Artif : Placer un point

General

activities
categories: technical

article_type: collab

quality: medium

Licence

Artif: placer un point
Artif: placer un point

Identifier où et quel point placer

Il s'agit dans un premier temps d'identifier où mettre un point et quel point y placer. Pour cela, le grimpeur veillera à monter au plus haut sur ses étriers de manière à élargir son champs de vision et ouvrir ses possibilités de progression.
En outre, il est souvent souhaitable de placer un point bras légèrement fléchis et buste collé à la parois (fifi hook placé au plus près sur le dernier point), que bras et jambes tendus. En effet, le grimpeur s'économisera et placera plus rapidement le point suivant.

Artif: placer un point
Artif: placer un point

Vacher le point

Une fois l'emplacement et le type de point identifié, le grimpeur vachera ce dernier à une daisy chain reliée au pontet central de son baudrier. Le point, notamment s'il s'agit d'un piton, pourra être cravaté à l'aide d'une sangle fine ou d'une cordelette (communément appelé « cravate »). Cette précaution permettra au grimpeur de ne pas laisser échapper le point qu'il souhaite placer quelque soit ce qu'il survient : point précédant cédant sous son poids, rebondissement du piton au fond d'un trou, etc.

Artif: placer un point
Artif: placer un point

Placer le point et le fixer

Placer le point au niveau de l'emplacement précédemment repéré et le fixer. Le cravater si nécessaire (à noter que 80% des points sont en général cravatés) et s'il ne l'était pas aupravant, y placer un mousqueton simple.

Tester le point

Placer un ou deux étriers au niveau du mousqueton du point suivant (que l'on vient de fixer).
Se mettre sur le(s) étrier(s) du point suivant, tout en restant à hauteur du point précédent. Réaliser un "agressive testing", en sautillant sur le(s) étrier(s) fixé(s) sur le point à tester. Si le point résiste, passer à l'étape suivante. Sinon, retour à la case départ.
Bounce Testing en vidéo [en]

S'assurer sur le point précédent

Le grimpeur veillera alors à s'assurer sur le point précédent en y passant sa corde d'assurage.
Ce point peut être réalisé juste avant le paragraphe précédent, c'est à dire avant de tester le point, ou juste après le paragraphe suivant, c'est à dire, après être remonté sur les marches de son (ses) étrier(s).
Il est important toutefois de veiller à limiter la longueur de corde déployée, de manière à limiter la hauteur de la chute si l'un des points venait à céder. Seul ce principe importe. C'est donc la situation qui impose d'elle-même le moment où le grimpeur mousquetonne le point précédent.

Remonter sur le point suivant et se vacher

Le grimpeur peut alors remonter les marches de son (ses) étrier(s) et venir se vacher à l'aide d'un fifi hook, par exemple, sur le mousqueton du point qu'il vient de placer.
Utilisation de 2 étriers [en]

Vidéos

Toute la séquence en vidéo [en]
Remontée sur un point en place

Associated waypoints

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • en
  • ca
  • eu
  • es
  • it