessible depuis la gare de Thann via train tram Mulhouse-Thann. Le chalet hôtel du Grand Ballon se propose, sous réservation préalable, de venir vous chercher aux gares de Thann et de Willer sur Thur.
    Retour en bus depuis Guebwiller. Différentes lignes sont accessibles cf Transdev

Jour 1 : Petit détour au Lac du Ballon, afin d’apprécier les paysages et le calme. La balade se poursuit en longeant la route des crêtes jusqu’au Markstein, d’où vous pourrez admirer la vue sur le Grand Ballon et la vallée de la Thur. Distance : 13,7 km, dénivelé : 441 m
Jour 2 : Au départ du Markstein, avant de traverser les pistes de ski de la station, vous pourrez vous arrêter pour visiter la chapelle Notre Dame des Neiges, pour une petite pause patrimoine. En direction du Petit Ballon, cet itinéraire traverse de nombreux cols et sommets, comme le Klintzkopf, le Hilsenfirst, et le col d’Oberlauchen.
Distance : 13k m, dénivelé : 524 m
Jour 3 : Après avoir profité de la vue à 360° du Petit Ballon sur les vallées de Guebwiller, Munster et sur la chaîne du Hohneck et du Grand Ballon, amorcer la descente et vous apercevrez le cirque glaciaire du Petit Ballon. Des petits sentiers, entre bois et prairies, vignobles et montagne, vous emmèneront jusqu’au village de Soultzmatt, en passant par Wintzfelden et Osenbach. Infos : possibilités de s'arrêter aux vestiges du couvent de Schwartzenthann
Distance : 15,3 km, Dénivelé : 129 m
Jour 4 : Au départ de Soultzmatt, le long du Chemin de Croix du Val du Pâtre, possibilité de s'arrêter pour visiter les églises et chapelle de Soultzmatt, Val de Pâtre et Saint Gangolphe. Cette randonnée s’achève sur les chemins en balcon du vignoble de Guebwiller, d'où vous pourrez profiter des panoramas exceptionnels sur la vallée du Florival, le Grand et le Petit Ballon.

Réf cartes IGN 3619 OT et 3520 ET- environ 23 kms

to do: créer iti, faire résumé, info bonus

Ascension du Grand Ballon (1424 m) par la ferme du Grand Ballon, Judenhut et son lac

Col du Haag, photographie Sébastien Rucklin
Col du Haag, photographie Sébastien Rucklin
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée pédestre
  • Durée : 4 heures
  • Distance : 13,6km
  • Carte IGN : TOP25 3719 OT Grand-Ballon/Guebwiller/Munster
  • Infos TC : Le col Amic et le Grand Ballon sont tous deux accessibles grâce à la navette des Crêtes, cette dernière, mise en place par le Parc Naturel Régional du Ballon des Vosges, devrait circuler de mi-juin à mi-septembre 2018, tous les jours sauf les jours fériés ! Départ entre Col Amic (3,5 Km après le col) et le sommet Grand Ballon : petit parking à 1095 m d’altitude en contrebas de la ferme auberge du Grand ballon.

Tour et ascension pittoresques sur un sommet du massif des Vosges, sapinières, lac, gravières et chaumes, avec une vue superbe sur la plaine d'Alsace et les autres "ballons"

Départ du petit parking direction NE pour aller contourner à travers bois le Judenhut par son col à l’est à 973 m par fléchage Rouge/Blanc/Rouge puis peu après entrée en forêt par croix bleue. Compter 40 min pour 2,5km pour cette 1re étape. On repart sur le fléchage Rouge-Blanc-Rouge direction NW puis W pour une douce et régulière montée d’environ 2 km tout à travers bois jusque vers 1200 m. Laisser le Grand Ballon à gauche puis redescendre doucement sur la magnifique chaume de la ferme auberge de Roedelen. La sortie de la chaume se fait raidement par une sapinière bien dense pour arriver plus doucement vers la ferme auberge de Gustiberg à 978 m. Compter 1H10 pour ces 4,5km depuis le Col de Judenhut. On repart derrière le refuge par une route forestière, croix bleue, direction SE puis S pour le lac du Ballon à 992 m à environ 1,5km. Contourner le lac par la droite donc l’W puisque l’on arrive du N et peu avant l’opposé, monter raide à droite pour Col de Haag (1233 m) annoncé à 2 km, Grand Ballon (1424 m) à 3,5km, par fléchage Rouge-Blanc-Rouge & carré jaune. Compter 1 h 15 pour le Col de Haag du refuge Gustiberg. A l’attaque du sommet par son sans doute plus beau profil, l’W, petit sentier à flanc de coteau d’herbes en pierriers. Pousser jusqu’à l’observatoire et faire le tour panoramique ! Compter 40 min de Haag soit 1H45, 5 km et 432 D+ de Gustiberg. La descente ne prendra que 15 min par le GR5 jusqu’au départ en passant par restau du Grand Ballon et piste bleue.

Retrouvez une description plus complète ainsi que d'autres itinéraires de ce type sur la page Altituderando de Sébastien Rucklin

Le Bâa, Orbey, Tour du Faudé, Col de Bermont et Barischire en boucle par Lapoutroie

Photographie VivelaMontagne
Photographie VivelaMontagne
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée pédestre
  • Durée : 3 ou 4 heures
  • Dénivelé : 360 mètres
  • Altitude min/max : 425 m/773 m
  • Carte IGN : 3718OT - Colmar/Kaysersberg/Le Bonhomme/Pnr des Ballons des Vosges (Club Vosgien)
  • Infos TC : Randonnée au départ de la commune de Lapoutroie, si vous arrivez de Colmar prendre la ligne de bus régulière Haute-Alsace 145 Colmar - Orbey - Le Bonhomme. Ou depuis Ribeauvillé, ligne de bus régulière Haute-Alsace 147 Le Bonhomme - Ribeauvillé

Cette rando se situe en plein pays welche, qui offre d'abondantes vues dégagées, grâce à l'activité agricole importante qui a façonné des paysages non exclusivement boisés (à l'inverse de la majeure partie du massif des Vosges). La Tour du Faudé offre une belle vue à 360°. Le retour, par le Col de Bermont puis par la route balcon jusqu'à Barischire, offre une magnifique vue dégagée, notamment vers le Grand Faudé et sa tour. Ce chemin du retour est d'ailleurs ponctué de nombreux bancs idéalement placés qui bénéficient de cette vue imprenable

En dehors de la vue à la Tour du Faudé, la vue est très belle à de nombreux endroits ! En s’éloignant de Lapoutroie sur le Chemin du Bâa, la vue arrière est sympa vers Lapoutroie et le sommet de le Grande Roche. Peu avant d’arriver au Bâa, la vue au NE vers le Kalblin et la Vallée de Kaysersberg est sympa, avec un verger en forte pente au 1er plan (bien photogénique en cas de givre et sûrement aussi au moment de la floraison). Après la redescente de la Tour du Faudé, la portion de route qui mène au Col de Bermont offre de très beaux points de vue sur un peu plus de 500 m. Du Col de Bermont à Barischire, la route balcon (à l’altitude quasi-constante de 650 m) offre une superbe vue dégagée tout du long à part dans le tout petit bout de forêt peu avant Barischire.
Résumé des grandes étapes :
Etape 1 : Église de Lapoutroie - Lieu-dit "Le Bâa"
Etape 2 : Le Bâa - Stade de foot de la Camme sur les hauteurs d’Orbey
Etape 3 : Stade de la Camme - Tour du Faudé
Etape 4 : Tour du Faudé - Col de Bermont
Etape 5 : Col de Bermont - Barischire
Etape 6 : Barischire - Église de Lapoutroie

Retrouvez la description complète de l'itinéraire par VivelaMontagne sur Altitude Rando

Sortie raquettes au Hohneck (1363 m)

Photographie Jonathan Sokolowski
Photographie Jonathan Sokolowski
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée raquette
  • Durée : 1 demi - journée
  • Difficulté : facile
  • Dénivelé positif : 420 mètres
  • Altitude max : 1363 m (Le Hohneck)
  • Infos TC : Depuis Remiremont (accessible en train TER) prendre le bus 3 de la ligne Livo jusqu'à La Bresse. Une fois arrivée à La Bresse, des bus hivernaux sont mis à disposition pour circuler dans la ville avec possibilité de se faire poser en contre-bas du Hohneck
    Depuis le col de la Schlucht : Ligne 1B des bus Livo Vosges, ligne Remiremont - Gerardmer - Munster, la navette fait un arrêt au col de la Schlucht
    attention horaires valables du 04 septembre au 31 décembre 2017 !

Sortie sur le terrain pour une rando raquettes. Dès le départ, des sous-bois de rêve : sapins royaux, lourds de givre et de neige vous accueillent. Des panneaux indicateurs, hérissés de banderoles de neige et de glace, vous accompagnent, vers des corniches (cirque glaciaire du Frankenthal). Puis, c’est l’arrivée au sommet du Hohneck, saupoudré de sucre glace

Le départ/arrivée peut se faire au col de la Schlucht. De là on suit le GR5 en direction des Trois Fours puis du col de Falimont. Au col on prend la direction du Hohneck pour la vue puis on revient vers le col par un autre sentier et on descend vers la chaume du Chitelet via le col de Thiaville. Depuis le Chitelet, un sentier nous conduit au Collet et du Collet, un chemin nous ramène au col de la Schlucht.

La Tête des Faux (1208 m) en raquettes

Photographie Benoit de la Terre vue des cîmes
Photographie Benoit de la Terre vue des cîmes
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée raquette
  • Durée : 1 journée sans se presser
  • Difficulté : T2
  • Dénivelé : 470 mètres
  • Altitude min/max : 835 m / 1216 m
  • Carte IGN : TOP 25 3718 OT COLMAR KAYSETSBERG Le Bonhomme PNR des Ballons des Vosges
  • Infos TC : Navette des Crêtes entre la gare SNCF de Colmar et la station du Lac Blanc (col du Calvaire). Ligne opérée par le PNR des Ballons des Vosges. Les horaires d’hiver 2018 ne sont pas encore disponibles.

Randonnée raquettes mémorielle sur l’un des champs de bataille de la Grande Guerre en partant de la station du Lac Blanc.
Le panorama depuis la Tête des Faux et la Tête des Immerlins permet d’embrasser toutes les Vosges du N

Départ du col du Calvaire (1144 m). Prendre dans un premier temps l’itinéraire raquettes de la station du Lac Blanc, en direction du lac du Devin. On coupe deux pistes d’alpin, puis l’itinéraire passe à proximité du refuge de Tinfonce avant de se poursuivre en forêt.
Après une heure de marche, on arrive au gîte de l’Etang du Devin où l’on peut se restaurer. Quelques temps après le gîte, on croise un premier cimetière militaire allemand datant de la Première Guerre mondiale, puis l’étang du Devin (926 m). À partir de là, il faut quitter l’itinéraire raquettes de la station pour commencer l’ascension de la Tête des Faux. Poursuivre en suivant les rectangles rouges du balisage du Club Vosgien correspondant au GR5 (celui qui parcourt les crêtes des Vosges du N au S). On passe à proximité de l’ancienne gare du téléphérique militaire allemand de la Roche du Corbeau puis le sommet de la Tête des Faux. Le parcours se poursuit ensuite en direction du cimetière Duchesne, où près de quatre cent huit soldats français sont inhumés. Puis l’itinéraire repart à la montée en empruntant le GR 532 que l’on suit facilement grâce aux rectangles jaunes accrochés aux arbres afin de rejoindre la Tête des Immerlins (1216 m).Pour revenir au col du Calvaire, il suffit juste de suivre la ligne de crête passant par la Petite Tête des Immerlins (marquage toujours avec des rectangles jaunes).

  • Info bonus : Le sommet de la Tête des Faux domine de ses 1219 m les villages du Bonhomme, de Lapoutroie et d'Orbey et surtout le col du Bonhomme considéré en 1914 par les Français comme stratégique. Il fut l'objet d'une brève, mais terrible bataille où les hommes des 28e et 30e bataillons de chasseurs alpins (BCA) gagnèrent leur surnom de "Diables bleus". Pour en savoir plus

Retrouvez d'autres itinéraires de ce type sur le site randonnée La Terre vue des cîmes !

De la vallée de Schirmeck à la vallée de Munster en VTT

Sommet du  Rothenbachkopf, photographie Franck Hidvegi
Sommet du Rothenbachkopf, photographie Franck Hidvegi
  • Massif : Vosges
  • Activité : VTT
  • Durée : 1 ou 2 jours
  • Type d'itinéraire : traversée
  • Dénivelé : 2700 mètres
  • Altitude min/max : 360m/1300m
  • Distance : 90 km
  • Infos TC : Le départ de la traversée s'effectue à Saales, accessible par la ligne TER A08 Strasbourg - Saales - Saint-Diè-des-Vosges (1/h en semaine, 1/2h le week-end). Retour par Wihr-au-Val-Soultzbach, arrêt se trouvant sur la ligne TER A19 Colmar - Munster - Metzeral, où par Kruth desservi par la ligne TER A17 Mulhouse - Thann - Kruth.

Itinéraire permettant de relier la vallée de Schirmeck (Saales) à la vallée de Munster, faisable en 1 ou 2 jours

La première partie est très (trop?) roulante, mais permet d’accéder tranquillement aux sommets. Sur la version 2 jours, plusieurs cabanes ou refuges permettent de passer la nuit sur les hauts de Sainte Marie aux mines (refuge du col des Bagenelles, auberge du Haïcot, baraque de l'étoile, cabane St Hubert, etc.). La seconde partie peut être très technique. On laissera tomber la montée au Tanet si l’idée de porter son vélo ne suscite pas d’enthousiasme. On peut très facilement raccourcir l’itinéraire en descendant sur Munster directement depuis le Hohneck (joli descente technique vers le Petit Hohneck, Schiessrothried et Fischboedel, ou au contraire rallonger en allant chercher les belles descentes depuis le petit Ballon jusque Wihr-au-Val. Ou bien poursuivre jusqu’à la Vallée de Thann (Kruth), elle aussi très bien desservie par la SNCF.

Les 4 Lacs : Lac Vert, Lac Forlet, Lac Noir et Lac Blanc.

Lac blanc, photographie Les Boucs en train
Lac blanc, photographie Les Boucs en train
Lac vert, photographie Les Boucs en train
Lac vert, photographie Les Boucs en train
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée
  • Durée : 1 journée ( 6 H / 19,6 KM )
  • Difficulté : moyen
  • Dénivelé positif : 584 mètres
  • Infos TC : La ligne régulière 248 Colmar - Munster - Soultzeren vous déposera en contrebas du parking du Tanet (Lac vert), descendre à l’arrêt « Soultzeren – Mairie » (si vous voulez passer dans le centre du village pour vous restaurer) ou « Soultzeren – Restaurant du Pont », qui vous déposera un peu plus haut ! Horaires valables à compter du 1er janver 2017
  • Carte IGN: 3618 ET – Départ : parking du Lac Vert (1292 m)

Descendez de suite sur le Lac Vert (1053 m), puis empruntez le sentier balisé, en direction du Lac Forlet ou des Truites (1065 m) via la ferme Gaertlesrain. Suivez alors la direction du Lac Noir via Les Hautes Huttes. Vous pouvez si vous le souhaitez, vous arrêter au Chalet des Amis de la Nature un piquenique bien mérité. Repartez sur la digue pour le Lac Blanc, puis suivez la remontée sur le Gazon du Faing (1306 m). Attention, il s'agit d'une remontée sportive : câbles, mains courantes… mais l'itinéraire vous permet de profiter de points de vue superbes. (Rocher Hans et sa vierge). Retour par le sentier des crêtes (GR 5)
A savoir : tous les lacs vosgiens sont des lacs naturels rehaussés par des digues

Bonus : Randonnée au Lac blanc par les Boucs en train

  • Durée : 5 heures 30
  • Distance : 17,5km (boucle)
  • Dénivelé positif/négatif : 786m/774m
  • Infos TC : De la gare de Colmar, il suffit de prendre le bus n°145 et de descendre à l’arrêt « Orbey – Pompiers ». Attention, pour le retour, il faudra partir de la mairie et non des pompiers.

