Traversée de la Crête du Pin: S >> N

Warning: archived version: version 2 (french) - 4 September 2008 09:09:27 CEST by SimonP
modification: v5isation
« version 1 | current version | version 3 »

  • Activities:
  • Min / max altitude:
    1336m / 2342m
  • Elevation gain / loss:
    +1000m
  • Difficulties height:
    250m
  • Configuration:
    crest, ridge
  • Main facing:
    S
  • Duration:
    1 day
  • Global rating:
    PD
  • Commitment grade:
    II
  • Quality of in-place protection:
    not filled in
  • Free climb grade > required:
    3c > 3b

Montée :
Entre le Pas de la Coche et le Col de l'Aigleton, la Crête du Pin s'étire sur 1km. Au S, la crête commence véritablement à la pointe 2197m.
La moitié S est relativement horizontale, agrémentée de 2 gendarmes/bosses.
La moitié N est plus dentelée. Depuis le S, elle est composée de 3 pointes principales d'altitude équivalente, puis de 2 pointes secondaires.
Le Pic du Pin est la 2ème des 3 pointes principales, mais on peut rassembler les 3 pointes sous le même nom. Le Pic du Pin est alors composé du sommet S, du sommet central (2342m, point culminant de la Crête du Pin), et du sommet N.

Approche
Du parking, rejoindre le Pas de la Coche par le GR 549 (1h).
Du Pas de la Coche, monter au NE sur un petit plateau, en contournant une cabane par la droite. Traverser le plateau jusqu'au pied de la face S de la pointe 2197m. Il est conseillé de descendre dans la dépression au lieu de tenter de ne pas perdre d'altitude en la contournant par la crête qui se révèle être très vallonée.

Pointe 2197m >> Sommet S
Pour commencer, choisir un des éperons de la face S de la pointe 2197m, ou un couloir. Les éperons offre du bon rocher en III entrecoupé de vires berbeuses inévitables.
Accéder ainsi à la pointe 2197m, extrémité S de la Crête du Pin.

Suivre la crête en corde tendue, en restant plutôt sur le fil. La crête est parsemé de petits passages rocheux bien plaisants, parfois évitables.
Juste avant le Pas du Pin, reconnaissable à son large couloir herbeux à 40°, on se trouve devant un gendarme/bosse, sommet de la voie "Coup de Chaud". Il peut s'éviter versant W par des vires herbeuses. Il peut aussi se gravir (peu intéressant) et descendre versant N par un rappel de 20m.

Après le Pas du Pin, continuer facilement sur la crête jusqu'au pied d'un second gendarme/bosse.
Ce gendarme s'évite facilement versant W par des éboulis, mais son ascension est intéressante. Descendre 10m dans un couloir versant E jusqu'au pied de son arête S. Gravir l'arête jusqu'au sommet du gendarme (III).
Trouver un anneau de rappel au sommet de la face N du gendarme. Descendre au pied de la face par un rappel de 25m.

Continuer sur la crête jusqu'au pied de la facette S du sommet S du Pic du Pin. Atteindre le sommet S par la pente herbeuse ou par des passages rocheux plaisants sur sa rive gauche (E).

Sommet S >> Col de l'Aigleton
La suite de la crête est plus aérienne, bien que certains passages puissent s'éviter par des vires versant E.
Descendre l'arête NE du sommet S (III), ou la contourner versant SE.
Gravir plusieurs petit gendarmes. Descendre du dernier gendarme par un rappel de 10m.
Gravir l'arête SE du sommet central, très effilée sur le bas (III).
Du sommet central, trouver un anneau de rappel au sommet d'un couloir NE. Descendre au pied du couloir par un rappel de 35m. Pour que l'anneau travaille correctement, la corde doit descendre à l'E du bloc où l'anneau est placé : des ralonges ont été installées pour éviter que la corde fasse un angle droit.
Un autre anneau se trouve 10m plus bas, sur l'arête en rive droite du couloir, accessible par une désescalade.

La traversée de la Crête du Pin peut s'achever ici, en descendant facilement versant W pour rejoindre le sentier du Col de l'Aigleton.
La suite n'offre pas d'escalade intéressante, mais permet de faire la traversée intégrale (itinéraire non parcouru par l'auteur).
Monter au sommet N par des gradins herbeux versant S.
Descendre l'arête N au mieux en désescalade ou par des gradins herbeux. Un rappel peut être utile.
Traverser les 2 pointes secondaires (un rappel surement utile à la descente de la 1ère), et rejoindre le Col de l'Aigleton.

Descente :
Par le sentier du Col de l'Aigleton. Le sentier ne descend pas par la combe empruntée en hiver (ébouli de gros blocs), mais par un couloir en rive droite : suivre les cairns.

Échappatoires
La crête du Pin présente de nombreuses échappatoires faciles versant W :
- depuis le Pas du Pin, par le couloir W

  • depuis la brèche entre le sommet central et le sommet N, par une pente herbeuse
  • depuis les brèches avant chacune des pointes secondaires
Remarks:

Course facile, peu engagée.

Jusqu'au sommet S, en passant au plus facile, la difficulté reste F (en été). En cherchant les beaux passages de rocher, la difficulté passe à PD. Après le sommet S, la difficulté est PD- à PD.

Faire attention aux vires herbeuses, souvent humides même en été.

L'itinéraire suit une crête sur 1km de long.

Gear:

Sangles. Cordelette pour renforcer ou faire des relais de rappels.

Corde permettant de faire un rappel de 30m au minimum.

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #2, date 4 September 2008