Viaduc des Fauvettes

  • Type de site d'escalade :
    couenne, S.A.E.
    • Altitude :
      130m
    • Longitude :
      2° 9' 9.21" E
    • Latitude :
      48° 40' 43.85" N
  • Nombre de voies :
    90
  • Cotation :
    4a à 7b
  • Cotation médiane :
    6a
  • Hauteur :
    10m à 35m
  • Hauteur médiane :
    25m
  • Qualité de l'équipement en place :
    P1
  • Styles d'escalade :
    vertical, devers-surplomb
  • Enfants :
    adapté
  • Pluie :
    en partie protégé
  • Orientations :
    SE, W, NW
  • Meilleures périodes :
    mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre
  • Export : GPX KML JSON
français
italienallemandanglaisespagnolcatalanbasque
1224795687_733260178.jpgVoir les informations de l'image
Viaduc des Fauvettes

Le cadre

Le viaduc des Fauvettes se situe dans un vallon verdoyant et sauvage entre foret de châtaigniers et prairies. Il s'agit d'un viaduc ferroviaire désaffecté depuis la guerre de 1939-1945 sur lequel passe désormais un simple chemin de randonnée. Le site est globalement ombragé, mais on trouvera aussi des piliers bien ensoleillés.

Pour les jeunes enfants il y a peu de dangers objectifs, cependant les pentes latérales du viaduc sont relativement abruptes et peu commodes, au niveau des piliers centraux le sol est plat mais un peu caillouteux avec quelques orties et ronces, on trouve à proximité un pré bien adapté mais en général la surveillance visuelle des enfant n'est pas possible depuis le pied des piliers.

Des trous ont été percés dans des arches pour permettre de magnifiques rappels en fil d'araignée de 35m. Les spéléologues ont par ailleurs équipé des lignes pour s'entrainer.

L'escalade

Depuis sa rénovation et sa réouverture au public on y trouve une petite centaine de voies en générale de longueur supérieure à 20m et jusqu'à 35m sur les piliers centraux. Beaucoup de voies dans le 5+ et le 6.
Les piliers sont construits en meulière dans lesquels des prises ont été creusées. C'est une roche sédimentaire siliceuse assez sculptée mais aussi agressive. Les joints en creux fournissent une multitude de petit pieds...

L'escalade y est extrêmement continue en raison de la verticalité quasi parfaite des piliers : il faut savoir gérer les repos ! Les premières expériences au viaduc peuvent donc être déconcertantes, mais en persévérant on pourra y prendre goût et apprécier une escalade relativement technique et variée.

L'équipement est bon, relais avec chaîne en parfait état. Par contre, sur certaines voies les points sont assez espacés par rapport au standard actuel. Du haut du viaduc, il est possible d'équiper en moulinette la plus part des voies.

Remarques :

Attention au sable particulièrement agressif pour le matériel d'escalade (cordes, dégaines et mousquetons), il faut prendre toutes les précaution possible pour éviter de laisser traîner la corde et les dégaines dans le sable.

Accès pédestre :

Accès routier :
N118 et sortie Bures sur Yvette ou A10 et sortie Bures sur Yvette
Sans rentrer dans Bures sur Yvette Prendre direction Gometz le Chatel(D988 - Route de Chartres)
Juste après le panneaux "Gometz le Chatel" Prendre une petite rue (Chemin de la Justice) sur la gauche qui monte. Se garer au niveau du champ sur la gauche. On aperçoit le viaduc.
Suivre le sentier qui mène au viaduc (5min).

Il y a d'autres accès mais celui ci est le plus court.
accès transports en commun
RER B direction St Rémy les Chevreuses, arrêt Bures/Yvette. Durée du trajet environ 25' depuis Denfert-Rochereau.
Puis à pied 25' de trajet.
viamichelin.fr/web/Cartes?layers=0001&a … k0eE5qSXk=
A la sortie du RER, longer la voie ferrée par le Chemin de la croix de Bures, à la croix, traverser pour monter le long de la rue de Montjay trottoir de droite, au niveau d'un banc prendre à dte dans le bois pour rejoidre un sentier, que l'on prend à gauche. Passer sous le tunnel, puis continuer jusqu'au viaduc.

Descente des voies :

En moulinette, mais aussi en rappel.

Bibliographie et webographie :
Escalade aux Fauvettes - Jean-Yves Derouck - 2012
  • Le topo COSIROC de Jean-Yves Derouck présente chaque voie, une tentative d'unification des cotations a été faite par l'auteur. Le produit de la vente permet d'équiper les nouvelles voies.
  • Consulter la mise à jour du topo Cosiroc [afficher] (juin 2011)
  • Une ébauche de topos est disponible sur les photos associées à cette page et sur Grimporama [afficher]. Attention ces topos sont anciens : certaines voies ne sont plus équipées et les cotations sont parfois fantaisistes !
  • Pour en savoir un peu plus sur la meulière : fr.wikipedia.org/wiki/Meuli%C3%A8re
Historique du site :

Après une découverte et un défrichage par les locaux, puis une interdiction qui aura duré de nombreuses années, le viaduc fût inauguré en octobre 2004 après une rénovation de la voûte et le placement de barrières de chaque côté. A cette occasion deux puits ont été percés à l'intention plus particulière des spéléologues.
Pour en savoir plus sur un des "Pères" du viaduc, Daniel Taupin pyrenees-pireneus.com/taupin.htm

Depuis 2009 de nouvelles voies ont été équipées avec le financement du Cosiroc, d'autres projets d'équipement sont en cours sous la coordination du Cosiroc.

IndicatorLa carte est en cours de chargement. Merci de patienter.

Cliquez dans le coin supérieur droit des vignettes pour afficher la page de l'image, ou dans le coin supérieur gauche pour afficher l'image à sa taille originale.

Le texte de cette page est disponible sous licence Creative Commons CC-by-sa.
Les images associées à cette page sont disponibles sous la licence précisée sur le document d'origine de chaque image.
Version n°17 du 5 juillet 2014