Le Lac Blanc est un lac artificiel des Vosges, se situant à 1055 m d’altitude. Il est relié au Lac Noir, qui représente une source d’électricité, grâce à sa centrale hydroélectrique

Bonus : Randonnée au Lac Vert en hiver par les Boucs en train

  • Durée : 3 heures 30
  • Distance : 11 km (aller-retour)
  • Dénivelé positif/négatif : 566m/566m
  • Infos TC : L’arrêt de bus se situe en face de la gare de Colmar (ou celle de Munster), il vous suffit de prendre le bus de la ligne Haute Alsace n°248, en direction de Soultzeren, et de descendre à l’arrêt « Soultzeren – Mairie » (si vous voulez passer dans le centre du village pour vous restaurer) ou « Soultzeren – Restaurant du Pont », qui vous déposera un peu plus haut.

la randonnée a été effectué durant l’hiver, ce qui rendait l’orientation un peu plus compliquée. Un balisage est malgré tout indiqué quand vous êtes dans Soultzeren, n’hésitez pas à le suivre. Plusieurs randonnées peuvent ensuite se poursuivre au départ du Lac Vert, dont le Lac du Forlet.

Cascade de glace au Lac Blanc

Cascade de glace au Lac Blanc
Cascade de glace au Lac Blanc

Navette des neiges. Attention la navette des neiges ne fonctionnait pas durant l'hiver 2016 - 2017

On parle des conditions sur le forum.

to do: résumé + info bonus zone protégée

Quatre jours dans le Massif des Vosges, Hohneck, Grand Ballon

Col de Falimont, Photographie le Marcheur et son chien
Col de Falimont, Photographie le Marcheur et son chien
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée
  • Durée : 3 jours et plus
  • Dénivelé : 2700 mètres
  • Cartes IGN : 3617 ET, 3718 OT, 3618 OT, 3619 OT, et 3620 ET
  • Infos TC : Traversée pédestre de Sainte-Marie-aux-Mines jusqu'à Willer-sur-Thur, pour revenir ensuite à votre point de départ en transports en commun prendre la ligne TER A 17 Mulhouse - Thann - Kruth au départ de Willer-sur-Thur, puis la ligne TER A02a Strasbourg - Sélestat - Colmar - Mulhouse jusqu'à Sélestat. Puis un car vous emmènera jusqu'à Sainte-Marie-Aux-Mines grâce à la ligne A20 Sélestat - Sainte-Marie-aux-Mines - Saint-Dié-des-Vosges

De Sainte-Marie-aux-mines à Willer sur Thur : belle randonnée dans le massif des Vosges. Entre 6 h et 7h30 de marche par jour. Un moyen de découvrir cette belle région

Le départ se situe à l’intersection de la D456 et de la D48 dans le haut du village. Suivre la D48 jusqu’à Echery puis prendre le balisage rond rouge.
1er jour : Sainte-Marie-Aux-Mines - étang du Devin (commune de Lapoutroie), environ 18 km - montée 1002 m, descente 458 m - 6h00 de marche.
2e jour : Etang du Devin - Le pied du Hohneck, montée 803 m, descente 485 m - environ 22 km - 7h30 de marche.
3e jour : Le Hohneck - Le Markstein, montée 493 m, descente 588 m - environ 16 km - 6 h de marche.
4e jour : Le Markstein - Willer-Sur-Thur, montée 415 m, descente 1233 m - environ 18 km - 6h30 de marche.

Retrouvez la description complète de l'itinéraire par Roger sur Altitude Rando

Sentier des Roches - Sentier de la Bloy - Sentier du facteur - Lac du Schiessrothried

Photographie Jonathan Sokolowski
Photographie Jonathan Sokolowski
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée
  • Durée : 1 demi-journée
  • Difficulté : moyen
  • Dénivelé positif : 745 mètres
  • Infos TC: Le sentier des Roches est situé à côté du Col de Schlucht. Ce dernier est accessible grâce à la navette de la route des Crêtes, en circulation certains mercredi et tous les dimanche du 16 juillet au 27 août 2017. Plus d'info : http://www.parc-ballons-vosges.fr/navette-des-cretes/ . Navette des Crêtes : le contrat de la navette des crêtes est reconduit tous les ans au mois de mars, ne pas oublier de vérifier leur état de circulation avant le départ ! Attention il n'y aura plus qu'un aller-retour du 24 février au 4 mars 2018: 1 aller le matin / 1 retour le soir, plus d'infos

Réservé aux pieds sûrs, du fait de sa technicité, le Sentier des Roches est probablement le sentier le plus difficile des Vosges. Avec un temps de marche d’environ 3 h 30, cette boucle offre un panorama splendide sur les Vosges, la plaine d'Alsace et la Forêt-Noire.
Attention : le sentier des roches est interdit d'accès en hiver !

On y accède à partir du col de la Schlucht. La partie difficile dure environ une heure et demie. Pas d’escalade mais quelques passages diffciles pour les visiteurs. Le chemin est étroit, au bord de la falaise, assez humide par endroits, mais des mains courantes sont placées le long de la paroi pour assurer les promeneurs. Nous continuons sur le Sentier de la Bloy qui descend jusqu'à l'auberge de la Frankental, endroit idéal pour une pause pique-nique. Nous reprenons et montons au col de Schaeferthal (1228 mètres). A mi-chemin, il est possible de faire un aller-retour jusqu'à la grotte Dagobert. La montée jusqu'au Hohneck (1363 mètres) est plus douce et la seconde partie de la journée est plus facile puisque le retour au col de la Schlucht se fera par un paisible sentier évoluant à travers chaumes, le long des crêtes.

Retrouvez d'autres itinéraires de ce type sur le blog de Jonathan Sokolowski, Alidade.eu dédié aux voyages et à la randonnée !

Traversée des crêtes

Les crêtes depuis Mittlach, photographie Jonathan Sokolowski
Les crêtes depuis Mittlach, photographie Jonathan Sokolowski

Topo traversée des crêtes par les 13 sommets de 1300m - Topo de traversée St Amarin -> Metzeral

Un itinéraire esthétique, modulable à souhait selon la saison et la forme physique. Par beau temps clair, on peut admirer la chaîne des Alpes du Mont Blanc au Dachstein, en passant par le triptyque Eiger, Jungfrau et Mönch. Par temps dégagé, on profitera déjà de cette frontière naturelle entre Alsace et Lorraine, avec une vue sur les deux versants du massif des Vosges, et sur son jumeau germanique: la Forêt Noire et son point culminant le Feldberg. De plus, il y a de nombreux gîtes/cabanes pour faire des étapes. C'est une des parties de la Grande Traversée des Vosges

Traversée des crêtes de Mittlach à Rainkopf : Cette randonnée de deux jours nous a permis de découvrir le cœur des Hautes-Vosges en bivouaquant sur les crêtes. De Mittlach, il faut prendre le GR5 qui longe la colline de Burgkoepfle, puis s’engouffrer dans la vallée de la Wormsa et monter jusqu’au lac de Schiessrothried. Un petit arrêt au lac nous permet de nous restaurer avant l’ascension jusqu’au Petit Hohneck (1289 mètres). Du Petit Hohneck, nous profitons de la vue sur la plaine d’Alsace et le lac de Schiessrothried en contrebas. Le Hohneck (1363 mètres) et son auberge ne sont plus très loin ; l’idéal pour une pause déjeuner. Nous continuons notre marche sur les crêtes en prenant la direction du Kastelberg. Puis nous établissons notre bivouac, en bordure de bois, à quelques mètres de la ferme-auberge Ferschmuss
Traversée des crêtes de Rainkopf à Mittlach : Après une nuit bien fraîche, nous partons tôt pour assister au lever du soleil au sommet du Rainkopf (1305 mètres). La vue sur le lac d’Altenweiher est splendide. Puis, nous rejoignons les hauteurs du Rothenbachkopf (1316 mètres), un endroit fort tranquille pour prendre le petit-déjeuner. Arrivés au Schweisel, nous bifurquons et rejoignons le GR5 qui traverse la forêt domaniale du Herrenberg et redescend à Mittlach.
Retrouvez d'autres itinéraires de ce type sur le blog de Jonathan Sokolowski, Alidade.eu dédié aux voyages et à la randonnée !

Récrire le topo à une forme plus impersonnelle

Mérelle : belvédère sur le lac de Gérardmer

948473
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée, Trail, Raquettes
  • Durée : 1/2 à 1 journée
  • Difficulté : Facile (T3)
  • Dénivelé : 230 m
  • Carte : IGN 3618OT Le Hohneck-Gérardmer
  • Infos TC : Accès à Gérardmer par le bus depuis Remiremont, Epinal, Saint Dié (pour plus d'info: http://www.livo-vosges.fr)

Un très joli tour au coeur de la forêt et de ses cascades avec en prime un superbe point de vue !

