Mont Blanc du Tacul: Arête du Diable

  • Activities:
  • Min / max altitude:
    3300m / 4248m
  • Elevation gain / loss:
    +1200m
  • Configuration:
    crest, ridge
  • Route type:
    traverse
  • Duration:
    1 day
  • Global rating:
    D+
  • Commitment grade:
    IV
  • Quality of in-place protection:
    P3
  • Free and required grade:
    5c
Summits, passes, lakes and cliffs:
L'Isolée  4114m r
Huts, usual bivis and valley accomodation:
Access points:
Chamonix  1030m - r
Gare d'arrivée  3462m - r
Associated routes:
Col du Diable: SW couloir
  3955m  +700m (350m)    SW   5.1/E3 TD/S5 AD- III
french
italiangermanenglishspanishcatalanbasque

Cette course consiste à monter au Mont Blanc de Tacul depuis le Col du Diable, en passant par la Corne du Diable, la Pointe Chaubert, la Pointe Médiane, la Pointe Carmen et l'Isolée, tous des plus de 4000m.

Approche

Départ du Col du Midi : Abri Godeffroy ou refuge des Cosmiques ou de Torino (plus court).

Itinéraire

1327420398_1470913986.jpgView picture information
Mont Blanc du Tacul - FaceS

Monter au col du Diable.

Plusieurs itinéraires sont possibles :

  1. Couloir SW (itinéraire classique, et le plus recommandé!)
  2. Couloir Macho  (AD)
  3. Couloir Chéré (D/500m)

Traversée des Aiguilles du Diable

  • Contourner la corne du Diable par la gauche pour gagner la brèche Chaubert. Possibilité de monter à la corne du Diable (III/1 rappel de 22m)
  • Monter à la pointe Chaubert (4074m) par son arête E, dalle en 4c/5a. Descendre à l'échancrure E de la brèche médiane en 3 rappels de 15, 20 et 22m en face NW rejoindre l'échancrure W (4017m) en contournant un gendarme par le N
  • Escalader la pointe Médiane (4097m) :  rejoindre en oblique vers la droite la base d'un dièdre de 40m(4c/5a). Possibilité de quitter le dièdre par la droite au bout de 15m pour gagner l'arête E en traversant une dalle 4c pour prendre une fissure verticale à 1m de l’arête E. Remonter cette fissure sur 15 m (4c raide, plusieurs coinceurs coincés) pour gagner l'arête E au niveau d'une bonne plate-forme (R1). Du relais, traverser à droite 5-6m sur la vire au NE, puis monter verticalement les plaques sur 10 m (4b beau et athlétique) pour rejoindre une plateforme a gauche des trois blocs qui forment le sommet.
  • Les trois blocs du sommet de la Médiane forment deux fenêtres. Traverser la fenêtre de gauche (relais). Se rétablir sur le bloc au-dessus du relais pour rejoindre le sommet de la Médiane.
  • Revenir sur le rélais et rejoindre la brèche Carmen 4057m par un rappel pendulaire de 30m (ou 2 rappels 10 + 15m).
  • Monter à la pointe Carmen (4109m) par des fissures (20m/4b, souvent verglacés), à droite de l'arête E. Contourner la première corne et escalader la deuxième (expo). Descendre en trois rappels (20, 23 et 20m) à la brèche du Diable. Depuis la brèche du diable on peut se diriger vers la brèche de l'Isolée, tout en contournant l'Isolée par sa droite (montée facile par le couloir). De la brèche de l'Isolée on continue directement vers le Tacul.
  • Mais pour l'intégrale du Diable, et pour la beauté de l'escalade, on monte à la pointe Isolée. Depuis la brèche du diable s'engager vers le couloir qui mène à la brèche de l'Isolée. La pointe de l'Isolée sera alors à notre gauche. A la moitié du couloir, on devine  une lame surplombante à droite du fil de l'arête de l'Isolée. Depuis le couloir on monte jusqu'au pied de cette lame par des fissures  (piton). D'ici, on peut a) monter par le dièdre juste à gauche de la lame (passage original de la voie, V), ou b) se rétablir sur un bloc à gauche de l'arête, et rejoindre le haut de la lame par la face sud (passage Contamine, IV). Gagner alors le sommet. Descendre de l'Isolée par un rappel de 30m.
  • Continuer sur l'arête faîtière vers le sommet du Mont Blanc du Tacul, en se tenant à droite de l'arête pour éviter de monter sur les 2-3 petits "pics" inutiles de l'arête. Traverser au mieux sous ces pics, en contrebas sur la droite. Quand l'arête se termine, monter en oblique vers la droite les couloirs de neige ou caillasses,
    Passer sous le sommet E du Tacul (à Droite), puis monter au sommet par l'arête neigeuse qui passe en haut du couloir Gervasutti

Descente

Par la voie normale du Tacul.

Remarks:
  • L'escalade du 4+ en grosses demande un niveau bien supérieur pour être à l'aise.
  • Longue course à 4000m demandant des effort répétitifs donc course bien éprouvante. A faire plutôt bien acclimaté au préalable.
  • Les relais de rappel ont été rééquipé sur chaines à l'été 2013, prévus pour passer avec un seul brin de 50m (mais tout juste, 60m plus confortable). L'Isolée n'est pas rééquiper, relais sur cordelettes avec maillon, et rappel de 30m.
    Même avec deux brins, il est déconseillé d'essayer de tirer de grands rappels, le risque de coincer la corde est élevé.
Gear:
  • piolet classique (+2ème main pour la rimaye), crampons,
  • 1 brin de 50m ou 60m
  • petit jeu de coinceurs et 3 ou 4 friends variés
  • 5 dégaines (en dehors de friends à mousquetons), grandes sangles
External resources:
Route history:

Première: A. Charlet, G. Cachat avec M. O'Brien et R. Underhill, 4 août 1928
Première hivernale: R. Lambert, E. Stagni et M. Gallay, 1938 (après cinq jours bloqués dans la tempête!)

IndicatorMap is loading. Please wait.

Click on thumbnail's top-right corner to see the picture's page, or its top-left corner to display the picture in its original size.

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #25, date 30 August 2013