Mont Perdu : Face N classique

  • Activités :
  • Altitude min / max :
    2600m / 3355m
  • Dénivelé :
    755m
  • Configuration :
    face
  • Orientation principale :
    N
  • Type d'itinéraire :
    boucle / retour au pied de la voie ou au refuge
  • Temps de parcours :
    1 jour
  • Pente :
    55°
  • Cotation globale :
    AD+
  • Engagement :
    III
  • Qualité de l'équipement en place :
    P3
  • Cotation mixte :
    M3
Sommets, cols, lacs, falaises :
Mont Perdu  3355m i
Refuges, gîtes, bivouacs :
Accès :
Lac des Gloriettes  1300m à 1668m i
Itinéraires associés :
Mont Perdu : Face N classique (variante) par les Séracs
  3355m  +755m (755m)    NE   D- III P4 3+/M3
Mont Perdu : face N variante bolino
  3355m  +755m (755m)    N     D+ IV 4c 3
français
italienallemandanglaisespagnolcatalanbasque

La face N du Mont Perdu est une grande course de neige peu soutenue mais se déroulant dans un cadre grandiose.

1218551269_2106845279.jpgVoir les informations de l'image
Vue générale FN Mont Perdu
1246402088_1064421696.jpgVoir les informations de l'image
Itinéraire FN classique
1275762101_1486564392.jpgVoir les informations de l'image
Couloir d'attaque avec sa variante par les séracs

Approche

Du refuge de Tuquerouye

Descendre au lac glacé (nombreux emplacements de bivouac) et gagner le pied de la face (plein S), à gauche de la barre de séracs.

Du refuge Goriz

A compléter.

De la vallée de Pineta

Gagner le cirque en fond de la vallée en suivant les panneaux "Camino Marbore". Poursuivre sur le chemin d'été d'accès au "Balcons de Pineta" qui louvoye entre les barres, sur la droite du cirque : s'élever d'abord par une vire rocheuse vers la droite puis revenir dans l'axe de la vallée par des pentes d'herbes/neige, franchir une autre barre par une vire vers la gauche puis revenir vers la droite au pied d'un grand couloir-entonnoir, et le remonter jusqu'au plateau. Traverser le plateau (plein W) vers la face. On trouve de nombreux emplacements de bivouac à 50m de la sortie (cairn) du couloir d'accès au plateau.

Itinéraire

Sur la gauche de la face et des séracs, gravir le couloir rectiligne évident qui monte en oblique à gauche (50° sur la fin). Il est bien protégé des chutes de séracs par un éperon.
Variante : Avec la diminution du glacier, il est désormais possible d'emprunter une variante en tirant tout droit au plus près des séracs pour une difficulté équivalente : cf. Face N classique (variante) par les Séracs.
En haut du couloir, traverser le glacier en ascendance droite et s'élever vers une large pente de neige et une petite barre rocheuse juste avant la seconde barre de séracs. Traverser au-dessus de la barre rocheuse (passage aérien et dur à protéger) ou au-dessous selon l’enneigement.
Par une pente de neige (55°), gagner le pied d'un couloir encaissé qui raie la partie supérieure de la face de droite à gauche et que l'on gravit : neige, puis au niveau de l'étroiture, selon l'enneigement, fine langue de glace en 3+ (60° sur 15m, 1 piton) en début de saison ou rocher (III). Poursuivre tout droit (rocher médiocre au-dessus du couloir, qqes coinceurs utiles) jusqu'aux pentes sommitales. De là rejoindre sans difficulté le sommet, par l'arête E ou les pentes NE.

Descente

  • par la VN jusqu'au refuge Goriz.
  • par la VN depuis les balcons de Pineta : descendre dans le couloir SW jusqu'à l'étang glacé. Remonter ensuite au col du Cylindre (N), le franchir, descendre direction ENE et contourner 2 massifs rocheux de la face N par la droite. Franchir la barre rocheuse du bas de la face à l'endroit où elle est la moins haute, par une courte cheminée oblique à gauche en descendant (rappel équipé). Selon l'enneigement : neige, glace ou dalle rocheuse lisse et mouillée par la glace fondante. Gagner alors le plateau au pied de la face N. Da là, rejoindre le refuge de Tuquerouye (N) ou la vallée de Pineta (E).
  • par l'arête NW et le Doigt du Mont Perdu , puis basculer dans la face N, éviter les barres rocheuses par le SE et en rejoindre l'itinéraire du col du Cylindre (décrit ci dessus).
  • par l'itinéraire de la face N classique (rappels) : idem montée, mais vivement déconseillé compte tenu de la fréquentation habituelle.
Remarques :

La face N étant en fait orientée NE, cette ascension doit être entreprise aux aurores (en mai-juin, sommet avant 10h).

Matériel :
  • 3 broches courtes
  • quelques coinceurs éventuellement pour le couloir supérieur,
Bibliographie et webographie :
Passages Pyrénéens - Rainier Munsch, Christian Ravier, Rémi Thivel - 1999
Pyrénées - Les plus belles courses - François Laurens - 2012
Historique de l'itinéraire :

Première ascension: R. DeMonts, C. Passet et F. Salles, en 1888.

IndicatorLa carte est en cours de chargement. Merci de patienter.

Sorties associées à l'itinéraire de cette page :


Sorties associées aux itinéraires associés :

Cliquez dans le coin supérieur droit des vignettes pour afficher la page de l'image, ou dans le coin supérieur gauche pour afficher l'image à sa taille originale.

Le texte de cette page est disponible sous licence Creative Commons CC-by-sa.
Les images associées à cette page sont disponibles sous la licence précisée sur le document d'origine de chaque image.
Version n°20 du 19 mai 2014