Du centre ville de Gérardmer, longer la gauche du lac pour prendre la direction du Saut de la Bourrique à Ramberchamp (balisé rond rouge ou cercle vert), on longe un petit torrent. Ensuite prendre la direction de la tour de Merelle (cercles verts) d'où on a un panorama sur tout Gérardmer et son lac. Redescendre ensuite par la cascade de Merelle (ronds bleus). On rejoint ensuite le centre en longeant le lac par sa rive gauche ou droite. À la fin du chemin de la cascade, quand on rejoint la route, la rive directement à droite offre un joli sentier qui longe le bord de l'eau.

to do: créer iti topoguide, meilleur résumé

Tête de Grouvelin

Photographie le Marcheur et son chien
Photographie le Marcheur et son chien
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée, Trail, Raquettes
  • Durée : 1/2 à 1 journée
  • Difficulté : Facile (T2)
  • Dénivelé : 470 m
  • carte : IGN 3618OT Le Hohneck-Gérardmer
  • Infos TC : Accès à Gérardmer par le bus depuis Remiremont, Epinal, Saint Dié (pour plus d'info: http://www.livo-vosges.fr)

Un tour alternant sous-bois et larges panoramas !

Du centre de Gérardmer, rejoindre le CFA papetier de Gérardmer, puis monter vers Notre Dame de la Creuse et les Bas-Rupts (chemin rond rouge puis cercle vert). Puis rejoindre les Hautes Vannes (rond rouge) et ensuite se diriger vers Grouvelin (rectangle vert et blanc), puis la tête de Grouvelin où on arrive à une table d'orientation avec un large panorama sur les crêtes.
De là, redescendre à la Mauselaine puis à la roche du Rain ; point de vue sur Gérardmer (par les pistes ou par plusieurs combinaisons de chemins possibles)

to do: créer iti topoguide, meilleur résumé

Tourbière de Lispach et Roche des Vieux Chevaux

Lac de Lispach, photographie Philippe Bertin
Lac de Lispach, photographie Philippe Bertin
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée, Trail, Raquettes (avec quelques passages peut-être périlleux selon l'état de la neige)
  • Durée : 2 heures
  • Difficulté : Facile
  • Dénivelé : 100 mètres
  • carte : IGN 3618OT Le Hohneck-Gérardmer
  • Infos TC : Accès au Col de la Schlucht par la ligne 1 Livo-Vosges Epinal - Gérardmer - Munster

Situé au pied du Hohneck et occupé en partie par une tourbière, le Lac de Lispach d'origine glaciaire se pare à l'automne de très belles couleurs. Son pourtour est aménagé par endroits, ce qui rend la sortie praticable par tous, y compris les personnes à mobilité réduite. Au prix d'un dénivelé des plus modestes, il est ensuite possible d'en gagner les hauteurs et bénéficier ainsi d'une vue plongeante sur le Lac de Longemer

Longer le lac par la gauche et traverser le barrage (909 m). Le sentier pénètre en forêt en empruntant un caillebotis. Tout le long de l’itinéraire des panneaux didactiques proposent des informations relatives à l’histoire, la végétation. Le tracé s’approche au plus près de la tourbière au niveau de la partie N du lac. On poursuit vers l’Est pour rejoindre une piste et on emprunte alors le sentier qui monte en direction de l’ancienne mine. On rejoint la Chaume de Fachepremont (1000 m) et on poursuit vers le N pour atteindre la Roche des Vieux Chevaux (894 m). Du sommet surplombant le Lac de Longemer, on rebrousse chemin pour rejoindre la piste à l’Est du Lac. De là, on poursuit vers le SW pour rejoindre le point de départ.

Retrouvez d'autres itinéraires de ce type sur le blog de Philippe Bertin et de l'association 123Gravir

Traversée : de Remiremont à Saint Dié-des-Vosges

940704
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 3 jours
  • Distance : 78 km
  • Dénivelé : environ 2200 mètres
  • Infos TC : Il est possible de relier la ville de Remiremont à celle de Saint-Dié grâce au réseau de bus Livo, Ligne 1b (Remiremont-Gerardmer) et ligne 17 (Gerardmer-Saint-Dié-des-Vosges)

*Il s’agit d’un parcours de 3 jours de Remiremont à Saint Dié, villes que l’on peut rejoindre facilement en train, donc sans nécessiter l’usage de voiture
1er jour : La rando commence à la gare de Remiremont. Rejoindre le sentier losange jaune qui passe à proximité (sentier des Ducs) Traversée de la Moselle, St Etienne les Remiremont, montée au St Mont (point de vue, vestiges et chapelle). Descente vers le pont des fées et remontée vers la croix de St Arnoul et la pierre Kerlinquin ou Kerlinkin : https://www.lieux-insolites.fr/vosges/kerlinkin/kerlinkin.htm Poursuite vers le Hêtre de la vierge et descente ensuite par une route goudronnée vers Cleurie. Traverser la D417 et remonter vers Chèvre Roche (superbe vue) par un sentier couronne rouge qui traverse les anciennes carrières de granit. Poursuite vers Le Haut du Tôt.
2e jour : départ du Haut du Tôt vers Gérardmer. Long chemin en forêt qui arrive sur les Haut du Phény à proximité du col de Sapois. Descente assez raide dans les blocs de granit vers le lac par la cascade de Merelle: http://cascadesdefrance.fr/site/cascade-de-merelle-gerardmer-vosges/ Contournement du bout du lac et remontée vers les Xettes puis descente sur Kichompré (vallée de la Vologne). Remontée par la Basse de l'Ours (où a été tué un des derniers ours des Vosges vers 1800)Col de Martimpré.
Poursuite en forêt et prairie vers Corcieux avec quelques belles vues sur cette large cuvette.
3e jour : Sortir de Corcieux par le sentier des Ducs (losange jaune)pour récupérer sur la crête le GR533. Longue randonnée en forêt avec peu de dégagements. Arrivée au pied du massif du Kemberg. Montée assez raide qui permet d'arrivée sur le sentier de crêtes avec découverte de plusieurs belles roches et beaux points de vue. Descente sur St Dié et sa gare. http://www.randoalsacevosges.com/2016/04/massif-de-kemberg-saint-die-des-vosges.html

to do: créer iti topoguide, variante de la traversée de crêtes, résumer : ceci est un CR de sortie !!

Du Hohneck au grand Ventron

Coucher de soleil sur les chaumes des crêtes
Coucher de soleil sur les chaumes des crêtes
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 2,5 jours
  • Dénivelé : 350 mètres
  • Carte IGN : Carte du Club Vosgien au 1/50.000 6/8 COLMAR / MUNSTER / HOHNECK / GERARDMER / BALLONS DES VOSGES + Cartes 1/25.000 n° 3618 0T et 3619 OT
  • Infos TC : Autocar METROLOR, navette "été" du 16 juillet au 9 décembre qui relie la ville de Remiremont à La Bresse. A la Bresse des bus hivernaux sont mis à disposition pour circuler dans la ville avec possibilité de se faire poser en contre-bas du Hohneck.

Jour 1 : Hohneck - Grand Ventron : au départ du Hohneck, prendre la direction SW vers le Rainkopf (1306 m) en passant par la Ferme-Auberge de Firstmiss. De là, prendre la direction du Col de Bramont et le Grand Ventron (GR 531, balisage rectangles bleus). Le passage par le Col de Bramont présente l'intérêt de passer sur une autre colline sans descendre trop bas dans la vallée (seulement 350 m de dénivelés entre Rainkopf et le Col). Paysage débutant dans les chaumes jusqu'au Rainkopf et se poursuivant dans les forêts jusqu'au Grand Ventron. Possibilité de logement / restaurant à l'Auberge de la Chaume du Grand Ventron (Si itinéraire sur 2 jours, possibilité de démarrer de la Ferme-Auberge de Firstmiss au pied du Rainkopf et terminer à la Ferme-Auberge du Felsach (1er jour)).
Jour 2 : Grand Ventron - chaumes au-dessus de la Ferme-Auberge de Huss : du Grand Ventron, direction la sympathique Ferme-Auberge du Felsach. Pause café à la terrasse de la Ferme-Auberge face à un superbe paysage ! Du Felsach, grosse descendre dans la vallée vers le village de Kruth, en passant par Frenz (balisage triangles bleus, ensuite ronds bleus). Au-dessus du village de Kruth, poursuivre le sentier balisé ronds bleus qui grimpe en oblique vers la route des crêtes en passant par la Ferme-Auberge de Schaffert et la Ferme-Auberge de Huss. Bivouac dans les chaumes au-dessus de la Ferme-Auberge de Huss. Possibilité logement en dur peu avant la ferme-auberge de Huss, au chalet Huss du ski-club de Mulhouse (Si itinéraire sur 2 jours, démarrer du Felsach et terminer à la Ferme-Auberge de Firstmiss au pied du Rainkopf (2e jour)).
Jour 3 (1/2 journée) : chaumes au-dessus de la Ferme-Auberge de Huss -> Rainkopf -> Hohneck.

