Artif : Couplage de points

General

activities
categories: technical

article_type: collab

quality: medium

Licence

Agencement de plusieurs points

Dans ce type de couplage, il est important de bien identifier les points que l'on souhaite coupler. Il peut s'agir, par exemple :

  • De plusieurs cornières s'emboitant les unes dans les autres ;
  • De cornières mises de part et d'autre d'un piton en Z de type Leepers ;
  • D'un piton butant contre une cale de bois ;
  • D'un stopper martelé au sein d'une cornière ;
  • Ou plus « scary » encore ?

Bref, tout les agencements sont bons, du moment qu'ils permettent au grimpeur de progresser.

A noter qu'il est important de cravater chacun des points d'un couplage (de manière à ne pas les perdre) ainsi que le couplage lui-même pour y passer la corde d'assurage (de manière à faire travailler au mieux le couplage).

Liaison de points entre eux

Beaucoup moins courant en granite que le premier, ce type de couplage est tout de même assez fréquent en escalade calcaire.

Il s'agit de placer différents points à proximités des uns et des autres, chacun d'entre eux ne pouvant soutenir à lui seul le poids du grimpeur, et de les joindre de manière à les faire travailler en même temps. Il peut s'agir, par exemple :

  • De plusieurs plombs ou copperheads reliés entre eux ;
  • D'un piton et d'un stopper ;
  • Etc.

Pour les relier entre eux, le grimpeur pourra utiliser un anneau de cordelette ou plusieurs cravates dont il adaptera la taille.
Le nœud dit d'oreille de cocker peut être particulièrement utile dans ce cas, puisqu'il permet de relier jusqu'à 4 points (2 + 2) entre eux.

Associated waypoints

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu