Le ski dans les Andes du Chili et d'Argentine

General

activities
categories: expeditions, topoguide_supplements

article_type: collab

quality: medium

View in other lang es

Licence

La quebrada del Vallecitos le 18 août 2008, vue depuis le sommet de l'Andresito.
La quebrada del Vallecitos le 18 août 2008, vue depuis le sommet de l'Andresito.
volcan Antuco
volcan Antuco

L’enneigement dans les Andes

Il n’y a de chutes de neige significatives qu’au S du 33ème parallèle, qui donne des conditions d’enneigement similaires à celles qu’on rencontre en Europe occidentale.

Plus au N, certains sommets individuels peuvent se skier mais les approches sans neige seront en général assez longues (sauf en Equateur, mais les glaciers sont très crevassés et le risque d’avalanche important).

Les zones les plus favorables au ski sont donc les hautes Andes de l’Argentine et du Chili, le N de la Patagonie (région des lacs), le S de la Patagonie et la Terre de Feu.

Les zones favorables au ski

Subida al callaqui
Subida al callaqui
antuco , manu
antuco , manu

Les hautes Andes

Les hautes Andes, à proximité des grandes métropoles de Santiago du Chili, Valparaiso et Mendoza sont les plus fréquentées par les skieurs. Si les plus hauts sommets sont rarement skiables (le vent chasse rapidement la neige), de nombreux sommets entre 3000 et 4500 m offrent d’infinies possibilités. Les basses températures associées à l’altitude importante font que le manteau neigeux reste longtemps poudreux.

La meilleure saison s’étend d’août à octobre.

La principale difficulté est celle de l’accès car les vallées sont souvent profondes et il y a peu d’infrastructure en dehors des grands axes ou des stations de ski.

Coté chilien

Les stations de ski de la région métropolitaine :

Le terrain de jeu des alpinistes de Santiago :

Les premiers volcans, à la hauteur de Concepción :

Coté argentin

Les stations de ski autour de Mendoza

Au S de la province de Mendoza

Les volcans et le N de la Patagonie

Au S de Temuco (Chili) et de la province de Mendoza (Argentine), la cordillère perd de l’altitude et devient moins large. L’enneigement y est plus abondant mais l’altitude plus faible et les vents réguliers et soutenus transforment rapidement la neige.

Coté chilien
Coté argentin

La Patagonie australe et la Terre de Feu

Coté chilien

à compléter

Coté argentin

Sources consultées

  • ca
  • it
  • de
  • en
  • eu