Aiguille d'Entrèves : Traversée SW >> NE

  • Activités :
  • Altitude min / max :
    3371m / 3600m
  • Dénivelé :
    +400m
  • Dénivelé des difficultés :
    750m
  • Configuration :
    arête, crête
  • Type d'itinéraire :
    traversée
  • Temps de parcours :
    1 jour
  • Cotation globale :
    AD-
  • Engagement :
    I
  • Qualité de l'équipement en place :
    P2
  • Cotation libre > oblig. :
    5a > 4c
Sommets, cols, lacs, falaises :
Refuges, gîtes, bivouacs :
Itinéraires associés :
Aiguille d'Entrèves : Traversée NE >> SW
  3600m  +800m (100m)    S     AD- II P2 4c
français
italienallemandanglaisespagnolcatalanbasque
1237575671_1115217351.jpg1237575834_165054269.jpg


La traversée de l'Aiguille d'Entrèves peut se réaliser dans les deux sens, mais elle semble plus logique dans le sens SW >> NE (pas de IV à la montée).

Approche

Du refuge Torino aller en direction NW jusqu'au col des Flambeaux. De là descendre vers l'W et passer au pied de la face Nord de l'Aiguille de Toule. Continuer un peu en direction W de la Tour Ronde, puis remonter plein S jusqu'au col d'Entrèves.

Itinéraire

Prendre pied sur l'arête, très facile au début, en passant tantôt coté E, tantôt côté W. Juste après une désescalade dans une petite brèche (contournement de l'arête par la droite plus aisé que désescalade par la gauche. Mais si vous vous sentez, la désescalade est très sympa), on remonte de l'autre côté par un petit pas de III. La suite est plus aérienne : on reste sur le fil de l'arête. Ensuite, un pas de IV (1 sangle en place pour se tirer, quelques spits un peu plus haut), puis on atteint le sommet.

Voir également le topo de la traversée NE-SW.

Variante: Poursuite jusqu'à l'Aiguille de Toule par les gendarmes (AD, P3, 4c).

Après la traversée d'Entrèves, poursuivre une arête neigeuse jusqu'au pied du premier gendarme.
Attaquer par la droite, courte traversée puis cheminée, on rejoint l'arête (4c). Bon relais après une traversée aérienne sous ou sur un petit gendarme.
Poursuivre l'arête généralement sous son fil ou en contournant main droite. Deux désescalades ou rappels (sangles en place) pour contourner des passages infranchissables.
On rejoint le col occidental de Toule, trois solutions:
a) Atteindre le sommet par la pente de neige W.
b) Atteindre le sommet directement, déconseillé, mauvais rocher raide.
c) Contourner par une vire versant E pour retrouver la voie normale.
Descente par la voie normale de Toule.

Descente

Du sommet on redescend par un système de fissures peu inclinées, mais pas toujours évidentes à protéger (utilité des coinceurs, possibilité de faire un rappel pour les éviter, spits en place). Puis on termine par du terrain mixte facile, et on rejoint la pente de neige par quelques rochers délités.
On rejoint la trace de montée en descendant NE (pente à 35-40°) vers le pied de l'Aiguille de Toule.

Remarques :
  • Course de rocher assez courte, faisable en une demi-journée (à coupler avec une autre course courte).
  • Bivouacs possibles juste avant le col des Flambeaux, ou au pied de la Tour Ronde.
Matériel :
  • Matériel habituel de glacier et rocher (sangles).
  • Éventuellement quelques coinceurs pour la descente dans le système de fissures.
Bibliographie et webographie :
Historique de l'itinéraire :

L. Enzenhofer, L.V. Hibbler et R. Weitzenrock, 22 juillet 1913

IndicatorLa carte est en cours de chargement. Merci de patienter.

Sorties associées à l'itinéraire de cette page :


Sorties associées aux itinéraires associés (10/11) :

Cliquez dans le coin supérieur droit des vignettes pour afficher la page de l'image, ou dans le coin supérieur gauche pour afficher l'image à sa taille originale.

Le texte de cette page est disponible sous licence Creative Commons CC-by-sa.
Les images associées à cette page sont disponibles sous la licence précisée sur le document d'origine de chaque image.
Version n°11 du 9 août 2016