Face S - Voie normale

Warning: archived version: version 5 (french) - 16 April 2010 17:47:06 CEST by Dani
modification: Edit in French
« version 4 | current version | version 6 »

  • Activities:
  • Min / max altitude:
    2687m / 3412m
  • Elevation gain / loss:
    +725m
  • Difficulties height:
    400m
  • Main facing:
    S
  • Route type:
    loop / walk down to the base of the climb
  • Duration:
    1 day
  • Global rating:
    PD
  • Commitment grade:
    III
  • Quality of in-place protection:
    P2
  • Free and required grade:
    3c
1125059955_1608201554.jpgView picture information
Le fameux gendarme du Moine

Approche45min

Du refuge du Couvercle accéder au glacier du Moine par un chemin cairné. Remonter le glacier tout droit vers le point le plus haut (crampons utiles, maxi 40° sur les 50 derniers mètres).

Itinéraire

Grimper une courte longueur en II pour accéder à une bonne plate-forme qui marque la séparation des itinéraires de l'Arête S classique et de la voie Normale. Si le rocher est sec par la suite, on peut laisser crampons/piolet sur cette plate-forme.
Partir dans une cheminée à l'extrémité droite de la plate-forme et faire une traversée sur la droite en haut de cette cheminée pour rejoindre une plaque commémorative (III, relais pour rappel à la descente) et enchaîner avec une 2e cheminée (III). Après ces deux cheminées, continuer sur un sentier facile et cairné. Un peu plus haut, les passages faciles (anneaux à la main) alternent avec des passages qui peuvent nécessiter la pose de points de progression (pas de II). Vers 3050m, un sentier part à gauche et passe une brèche (gros cairn à proximité) pour rejoindre le couloir. Il faut bel et bien rejoindre le couloir à cet endroit et ne pas continuer dans cette succession de passages faciles et cairnés qui viennent buter sur l'arête SE et le fameux gendarme du but héréditaire ;-)... Ayant rejoint le couloir à cet endroit (la difficulté étant de trouver le bon endroit !), grimper dans les rochers (usés par le passage) à droite du couloir, pas trop durs au début, puis dans un dièdre en bon III+ chamoniard qui aboutit à un relais (piton + sangle) pour un rappel à la descente. On traverse alors à gauche par une vire (cairn), puis on grimpe un autre petit dièdre (pas facile) pour atteindre une plate-forme au-dessus du couloir. Ensuite monter sur la gauche du couloir, puis dans la face, en alternant les sections "anneaux à la main" avec les sections "pose de points de progression". Pour la fin, plusieurs possibilités : variantes un peu athlétiques, qui rejoignent le sommet par la fin de l'arête SE, ou, comme plutot indiqué dans les topos, rejoindre le sommet par l'arête SW. Mais ça passe plutôt pas mal à plusieurs endroits, tant qu'on reste à peu près dans la face sous le sommet.

Descente

D'une manière générale, à la descente, s'efforcer de suivre strictement le chemin de montée, s'il semble correct ! Ainsi, on s'évite tous les rappels, excepté pour le passage du dièdre en III+, et pour les cheminées en bas de la voie.

Quelques indications supplémentaires pour les personnes qui n'auraient pas suivi la voie normale à la montée ;-) :
Pour attaquer la descente, suivre l'arête SW sur quelques mètres seulement, puis descendre dans une courte cheminée qui oblique un peu à gauche, puis se laisser guider par le terrain... En tout cas il faut retraverser le couloir au même endroit qu'à la montée (ailleurs ça semble passer nettement moins bien). Un rappel de 50m permet ensuite de franchir le dièdre en III+ et les rochers en-dessous, pour rejoindre le sentier cairné...

Autre option de descente si on n'est pas passé par le dièdre en III+: du sommet dé-escalader au mieux en visant le gendarme qui se trouve entre le couloir et l'arête sud. Au niveau du gendarme on trouve un enchaînement de vires faciles à dé-escalader et l'itinéraire est bien cairné. Il descend d'abord en longeant le gendarme puis part ensuite en diagonale à gauche pour traverser le couloir (une section en dalle à dé-escalader ou bien un rappel sur sangles en place). On traverse le couloir au niveau d'un gros rocher qui fait un au-vent (en rive gauche du couloir). On franchit la crête rocheurse juste en dessous de ce rocher. Il y a 2 bonnes fissures horizontales, une pour les pieds et une autre pour les mains. Une fois la crête franchie, la descente devient plus facile, il faut suivre les cairns ou son instinct.

Remarks:

La difficulté principale réside dans la recherche d'itinéraire, mais également dans la longueur de la course.

La difficulté de la course provient de la descente. Il faut être à l'aise en dé-escalade sous peine d'exploser l'horaire.
Dans sa gestion de la course, il faut aussi anticiper le temps nécessaire pour retourner au Montenvers. Si on explose l'horaire, on aura aussi la joie de rentrer à pied jusqu'à Chamonix.

Gear:

Un  brin de 50m, quelques coinceurs/friends, des sangles.
Crampons et piolet si nécessaires pour la descente sur le glacier.

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #5, date 16 April 2010