  • Possibilité de faire l'itinéraire en 2 jours (en hiver, journées courtes => partir tôt le matin et surveiller le timing pour ne pas terminer dans le noir le soir)
    Retrouvez cet itinéraire et bien d'autres sur Les blogs de Franck

De la vallée de la Wormsa vers les Hautes Chaumes des Vosges

(crédit photo : Bluntzer )
(crédit photo : Bluntzer )
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre, trail, escalade
  • Durée : 1 jour
  • Distance : 17 Km
  • Dénivelé : 888 mètres
  • Altitude min/max : 475 m / 1363 m
  • Carte IGN : 3618 OTR PNR des Ballons des Vosges
  • Infos TC : Train au départ de Colmar

Une randonnée accessible à tous sans difficultés mais avec tout de même une bonne appréciation du dénivelé et en famille mais seulement avec des enfants de plus de 9 ans, paysage de lacs, forêts, crêtes vue belle et dégagée par beau temps obligatoirement, dangereux à très dangereux par temps de brouillard.

Au départ de la gare de Metzeral prendre une orientation W Gr 5 en direction de la vallée de la Wormsa lieu-dit Steinabruck continuez sur chemin forestier en restant chemin main gauche tracé rectangle rouge jusqu’au lac de Fishboedle Alt. 794 m à ce point laissez ce repaire de tracé pour la croix bleu fléchage Kerbholzh Alt.1073m à ce point fléchage Kastelberg rectangle bleu, à la ferme auberge on doit maintenant suivre la croix jaune qui restera votre balisage jusqu’au sommet du Hohneck point culminant de la randonnée Alt. 1363 m. Au niveau de la table d’orientation on fera bien attention de prendre le rectangle rouge Gr 5 direction Est vers le Petit Hohneck suivre le fléchage Lac du Schiessrothried au point du lac on prend la direction du retour vers le lac de Fishboedle le Gr 5 sera maintenant celui indiqué sur la carte comme Gr variante le terrain sera un large chemin forestier après avoir passé un court tunnel puis un pierrier on se trouvera à environ 10 minutes du point Alt. 682 m ou l’on quitte le chemin principal pour prendre à droite un fléchage téléphérique 14-18 on revient maintenant dans la vallée de la Wormsa chemin qui passe à proximité d’une ferme et 10 minutes plus tard boucler la boucle de votre randonnée retour vers chalets de la Wormsa et le village de Metzeral.

  • Montée : paysage varié, bon sentier en forêt, première partie de la montée facile jusqu’au lac ensuite plus éprouvante en rapport avec le dénivelé jusqu’au point culminant.
  • Retour : belle vue des Crêtes, sans difficultés en revanche terrain glissant par temps de pluie

  • Il est important de considérer un sac avec des vêtements chauds et de pluie, l’altitude n’est pas très importante mais c’est tout de même un massif montagneux, la température dans cette zone des Vosges peut descendre à 4 ou 6° très rapidement durant le mois de juillet ou d’aout.
    Attention aux horaires variables des trains selon la période de l’année : A titre d’exemple un samedi ou dimanche Dep.Colmar 8h33 arrivée Metzeral 9h07 et retour Dep. Metzeral 16 h25 Colmar 16h56 ou Metzeral 18h12 Colmar 18h48

Le sentier des Névés

Photographie le Marcheur et son chien
Photographie le Marcheur et son chien
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 3 heures
  • Distance : 12 km
  • Difficulté : facile
  • Dénivelé : environ 200 mètres
  • Infos TC : Autocar METROLOR, navette "été" du 16 juillet au 9 décembre qui relie la ville de Remiremont à La Bresse. A la Bresse des bus hivernaux sont mis à disposition pour circuler dans la ville avec possibilité de se faire poser en contre-bas du Hohneck.

Promenade relativement facile, sans dénivelé important. Point le plus bas : Kastelbergwasen (1166 m) ; point le plus haut : sommet du Kastelberg (1346 m)

Pas d'abri de pique-nique. Fermes-auberges sur le parcours : Kastelbergwasen, Firstmiss ; à proximité : Breitzhousen ; possibilité de restauration au pied du Hohneck ou à l'hôtel du sommet. Sentiers de montagne souvent caillouteux ou rocheux et escarpés : bonnes chaussures indispensables, couvre-chef recommandé en toute saison, prendre son temps !

Collet du Hohneck - Spitzkoepfe - Kastelbergwasen (environ 4 km, 1 h, croix jaune) Monter vers le rebord de la crête (belle vue vers le cirque du Wormspel, les rochers des Spitzkoepfe et la vallée de la Wormsa). Longer le rebord vers la droite (sentier étroit et escarpé sur 700 m) ; sur la gauche, névé du Schwalbennest, qui peut rester enneigé jusqu'au milieu de l'été (ne pas s'engager sur les névés quelle que soit la saison : neige glissante ou verglacée, peu stable, corniche escarpée). Le sentier arrive au Grand Spitzkopf, à l'extrémité des rochers des Spitzkoepfe (crête hérissée en dents de scie qui sépare les cirques du Wormspel et de l'Ammelthal ; ces rochers servent d'école d'escalade ; la roche est fragile, ne pas s'y aventurer sans entraînement ni équipement de montagne), puis il bifurque à droite ; il continue sur la corniche du cirque de l'Ammelthal, où on domine d'autres névés, et s'engage dans une hêtraie d'altitude et descend doucement vers la ferme-auberge Kastelbergwasen. On peut éventuellement éviter la ferme Kastelbergwasen en prenant un sentier à droite (30 min après les Spitzkoepfe) qui contourne le sommet (direction Lac Altenweiher)
Kastelbergwasen - Firstmiss (environ 3 km, 45 min ; rectangle bleu) Suivre le large chemin en direction de la crête ; après 1 km (20 min), suivre le sentier à gauche (rectangle bleu) qui reste à proximité du chemin carrossable et rejoint le Collet du Rainkopf, où se trouvent la ferme-auberge Firstmiss et un refuge du Club Vosgien. On peut aussi rester sur le chemin carrossable et rejoindre la ferme-auberge Breitzhousen, au bord de la Route des Crêtes.
Firstmiss - Kastelberg - Hohneck (environ 5 km, 1 bonne heure, croix jaune) Reprendre le sentier rectangle bleu sur 300 m puis prendre à gauche (rectangle rouge-blanc-rouge vers le Kastelberg). Le sentier croise le chemin carrossable de Kastelbergwasen. On peut alors soit continuer tout droit vers le sommet du Kastelberg (large dôme, vue limitée), soit prendre vers la gauche le sentier presque horizontal qui contourne le sommet par l'W. Les deux sentiers se rejoignent dans la descente vers le Collet du Hohneck ; à gauche, source captée de la Moselotte (Fontaine de la Duchesse). Le sentier arrive au collet du Hohneck d'où on redescend à gauche vers le parking

Traversée de Bussang à La Bresse

947566
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 2 jours (2x5 heures de marche)
  • Distance : 29 km
  • Altitude min/max : 595m/1208m
  • Dénivelé positif/négatif : 1447m/1410m
  • Carte IGN : Bussang la Bresse 3919 OTR
  • Infos TC : Train jusqu’à Remiremont puis Autocar TER Ligne 08 Remiremont - Bussang, le départ se fait depuis la place de l’église de Bussang.

Jour 1 : Départ de Bussang (595 m) célèbre pour son théâtre du Peuple, créé en 1895 par Maurice Pottecher et dont l’arrière scène s’ouvre sur la forêt. Montée au Drumont (1 200 m) où l’on peut avoir la chance de voir décoller et évoluer des parapentes. Joli chemin en crête jusqu’à la tête de Fellering en suivant les anciennes bornes frontières marquées d’un F pour la France et d’un D pour Deutschland/Allemagne, témoignage de l’histoire. Après une descente au col d’Oderen, la journée se termine par une dernière montée jusqu’à la ferme auberge de Felsach. Depuis 1925 la famille Neff et maintenant les petits-fils Etienne et François Valentin ont contribué à préserver la race de la vache vosgienne. Très belle vue depuis la terrasse où l’on pourra déguster les produits de la ferme : beurre, munster mais aussi les jambons, jambonneaux et saucissons bio, sans oublier le célèbre fromage blanc au kirch.

