Nouvelle-Calédonie

View in other lang ca - de - en - es - eu - it

Information

General

General

area_type: country

quality: medium

Licence

Licence

description

La Nouvelle Calédonie est plus le paradis des plongeurs que celui des alpinistes mais sa chaîne centrale réserve tout de même quelques itinéraires intéressants.

La Chaîne centrale constitue une véritable moelle épiniaire pour la Grande Terre. C'est un massif montagneux ancien constitué d'ensembles géologiques datant d'une période allant du Permien (225-280 millions d'années) au Tertiaire (1,5-65 millions d'année) et formé par une série de plissements dont le dernier irait de l'âge éocène à oligocène (26-53 millions d'années).

Son axe est ainsi le même que celui de l'ile (SE - NW), sur laquelle elle s'étend sur toute la longueur. Toutefois excentrée, elle sépare ainsi la Grande Terre en deux parties d'inégales largeur: la Côte W, la plus peuplée, constituée par de larges plaines qui montent progressivement vers la Chaîne ; la Côte E, plus étroite du fait des montagnes qui tombent abruptement dans la mer.

La Chaîne a aussi une incidence sur le climat: en effet, elle sert de véritable barrière aux vents dominants, la Côte E étant ainsi plus exposée et donc en règle générale plus humide avec une végétation plus dense que la Côte W plus sèche et plutôt constituée par de la savane plus propice à l'élevage.

C'est un massif relativement peu élevé : à l'exception de ses deux points culminants, le mont Panié (1629m) dans le N et le mont Humboldt (1618m) dans le S, les montagnes de la chaîne centrale n'excèdent pas 1500m d'altitude. Très riches en nickel, c'est dans la chaîne que l'on trouve les principaux massifs miniers: Koniambo dans le nord, Thio, Canala et Kouaoua.

Associated documents

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment