Dôme de Neige des Écrins: Versant N (voie normale)

  • Activities:
  • Min / max altitude:
    1874m / 4015m
  • Elevation gain / loss:
    +965m / -2141m
  • Length:
    12km
  • Difficulties height:
    400m
  • Configuration:
    glacier travel
  • Main facing:
    N
  • Route type:
    return trip / abseil down
  • Duration:
    2 days
  • Slope:
    35°
  • Global rating:
    F
  • Commitment grade:
    II
  • Objective Danger
    X3
  • Quality of in-place protection:
    not filled in
  • Toponeige technical grade:
    3.2
  • Ski exposure grade:
    E2
  • Labande descent grade:
    S4
  • Labande global grade:
    AD
  • Export: GPX KML JSON
Summits, passes, lakes and cliffs:
Huts, usual bivis and valley accomodation:
Access points:
Pré de Madame Carle  1500m to 1874m - r
french
italiangermanenglishspanishcatalanbasque
1123765920_1776203111.jpgView picture information
Barre et Dôme de Neige
1226767756_810961395.jpgView picture information
voie normale du dôme

L'ascension du Dôme de Neige des Écrins par sa voie normale est une course facilement accessible par la plupart des alpinistes. C'est une superbe classique  facile de neige menant à plus de 4000m. Néanmoins, elle est très exposés aux séracs et aux crevasses. L'arrivée à 4000m peut solliciter le souffle des prétendants.
La vue du Dôme est saisissante, avec une très belle perspective sur l'arête W de la barre des Écrins, et un tour d'horizon qui embrasse la majeure partie des Alpes et Préalpes françaises, et porte jusqu'au Cervin et Mont-Rose.

Itinéraire4h

Depuis le refuge des Écrins (3175m), rejoindre le glacier Blanc par le sentier d'accès au refuge (descente de 120m de dénivelée). Suivre la rive gauche du glacier en direction du col des Écrins (3367m) pour le laisser à droite (3300m).
Depuis le Col des Écrins (3367m), prendre pied sur le glacier blanc en descendant légèrement (3300m).

Attaquer le versant N par les pentes de neige les moins raides, sur la droite, en traversant au plus vite la coulée d'avalanche provenant du grand sérac (risques de chutes de séracs), ou si les conditions le permettent, par la langue de glace au centre, plus raide mais moins exposée. Remonter en appuyant à gauche vers le centre de la face, puis louvoyer entre quelques grosses crevasses pour rejoindre un replat (3600m) au pied de la pente plus raide qui permet de contourner par la gauche la grande zone de séracs supérieure. Remonter cette pente d'abord un peu à gauche puis franchir au mieux de grosses crevasses (3761m), et poursuivre en tirant à droite sur le plateau supérieur du glacier.

Longer la base des pentes raides de la face N de la barre des Écrins jusqu'au pied de la brèche Lory. Franchir la rimaye au mieux sous la brèche Lory, parfois très à droite sous le sommet du Dôme, et rejoindre le sommet.

Descente2h à pied (15min à ski) jusqu'au refuge des Écrins

Par la voie normale de montée.

Variante ski

Sur le plat du glacier Blanc (3250m), il est possible de descendre rive droite. Longer au plus près les pentes de la pointe du Serre Soubeyran (3472m) et s’engager dans la zone de séracs rive droite. Eviter les séracs par un couloir secondaire sous la face E de la pointe du serre Soubeyran (entrée du couloir à 2880m, S3). Longer le glacier pour atteindre le replat sous la langue glaciaire terminale (2300m). Attention, bien repérer ce passage à la montée au refuge le premier jour, et s’assurer qu’il est suffisamment enneigé. La sortie du glacier entre 2500m et 2300m est très exposée aux chutes de pierres et se fait sur de la glace vive recouverte de caillasses quand la neige à fondu.

Remarks:
  • La course est exposée aux chutes de séracs. Des accidents se produisent régulièrement. Il est indispensable de pas trainer dans les sections exposées.
  • Les premières pentes du versant N prennent tôt le soleil en été (orientation NE) et peuvent donc être très ramollies en cas de descente tardive. Le faux plat du glacier est aussi très ensoleillé. Il est donc necessaire de redescendre tôt du sommet pour avoir une neige qui porte encore bien.
  • En cas de descente dans la vallée après la course, il est préférable de ne rien laisser au refuge du Ecrins sous peine de devoir y remonter en fin de course.

Cette course sert de course de référence pour la cotation globale. Il ne faut donc pas modifier cette cotation de l'itinéraire. Si la cotation ne vous semble pas correcte, merci de contacter la modération : .

External resources:
Alpinisme facile dans le massif des Écrins - Frédéric Chevaillot, Paul Grobel, Jean-René Minelli - 2006
Guide du Haut-Dauphiné, tome 2 - GHM, François Labande - 2007
Snow and Mixed Climbs - Volume 1: Ecrins East, Cerces, Queyras - Sébastien Constant - 2009 [fr], 2010 [en]
Sommets des Écrins - Les plus belles courses faciles - F. Chevaillot, P. Grobel, J.-R. Minelli - 1997
Route history:

1ère ascension : Emmanuel Boileau de Castelnau, Pierre Gaspard père et fils, le 21 juillet 1877.

IndicatorMap is loading. Please wait.

Outings linked to the route on this page (100/211):

Click on thumbnail's top-right corner to see the picture's page, or its top-left corner to display the picture in its original size.

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #43, date 5 October 2013