Jour 2 : Départ de la ferme auberge pour un chemin qui alterne montée et descentes avec de beaux points de vue, passage au haut de Felsach, à la chaume et l’abri des Vintergés, à la tête du chat sauvage, au petit Ventron et enfin au Grand Ventron (1 204 m) et sa table d’orientation pour un panaroma à 360°. Descente par le Bochlochkopf jusqu’à la tourbière de pourri-faing avec ses drosera (plantes carnivores).Descente jusqu’au lac naturel des Corbeaux puis par un arboretum jusqu’à la Bresse. Arrivée sur la place Champtel. Autocar Ter ligne 09 La Bresse - Remiremont.

Vosges du S

Massif du Rossberg et Thanner Hubel

Photographie Pierre Brunner
Photographie Pierre Brunner
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée raquette
  • Durée : 5 heures
  • Difficulté : Moyenne
  • Distance : 14 km
  • Dénivelé positif : 750 mètres
  • Carte IGN : TOP 25 3620 ET
  • Infos TC : Départ depuis Bourbach-le-Haut, Ligne de bus régulière Haute-Alsace 605 : Sewen - Masevaux - Thann qui effectue un arrêt à Bourbach-le-Bas.
    Depuis janvier 2017 la communauté de commune de Thann-Cernay a développé une offre de Transports à la demande, la Nav'aide qui passe par Bourbach-le-Haut mais seulement pour les randonneurs de plus de 70 ans...

Situé dans les Hautes Vosges méridionales et très bien desservi depuis l'Alsace et la Franche Comté, il est possible de découvrir les différentes facettes de ce massif depuis la vallée de la Thur. Pour ce circuit, quelques précautions s’imposent : être en bonne forme physique, bien sûr ; ne s’embarquer que si les conditions météos sont correctes, naturellement ; et disposer, sur soi ou dans le sac à dos, d’un équipement adéquat. Alors, ce pourra être, et ce sera vraiment, un réel plaisir : le grand pied même !

Du parking de Bourbah, aller au carrefour, puis passer à gauche du restaurant-winstub La Bougie : descendre l’escalier en suivant le panneau « rectangle rouge-blanc-rouge ». En bas, suivre la rue, passer le pont et le foyer rural, et commencer à monter, tout droit, direction Hundsruck. Juste après la maison jaune « La Créole », prendre le sentier qui monte sur la droite. Au col (alt 748 m), traverser la route, et prendre le sentier GR5, « rectangle rouge », directions Thanner Hubel, Rossberg. Continuer tout droit le GR5, en suivant le « rectangle rouge » : la montée se précise sur le Sentier Marcel, on arrive alors facilement au refuge du ski-club Rossberg. Continuer à gauche sur le GR5, « rectangle rouge », direction Vogelstein. On marche vers la fontaine (gelée), au-dessus du refuge du ski-club sportif de Mulhouse, Nous progressons sur la crête, la vallée de Thann est à notre droite et celle de Masevaux sur la gauche. On arrive vite aux rochers Vogelstein (pierre aux oiseaux), point le plus haut de cette randonnée Notre objectif est de descendre sur la ferme-auberge du Gsang. Il existe un sentier qui part un peu plus loin, mais il n’est pas praticable en hiver. La solution marrante est de quitter le GR5 de suite après les rochers Vogelstein, et de descendre « hors-piste » sur la droite, en profitant d’une coupure dans la forêt. Ce raccourci est connu, il y a d’ailleurs des traces de raquettes et même de skis. Après, c’est de la montée qui nous attend ! Partir sur le chemin d’accès par la droite, « triangle rouge », et grimper jusqu’au col du Rossberg, où on arrive après trois heures de randonnée ; de là, continuer à monter sur la gauche. Continuer sur ce chemin vers la droite et y rester (ne pas suivre le « triangle rouge »). Ici, il faut se diriger à l’instinct et descendre franchement, sans entrer de suite dans la forêt. On ne tarde pas à voir les toits de la ferme-auberge du Thanner Hubel, fermée en hiver, et le départ du tire-fesses est juste en dessous. Je passe nettement à droite de la ferme-auberge pour rejoindre son chemin d’accès, comme je l’avais fait au Gsang. On arrive à un parking, continuer la descente par le chemin tout droit : on arrive à Martisplatz, après 4 heures de randonnée. Continuer tout droit : en bas de cette descente, prendre à gauche, sur un large chemin, repéré « plus rouge ». On passe au-dessus d’une ferme et d’une ancienne colonie de vacances, transformée en maison familiale, le Baeselbach. Continuer le chemin : le col de Hundsruck est alors tout proche. Traverser la route, et reprendre pour la descente le même sentier qu’à la montée, repéré « rectangle rouge-blanc-rouge ». Ce retour est rapide, plaisant surtout, et on arrive vite à Bourbach-le-Haut. Après le foyer rural et le pont, prendre à droite : cette mini-montée (interdite aux vélos) ne dure que 2 mn. Après le carrefour et la fontaine, on retrouve le parking et la voiture, après exactement 5 h de randonnée.

Retrouvez le descriptif complet de cet itinéraire sur le blog randonnée de Pierre Brunner

Aspect TC depuis le parking

Traversée du massif des Vosges: de saint-Die-Des-Vosges à Belfort

La Savoureuse au pont du Rummel, Lepuix, crédit photo: J.F. Azens
La Savoureuse au pont du Rummel, Lepuix, crédit photo: J.F. Azens
  • Massif : Vosges
  • Activité : trail ou randonnée
  • Durée : 2 à 4 jours selon l'option choisie
  • Difficulté : Moyenne
  • Dénivelé positif : 3800 mètres
  • Carte IGN - 3619OT - Bussang - La Bresse - Ballon d'Alsace - PNR des Ballons des Vosges + Carte IGN - 3520ET - Ballon d'Alsace - PNR des Ballons des Vosges
  • Infos TC: arrivée en train à la gare de St Dié-des-Vosges. Retour avec le train à la gare Belfort.
  • Description : de St Dié monter au Col du Bonhomme en passant par le col de Mandray, l'itinéraire suit alors de près la crête jusqu'au Ballon d'Alsace puis rejoint Belfort en longeant la Savoureuse.

  • Remarque : L'itinéraire peut bien évidemment se pratiquer dans le sens inverse !

  • Infos bonus: l'itinéraire peut être découpé en plusieurs étapes grâce aux nombreux gîtes... croisés sur le parcours
    Format ultra trail : http://www.association-oxygene.eu/lautre-utmb/

to do: créer sortie oxygene, créer topo itinéraire dans /waypoints/715305, c'est une variante de la traversée des crêtes

Randonnée Vosgienne entre Rougemont le Château et Etueffont

Photographie Sophie Delahaye
Photographie Sophie Delahaye
  • Massif : Vosges
  • Activité : Randonnée pédestre
  • Durée : 5 heures 30
  • Distance : 16,8 km
  • Difficulté : facile
  • Dénivelé : 881 mètres
  • Infos TC : Pour venir à Rougemont le Château via les bus Optymo depuis le Territoire de Belfort : https://www.optymo.fr/, des bus sont régulièrement au départ du centre ville de Belfort et sa gare SNCF
    Pour repartir d’Etueffont via les bus Optymo depuis le Territoire de Belfort.

À noter une nouveauté depuis l’organisation de la Grande Région Bourgogne Franche-Comté, la possibilité de souscrire à la carte tarif réduit « 26 et Plus ». Cette carte à 20€ permet de voyager sur l’ensemble des trains régionaux avec des tarifs de réduction entre 30 et 60%. Votre accompagnateur peut aussi profiter de cet avantage et les enfants bénéficient de tarifs à 2€. Elle fonctionne aussi avec un dispositif similaire en Rhône Alpes par réciprocité. Pour trouver son train

Au départ du très beau village de Rougemont le Château localisé au pied des Vosges du S et à la limite de la Franche-Comté et de l’Alsace, ce parcours de randonnée sans difficulté technique particulière se propose de découvrir plusieurs curiosités du secteur, de rallier les deux sommets vosgiens à proximité puis de conduire le randonneur vers la commune d’Etueffont localisée juste aux pieds des premiers contreforts vosgiens. Au fil du parcours, le randonneur pourra découvrir :

  • Les ruines du château de Rougemont témoignant du riche passé de la commune.
  • En forêt, la chapelle Sainte-Catherine : celle-ci construite à l'initiative de la famille de Gaston Ehrard, industriel et maire de Rougemont, est consacrée à Sainte Catherine. L'endroit devient rapidement un lieu de pèlerinage, car l'eau de la source Saint Catherine, située à côté de la chapelle, est réputée guérir les maladies des yeux.
  • Le Sudel (914 m) qui est un de premier point haut traversé par le parcours marquant l’extrémité SE du Massif. Un point de vue sur la ville de Belfort se laisse découvrir à quelques minutes du sommet en direction de l’W, vers un groupe de rochers.
  • Le Baerenkopf, son refuge (1074 m) et la vue sur les Vosges point « haut » du parcours et ses vues lointaines : ballon de Servance et d’Alsace, Rimbachkopf, Hohneck, Grand Ballon, Belfort et ses fortifications et au loin, le Jura et les Alpes. Le refuge très agréable est géré par le Club Alpin de Belfort.
  • Au retour sur Etueffont, il est possible de compléter par la visite du Musée de la Forge, véritable témoignage du passé industriel de ces vallées vosgiennes.

Moosch, découverte de la rive droite de la Thur

La cascade du Bubalafels, photographie Pierre Brunner
La cascade du Bubalafels, photographie Pierre Brunner
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée pédestre
  • Durée : 5 heures environ
  • Difficulté : facile
  • Dénivelé : 750 mètres
  • Carte IGN : Club Vosgien 3620 ET « Thann Masevaux Ballon d’Alsace »
  • Infos TC : Randonnée au départ de la commune de Moosch, c'est un arrêt sur la ligne TER A17 Mulhouse - Thann - Kruth, qui est desservie à hauteur d'un train toutes les heures.

La haute vallée de la Thur offre de nombreuses possibilités de randos, toutes très intéressantes. En voici une au départ de Moosch, qui présente l’avantage d'un circuit en rive droite de la Thur, versant E des montagnes

Passer le pont sur la Thur (en direction du bar Le Coyote), et continuer tout droit rue de la Mine d’Argent, en direction du camping de même nom. Suivre la route goudronnée, direction Gsang-Belacker. Passer le camping et continuer jusqu’au panneau du sentier de découverte du Bubalafels. Retour sur la route, qui est maintenant un chemin empierré carrossable, et suivre le « triangle jaune » et les panneaux des auberges Gsang et Belacker. On arrive à l’étang des Noisetiers. Alors qu’on marche depuis une heure, prendre sur la gauche en suivant notre direction (un « plus rouge » s’ajoute, vers le Belacker). Le chemin forestier se transforme en un joli sentier, qui s’élève rapidement au-dessus du torrent, nommé Waldrunz. Le sentier rejoint la route empierrée : continuer vers le Gsang par Huttaloch (Huttenloch) et Kolabi (Kolabiwald). La montée continue par le chemin empierré, et malgré la raréfaction des petits « triangles jaunes », il faut poursuivre. On arrive au « parking » du Gsang : continuer par le chemin « site protégé du massif du Rossberg ». On pénètre dans le domaine de la ferme-auberge du Gsang avec d’abord un vieux hangar mi-tôles et mi-bois. Passer ensuite devant la ferme, et continuer en direction du Thanner Hubel, en suivant cette fois un « triangle rouge ». En arrivant sur les chaumes du Rossberg, prendre la trace qui part sur la gauche : ce sentier presque horizontal se dirige vers l’ancienne ferme du Rossberg. Suivre maintenant l’itinéraire « rectangle rouge blanc rouge », en direction de Moosch (et Willer). On change de versant (altitude 1 050 m, point le plus haut de cette rando), et on descend sur le Thanner Hubel. Sans remonter vers la ferme-auberge (ignorer le « triangle rouge »), prendre sur la gauche, direction Willer, Bitschwiller, Moosch. Continuer ensuite tout droit. Reprendre le sentier « rectangle rouge blanc rouge ». Plus bas, on ignore le sentier vers le Bubalafels, et on arrive à un autre chemin forestier, qu’il faut prendre par la droite, et suivre un bon moment, l’itinéraire se partageant avec le sentier des quatre collines ! On arrive au Brandebel, alt 555 m, qui n’offre aucune vue, mais un banc pour quelques minutes de repos, avec St-Amarin au fond de la vallée. On retrouve vite la rue de la Mine d’Argent, puis le pont sur la Thur et le parking à Moosch.

  • Info bonus : Bubalafels, la roche aux bébés : dans la vallée, les croyances liées aux sources et aux cascades se rapportent souvent à la fertilité, comme ici la légende du Bubalafels. À Moosch donc, on racontait aux enfants que les bébés venaient non pas avec les cigognes, mais d’un rocher situé à côté de la cascade : les couples qui attendaient un heureux événement devaient s’y rendre pour frapper le rocher avec une baguette de saule, et le bébé ne tardait pas à faire entendre ses premiers cris ! L’eau limpide de la cascade était aussi réputée pour aiguiser l’amour des jeunes couples, en leur assurant une prolifique descendance !

Retrouvez le descriptif complet de cet itinéraire sur le blog randonnée de Pierre Brunner

La Planche des Belles-Filles depuis Lepuix ou Giromagny

Photographie Pierre Brunner
Photographie Pierre Brunner

Au départ de Lepuix. Cet itinéraire rallie le sommet de la Planche des Belles Filles, culminant à 1148 m entre les départements de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort. Ce sommet est connu pour sa station de ski familiale et pour quelques récentes arrivées du Tour de France. Après avoir traversé et quitté le village, le parcours nous conduit au Col du Querty. La chaume juste au-dessus du Col permet de faire une pause avant de finir l’ascension. Cette chaume offre une très belle vue sur la plaine Belfortaine, au-delà le Jura Suisse avec le Chasseral et en arrière-plan les Alpes avec l’Oberland Bernois et ses 4000 m. On remarquera le long de l’itinéraire, la Roche fendue de schiste noir est une belle curiosité avant de terminer l’ascension du sommet par un petit sentier longeant les pistes de ski. Le sommet permet de voir de nombreux sommets vosgiens comme le Ballon de Servance, le Ballon d’Alsace. La suite du tracé se propose de rejoindre la station où vous pouvez trouver de quoi vous restaurer avant la descente. Le sentier nous conduit ensuite en direction de ce fameux petit étang des Belles Filles. C’est un lieu empreint de beaucoup de sérénité et de calme : sachez préserver cette ambiance particulière. Pour regagner notre point de départ, il suffit de suivre le sentier qui court le long du ruisseau jusqu’au village. Retrouvez plus de photos de la sortie
Au départ de Giromagny Depuis le parking (alt 556 m), partir par le Sentier des mines, qui est aussi un itinéraire de découverte de la nature, en suivant les petits panneaux indicatifs.
Retrouvez le descriptif complet de cet itinéraire sur le blog randonnée de Pierre Brunner !

  • Info bonus : Selon la légende, ce sommet devrait son nom à un épisode de la guerre de Trente Ans ou des filles du village voisin se seraient réfugiées sur cette montagne pour échapper aux mercenaires qui étaient dans la région. Pour échapper à leur sévices, elles préfèrent se suicider et sauter du haut du sommet dans l’étang du même nom, situé en contrebas et qui sera traversé par l’itinéraire. .

La Roche du Cerf depuis Lepuix

La Roche du Cerf
La Roche du Cerf
  • Massif : Vosges
  • Activité : Escalade
  • Durée : 1 jour
  • Difficulté : De 4b à 7b, médiane 5c
  • Infos TC : Si vous venez de l’agglomération de Belfort, Montbéliard ou Héricourt, il existe un pass unique baptisé Pass’OK qui permet de voyager en illimité dans les trains TER, les réseaux bus CTPM et OPTYMO, et le transport à la demande Hériva. Il existe des formules à la journée, à la semaine, mois ou même annuelle (mensualisée). A savoir que l'accès final à Lepuix s'effectue depuis le réseau Optymo.

Au départ du charmant village Vosgien de fond de vallée de Lepuix, cet itinéraire se propose de rallier très rapidement le site d’escalade naturel de la Roche du Cerf (topo). Il est fortement conseillé de se procurer le [[ books/14649| topo papier du CAF local]] pour une description plus complete de ces sites -et bien d'autres!-, sachant que cela contribue fortement à financer le (ré)équipement des voies.

  • Info bonus : La Roche du Cerf est un site d'escalade comprenant différents secteurs :
    La grande falaise, surplombant le parking, comprend des couennes, mais aussi des voies de deux longueurs. Les blocs du Cerf ou blocs d'en haut sont plantés au-dessus de la grande falaise. Le mur Robinson qui offre un petit site de couennes se cache dans la forêt. On y grimpe à l'ombre des arbres. Le mur Couennes et le mur Philo sont situés dans le prolongement de la grande falaise, en direction de Malvaux. Ils surplombent la route. En face de la grande falaise, sur l'autre rive de la Savoureuse se trouvent... les blocs d'en face !! Ils sont parsemés à travers la forêt, sur les flancs de la montagne.

Exemple de sortie

Le Ballon d’Alsace depuis Lepuix

Le ballon d'Alsace, photographie Sophie Delahaye
Le ballon d'Alsace, photographie Sophie Delahaye
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée pédestre, randonnée raquette
  • Durée : 1 jour
  • Difficulté : facile
  • Infos TC: Si vous venez de l’agglomération de Belfort, Montbéliard ou Héricourt, il existe un pass unique baptisé Pass’OK qui permet de voyager en illimité dans les trains TER, les réseaux bus CTPM et OPTYMO, et le transport à la demande Hériva. Il existe des formules à la journée, à la semaine, mois ou même annuelle (mensualisée). A savoir que l'accès final à Lepuix s'effectue depuis le réseau Optymo.

  • Topoguide

Au départ du charmant village Vosgien de fond de vallée de Lepuix, cet itinéraire se propose de rallier le Ballon d’Alsace, point culminant des Vosges méridionales à 1247 m d’altitude. Ce tracé est un classique du secteur. De Lepuix, le parcours proposé se dirige vers le hameau de Malvaux qui sert de centre de vacances à la belle saison. De là, direction le Saut de la Truite et son parcours escarpé le long d’un très beau court d’eau et de rapide. L’étang du Petit-Haut est un modèle de lac Vosgien. De là, l’ascension se poursuit et permet de rallier le monument commémoratif des démineurs témoignage de l’histoire marquée du secteur. La suite traverse le col routier du Ballon puis l’itinéraire se dirige vers Le sommet et sa célèbre Jeanne d’Arc et Vierge ne sont plus très loin. La suite du parcours nous dirige vers la zone dédiée à la pratique du ski alpin (La Gentiane) avant de redescendre par un sentier en sous-bois vers le point de départ.

to do: résumer

La Tête des Perches par les fermes-auberges du Gresson et Belacker

Photographie Jonathan Sokolowski
Photographie Jonathan Sokolowski
  • Massif : Vosges
  • Activité : randonnée pédestre
  • Durée : 6 heures environ
  • Distance : une vingtaine de km
  • Altitude min/max : 535m/1227m
  • Dénivelé : plus de 1000 m
  • Carte IGN : 3620 OT
  • Infos TC : Le départ de la randonnée peut se faire à la commune de Rimbach mais celle-ci n'est pas desservie par le réseau de transport en commun, vous pouvez néanmoins prendre la ligne TER A30 Cernay - Sewen (en correspondance avec la ligne TER A17 Mulhouse - Thann - Kruth) qui effectue un arrêt à Dolleren ou Oberbruck, à partir de là vous rejoindrez facilement, à pied, l’Auberge/refuge du Neuweiher

Cette large boucle nous conduit à la Tête des Perches en montant vers la ferme-auberge du Gresson pour redescendre par celle de Belacker. Le trajet varié de plus de 20 km parcourt les paysages typiques des Hautes-Vosges (prairies humides et forêts, lacs et ruisseaux, chaumes et rochers)

Prendre la direction du Gresson (balisage triangle bleu). Le sentier, d'abord en forêt, débouche ensuite sur des prairies à l'approche de la ferme-auberge (937 m). Poursuivre en direction du col des Charbonniers (1115 m) puis en direction de la Tête du même nom (1138 m) par le GR5. On aperçoit en contre bas les lacs du grand et du petit Neuweiher. Le chemin débouche alors sur une vaste chaume (1099 m) et on quitte le GR pour monter à gauche en direction de la Tête des Perches (1227 m) d'où on aperçoit le lac du même nom. Descendre alors en direction du Col des Perches (1071 m) par un petit sentier escarpé et mal tracé, à déconseiller par temps humide. Une fois au col, remonter en direction du col de Rimbach (940 m) en suivant autant que possible la crête matérialisée par endroits par un marquage rouge et blanc. A défaut, emprunter le GR5 situé en contrebas en direction de la ferme de Belacker. Le sentier s'ouvre sur une vaste chaume et peu avant d'arriver à la ferme auberge, descendre à droite en direction de Rimbach (balisage rouge à centre blanc). Traverser le village et prendre un sentier qui surplombe la route en direction du parking.

Retrouvez d'autres itinéraires de ce type sur le blog de Philippe Bertin et de l'association 123Gravir

Forêt-Noire

Ruines du couvent et cascades d'Allerheiligen

Cascades d'Allerheiligen
Cascades d'Allerheiligen
  • Massif : Forêt-Noire
  • Accès : Plaine rhénane
  • Activité : Randonnée, Trail
  • Durée : 1 jour
  • Difficulté : Facile
  • Infos TC : Prendre le train jusqu'à Oppenau, de là prendre le bus 7123 direction Allerheiligen
    Balade familliale le long des cascades d'Allerheiligen, passage par les ruines de l'ancien couvent, et retour par le Sagenrundweg.
    Description de l'itinéraire.
  • Info bonus : Tout au long du Sagenrundweg, on trouve des panneaux racontant les rumeurs et légendes concernant les cascades et le couvent.

Glaswaldsee et Klagstein

Glaswaldsee et Klagstein
Glaswaldsee et Klagstein

to do : résumé + info bonus sur le lac

  • Infos Bonus

  • Thann et le vignoble du Rangen : au départ de la gare de Mulhouse, prendre le tram-train jusqu'à Thann (http://mulhouse-alsace.fr/fr/tram-train). Vous pouvez alors visiter la vieille ville et randonner dans le célèbre vignoble. Départ du parking du Bungert (Thann), randonnée tout public de moins de 2 h, 180 m de dénivelé. Plus d'informations auprès des offices du tourisme de Thann (03 89 37 96 20) et de Cernay (03 89 75 50 35).

  • Remiremont et la Voie Verte : en sortant de la gare de Remiremont vous trouverez la maison du vélo (infos au 03 80 77 55 04) , point de départ tout indiqué pour la Voie Verte. Ce parcours de 55 km, utilisant d'anciennes voies de chemin de fer, est entièrement dédié aux déplacements non motorisés. Il est adapté aux familles (faible dénivelé) et permet de parcourir les Hautes Vosges en toute sécurité. Office du tourisme de Remiremont : 03 29 62 23 70

Découvrir toutes les Voies Vertes du Grand Est.

to do: info sur les voies vertes et autres iti cyclables

Evénements

Festival du film de Montagne et d'Exploration

6<sup>e</sup> édition, novembre 2016
6e édition, novembre 2016

Le Festival du Film de Montagne et d’Exploration Horace Bénédict de Saussure tiendra sa 7ème édition du 15 au 17 novembre 2018 !

Organisé tous les 2 ans à Saulxures-lès-Nancy, le Festival du Film de Montagne et d'Exploration est dédié à Horace-Bénédict de Saussure, géologue, géographe, physicien, naturaliste, considéré comme l’inventeur de l’alpinisme et qui trouve ses origines familiales en Lorraine, à Saulxures-lès-Nancy.
Au travers de nombreux films, le FFME poursuit la mission de faire découvrir au public lorrain la montagne et ses valeurs, de la lui faire aimer, et d'en promouvoir une pratique responsable, respectueuse du milieu et de ceux qui l'habitent.

Un lieu riche de rencontres et d'échanges où chacun puise de quoi élargir son horizon et rêver

Ce festival est l’occasion pour des guides de Haute Montagne, des alpinistes, des scientifiques, des chercheurs et des réalisateurs de venir faire partager leur passion de la Montagne et de l’Exploration au public lorrain.

Le Festival du Film de Montagne et d’Exploration – Horace-Bénédict de Saussure n’ a d’autre objectif que de faire naître des vocations et l’amour de la Montagne et de ses richesses sous toutes ses formes auprès du plus grand nombre de lorrains.

Ressources

Pour tout avis/proposition concernant cet article, on en discute ici

Associated waypoints

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en